4 types de Paiement pour votre E-Commerce en 2020

2 janvier 2020

Newsletter

Proposer plusieurs modes de paiement, en particulier pour vos acheteurs mobile, sera primordial pour votre e-commerce en 2020. Découvrez quatre types de paiement pour vous adapter à vos visiteurs.

Comme l’a montré le baromètre e-commerce de la FEVAD, le mobile représente actuellement 40% du chiffre d’affaires e-commerce, avec une croissance de près de 18% sur le troisième trimestre 2019. Autant dire qu’il risque de dépasser les 50% courant 2020, faisant du smartphone l’appareil numéro un des achats en ligne.

Il vaut donc mieux que son site facilite le plus possible le paiement sur mobile, avec des options de paiement multiples et pratiques. Voici les cinq principaux types de paiement que vous pouvez intégrer pour votre boutique en ligne, en particulier pour le paiement mobile, mais aussi pour un peu réinventer votre e-commerce.

1- Cartes de crédit

Il ne faut pas tout le temps réinventer la roue : la carte de crédit reste le moyen de paiement numéro un, c’est une base qu’il faut à votre e-commerce. Le problème souvent soulevé par les acheteurs en ligne, en particulier sur mobile, c’est de devoir rentrer le numéro de carte, la date d’expiration et le code de vérification CVV à chaque achat. Vous devez donc dans l’idéal proposer au minimum de remplir automatiquement les informations de carte bancaire. D’après une étude de Google Chrome, les formulaires de carte de crédit sont 25% moins remplis quand il n’y a pas d’autocomplétion.

Ne pas autoriser cette fonctionnalité d’autocomplétion sur les pages de paiement peut réduire les conversions pour 2 raisons principales :

  • Il faut sortir sa carte de crédit, ce qui n’est pas souvent compatible avec le paiement mobile. Sur smartphone, le client veut payer facilement, qu’il soit en déplacement ou dans un endroit où sortir son portefeuille et sa carte de crédit n’est pas du tout pratique.
  • Il faut rentrer toutes les informations de carte, qui prend du temps et peut être fastidieux sur mobile. De nombreux acheteurs abandonnent leur commande pour éviter d’avoir à rentrer à nouveau leurs informations.

A savoir que la plupart des navigateurs web proposent de se souvenir de la carte bancaire, dont Chrome, et qu’il existe des outils externes pour sauvegarder ses informations de carte, comme Lastpass.

L’idéal est de proposer d’enregistrer la carte bancaire sur le compte client, bien qu’il y ait encore un frein important à ce sujet à cause des potentielles failles de sécurité. Les principaux sites e-commerce le proposent, comme Amazon.

2- Paiement express avec des porte-monnaie numériques

Les solutions comme Paypal, Paylib ou Amazon Pay permettent de payer très facilement, en se connectant simplement avec un nom d’utilisateur et mot de passe, ou encore avec les empreintes digitales (Touch ID sur iOS) ou la reconnaissance faciale (Face ID sur iOS) sur les smartphones récents. Ces solutions coûtent un peu plus cher aux e-commerçants que le paiement par carte bancaire, mais ces options plus rapides peuvent faciliter une vente. Les clients ont moins d’informations à donner et font souvent plus confiance aux sites proposant ce type de paiement, même s’ils ne connaissent pas votre site e-commerce.

amazon pay ecommerce

Ce sont de plus des portefeuilles numériques, avec les avantages que cela apporte. La plupart de vos clients utilisent probablement déjà ces solutions, que ce soit pour du paiement en ligne ou du paiement en commerce physique, cafés, distributeurs…

3- Paiement mobile social

Ces solutions de paiement via des plateformes sociales, comme Messenger, sont souvent appréciées par les plus jeunes acheteurs. Elles permettent de créer le dialogue avec les amis et la famille de l’acheteur. Par exemple Venmo permet à ses utilisateur de partager des informations de paiement avec ses amis, créant une conversation à propos de la marque et de ses produits.

paiement mobile et social avec venmo

Messenger et Whatsapp (avec Lyra) permettent aussi ce type de paiement.

>> Regardez notre vidéo #Ecomguest avec Jean Luc Moreira, de Lyra : Comprendre le paiement en ligne et mieux convertir

4- Payer plus tard

C’est la solution la moins répandue actuellement, même si Paypal, Afterpay, PayZen ou encore Paygreen en France, proposent déjà ce type de paiement reporté. Le principe est simple : vous commandez vos produits, vous les recevez et vous payez plus tard. Les marchands doivent payer des frais pour accepter ce type de transaction et les boutiques n’ont pas toutes la possibilité financière d’accepter de n’être payé qu’après. Mais ce type de paiement sans frais pour le consommateur peut vous permettre de convertir plus facilement, facilitant encore l’achat.

En général les achats sont pour des commandes de 35€ minimum, bien qu’on estime le prix moyen de ces commandes à environ 42€. Il est aussi souvent possible de payer en plusieurs fois.

Ce sont quelques unes des solutions de paiement à envisager pour votre site e-commerce en 2020, mais il en existe de nombreuses autres, déjà implantées ou en développement : paiement par SMS, monnaie virtuelle (Bitcoin, Libra)… Pour toutes ces solutions, pensez à proposer une interface claire et groupée lors du processus de paiement, il ne faut pas perdre vos utilisateurs au moment de payer. Pensez aussi à intégrer de la façon la plus transparente possible les différentes solutions externes que vous utilisez.

Source : PracticalEcommerce – Pamela Hazelton