Le design et le SEO en 2018

Newsletter

Le design est un facteur important pour la visibilité du contenu, tout comme le SEO. Les deux éléments, ensembles, forment un duo de choc et primordial !

Qu’est-ce que vous devez savoir sur le design et le SEO en 2018 ? Comment faire fonctionner les 2 ensemble et de manière efficace ?

Le design destiné aux mobiles pour Google

Ca y’est, Google indexe les sites « mobile first » (les algorithmes utilisent les versions mobiles du contenu d’un site, en priorité, pour positionner les sites).

Cela signifie que votre site doit être responsive, c’est-à-dire que tous les éléments doivent être placés de manière ergonomique pour favoriser l’utilisabilité. Pour ce faire, vous pouvez penser aux textes et aux images flexibles, rendre votre site accessible sur tous les supports (portrait, paysage) ou encore garder les proportions.

Le contenu doit être autant responsive que vos images. Dans ce sens, vous devez comprendre le comportement et les préférences des utilisateurs. Le contenu doit être tellement captivant qu’il donne envie aux utilisateurs de scroller pour en lire davantage. Ne vous limitez pas aux textes et pensez aux vidéos, aux infographies… Gardez des titres courts et séduisants.

La structure du contenu pour la visibilité naturelle

L’organisation du contenu (H1, H2, H3) doit être pertinente et remarquable. Il doit s’agir du chemin à suivre pour les robots des moteurs de recherche. De plus, la hiérarchie favorise l’accessibilité.

Il est bon de savoir qu’en terme de SEO, il est préférable d’opter pour une balise H1 par page, bien que du point de vue de l’accessibilité, plusieurs H1 par page soient recommandé.

Si la structure du contenu de vos pages est facile à comprendre et s’oriente vers des requêtes générales, Google pourrait l’afficher en « position zéro » (au-dessus du premier résultat).

La hiérarchie de votre contenu ne devrait pas inclure de barres latérales, de header ou de footer car ce serait vos informations générales (catégories de votre site, inscription à la newsletter…) qui seraient vues en premier par le robot. Ce dernier classerait votre site comme « non pertinent » par rapport à la requête.

L’intention de l’utilisateur est cruciale

Les moteurs de recherche ne se basent plus seulement sur les mots clés recherchés ou les termes utilisés. Ils se concentrent sur la compréhension de l’intention derrière une recherche.

Il est ainsi indispensable de savoir déterminer si vos utilisateurs souhaitent recevoir des informations, aller quelque part, faire quelque chose ou encore acheter un produit ou service.

Des outils comme Google Trends ou encore Answer the public peuvent vous aider à déterminer l’intérêt des gens sur les sujets.

Les images SEO

Les blogs et les sites e-commerces se basent énormément sur les éléments visuels. En plus de renseigner systématiquement la balise alt et le nom de dossier, n’oubliez pas qu’il existe différents formats en fonction de vos besoins :

– JPEG : à utiliser pour les photographies, les designs avec des gens, des endroits ou des objets
– PNG : à utiliser lorsqu’un arrière-plan transparent est nécessaire
– GIF : à utiliser pour animer des images

Concernant la balise alt à renseigner sur les images, voici quelques conseils :

– elle ne doit pas excéder 12 mots
– elle doit décrire l’image, pas le sujet abordé
– elle doit être nommée dans un langage correct
– elle peut être rédigée comme une phrase normale
– elle doit être descriptive et orientée « humain »

Nous avons vu quelques éléments clés du SEO et du design. Vous pouvez le constater : il n’y a rien de particulièrement nouveau pour 2018, il faut juste continuer à appliquer les bonnes pratiques !

Source : Smashing Magazine – Myriam Jessier