Le merchandising visuel pour le e-commerce

Le merchandising visuel a été, jusqu’à maintenant, un domaine dédié aux magasins physiques. De nos jours, les boutiques en ligne ont des techniques pour utiliser ce levier à leur avantage.

Le merchandising visuel s’agit de la manière dont les commerçants décorent, organisent et réorganisent leurs vitrines et l’esthétiques pour améliorer l’expérience utilisateur et communiquer davantage sur l’identité de la marque.

La mise en pratique du merchandising permet d’augmenter certains indicateurs comme l’engagement et le temps passé sur un site, la navigation dans le magasin et la facilité d’utilisation, le panier moyen ou encore les conversions.

En quoi consiste le merchandising visuel pour les e-commerçants ?
Le merchandising visuel ne s’arrête pas à la vision mais développe tous les sens. Ainsi, l’odorat, l’environnement et le son sont exploités. Ces sens sont souvent mélangés aux éléments de marketing psychologique connus pour amener davantage de conversions comme la preuve sociale, la réciprocité, l’engagement et la cohérence, l’autorité, le lien et la rareté.

Les utilisateurs recherchent des expériences semblables à celles en magasin, l’une de celles que l’on ne peut pas trouver sur Amazon ou Facebook. C’est là où le merchandising visuel prend tout son sens.

Les bases de tout site sont :
– Avoir un joli site
– Proposer une navigation simple
– Fournir des messages attractifs
– Fonctionner parfaitement sur les mobiles et sur les ordinateurs

Cependant, cela ne s’arrête pas là lorsque l’on parle de merchandising visuel. En effet, ce n’est pas parce que vous avez peu de produits dans votre catalogue ou parce que vous utilisez la navigation par filtres que vous êtes dispensés de merchandising visuel. Ne pensez pas non plus que vous devriez concentrer vos efforts uniquement sur l’acquisition de trafic ou l’optimisation de vos campagnes d’emails.

Quelques conseils pour mettre en place votre merchandising visuel
1- L’histoire de votre page d’accueil
C’est ici qu’un client potentiel atterrit généralement et c’est là qu’ils apprennent à vous connaitre. Pour une bonne page d’accueil, vous avez besoin d’images et de textes, d’une certaine structure (information plus importante en premier), d’une explication de vos produits (avec des visuels), de preuves sociales (avis clients), de preuves d’autorité (citations de grands magazines ou journaux), de preuves de liens (boutons sur les réseaux sociaux), d’appels à action clairs et compréhensibles.

2- La mise en avant de collections
Bien que cela soit plus aisé pour les marques de mode et d’accessoires, les collections peuvent aussi être appliquées et mises en avant sur d’autres types d’activités. Pour effectuer un merchandising visuel efficace basé sur les collections, vous pouvez utiliser des images pour attirer l’attention des utilisateurs, vous assurer que la collection est clairement nommée, disposer les collections sous-forme de grille pour rester propre et lisible ou encore organiser les collections sous-forme de tuiles (comme Pinterest).

3- Les collections et les meilleures ventes
De nombreuses marques choisissent d’utiliser les collections et l’affichage des meilleures ventes sur la page d’accueil. Cela permet en effet à l’utilisateur de naviguer plus largement sur cette page et d’être plus facilement redirigé vers une page produit. Ces pages comprennent généralement : une image principale, une grille représentant les collections, une grille représentant les produits, la preuve sociale, la preuve d’autorité et la preuve de liens.

4- Le merchandising rapide et facile
Si vous n’avez pas le temps et les compétences techniques pour mettre les 3 derniers points en place sur votre site, vous pouvez utiliser une série d’images de qualité intégrées dans un slider en mettant bien en avant vos produits.

Le merchandising visuel n’est pas dédié aux magasins physiques. Vous pouvez, vous aussi, utiliser cette technique pour engager vos consommateurs et leur proposer une expérience personnalisée.

Source : Big Commerce – Tracey Wallace