Les 7 facteurs de positionnement qui comptent vraiment !

Chaque année, Google déploie un nouveau facteur de positionnement. En 2014, c’était le https. En 2015, c’était l’utilisabilité sur mobile. En 2016, le contenu était au centre des discussions et en 2017, le https a refait surface, en force cette fois.

Nous sommes en 2018, et la vitesse des pages de chargement sur mobile semble être le prochain facteur à surveiller.
La « génialitude » est censé être le facteur de positionnement numéro 1.

Mais comment proposer la « génialitude » face à tous les autres sites existants ? Tous ces facteurs de positionnement sont pensés pour créer une expérience utilisateur améliorée. Axés sur les consommateurs, les algorithmes SEO ont donc toujours les mêmes bases, ce qui est une bonne nouvelle !

Les facteurs de positionnement sont bien plus nombreux que 7, mais ceux que nous avons sélectionné sont considérés comme les plus importants pour 2018 :

– Publier du contenu de haute qualité
La création de contenu hautement qualitatif permet d’augmenter le temps passé sur une page, de diminuer le taux de rebond et de procurer du contenu pertinent pour l’utilisateur.
Les contenus d’aujourd’hui doivent être bien rédigés, plutôt longs et détaillés, basés sur les intentions de recherche. Ils doivent contenir les mots clés stratégiques, être optimisés pour la recherche vocale et intégrer les extraits enrichis (note des utilisateurs, images…).

2- Rendre son site mobile-friendly
Un site responsive design est la base de toute charte graphique : ergonomie et fonctionnalités doivent être adaptées aux versions mobiles. Les pages AMP et l’index mobile-first sont autant de preuves qui confirment l’importance du mobile pour Google.

3- Créer un site sécurisé
On l’a déjà abordé, un site en https est indispensable pour favoriser votre positionnement. Tellement, qu’en Juillet 2018, Google affiche un message « Site Non-sécurisé » lorsqu’il n’est pas en https.

4- Améliorer l’expérience utilisateur
L’expérience utilisateur a un impact sur le référencement naturel. Pour obtenir un site user friendly, il est recommandé de penser à l’architecture du site et sa structure, sa navigation et sa facilité d’utilisation.

5- Optimiser la vitesse des pages
La vitesse des pages est devenu un facteur de positionnement essentiel. Un site lent est perdant sur tous les niveaux : autant en termes de résultats de recherche qu’en terme d’expérience utilisateur. Pour Amazon, une seconde de chargement supplémentaire pourrait lui coûter 1,6 milliards de dollars !

6- Contrôler les optimisations des pages
En relation avec l’expérience utilisateur, l’optimisation des pages est la partie technique du SEO. En ce sens, il est important de maitriser les meta données, de réaliser un schema du site accessible aux moteurs de recherche et d’effectuer une structure de liens internes pour aider les utilisateurs ou encore pour gérer le flux de visiteurs.

7- Gagner des backlinks pertinents et puissants
Les liens continuent d’être un des composants principaux du SEO. Des liens de qualité qui pointent sur votre site ne peuvent que vous aider à gagner en positionnement. Ce ne sera peut-être plus le cas dans les prochaines années, mais ça l’est encore aujourd’hui.

Créer la « génialitude » n’est pas chose simple. Google et les autres moteurs de recherche sont en quête d’utilisateurs satisfaits, toujours plus dépendants de leur technologie. Pour être dans la course, il faut pouvoir s’adapter et faire en sorte d’utiliser les bonnes pratiques pour gagner des visiteurs et du chiffre d’affaire sur Internet.

Source : Search Engine Journal – Anna Crowe