Social Ads – Bien démarrer sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux montent en puissance et sont rattachés à un contexte commercial et à une explosion des offres publicitaires. Ils sont perçus comme des moteurs permettant de fédérer une communauté autour des marques, mais aussi comme des outils intrusifs (Social Ads).

Selon l’agence de publicité Zenith Optimedia (France), les dépenses publicitaires sur les réseaux sociaux augmenteront de 72% entre 2016 et 2019, passant de 29 milliards de dollars à 50 milliards, soit 20% des dépenses publicitaires totales sur Internet.

Facebook, Twitter et Linkedin étant les premiers à occuper le terrain. Instagram, Pinterest, Snapchat et WhatsApp continuent leur progression sans relâche. Les spécialistes du marketing l’ont bien compris. La publicité sur les médias sociaux est un outil qu’ils doivent maîtriser et utiliser pour cibler les utilisateurs qu’ils convoitent.

1 – Enjeux et avantages de la pub sur les réseaux sociaux
On vous l’a déjà dit, mais tout le monde (ou presque) est présent sur les réseaux sociaux. Il est donc indispensable pour faire connaître votre entreprise, d’y être également pour y faire de la publicité. La campagne publicitaire peut répondre à plusieurs objectifs :

 Un ciblage de qualité et précis (par centre d’intérêt, âge, sexe, localisation, amis…)
 Le développement de votre image et de votre notoriété
 Une prospection et acquisition de nouveaux clients
 Un fort retour sur investissement
 Des indicateurs de performances mesurables
 Des coûts plus faibles que d’autres leviers marketing
 Plus de visibilité sur un produit ou une information
 Du trafic sur votre boutique en ligne
 Un potentiel pour vous démarquer face à la concurrence

Chaque réseau social dispose de sa propre régie publicitaire et offre des services adaptés à sa plateforme. Leurs atouts principaux s’exécutent dans la segmentation qu’elles offrent avec précisions. Mais aussi au niveau de leurs configurations élevées et de Dashboard complet mis à votre disposition.

– Data et segmentation
Le classement et la segmentation des données est l’ultime force des réseaux sociaux pour la publicité. Les groupes d’individus qui présentent les mêmes similitudes sont isolés. Vous pouvez classer vos utilisateurs en fonction de leur engagement, de leur comportement et toutes autres données diverses.

– Ciblage
Vous pouvez cibler très précisément vos utilisateurs, avec la certitude de toucher les personnes qui correspondent aux caractéristiques de la clientèle que vous visez. Par exemple, Facebook propose de faire correspondre votre base de données client avec les utilisateurs du réseau. Pourquoi s’en priver ?

– Optimisation des campagnes
Lorsque vous préparez une campagne sur les réseaux sociaux, vous maîtrisez l’ensemble des éléments. Que cela soit votre budget, votre stratégie et vos enchères. Vous pouvez adapter au fil du temps vos paramètres, voir vos statistiques en temps réel, repenser votre ciblage, modifier vos créations, etc…. Les outils mis à votre disposition sont très souples et faciles à prendre en main.

– Formats divers
L’avantage de faire de la publicité sur les réseaux, c’est aussi la possibilité d’y publier divers formats sponsorisés.

– Le coût
Il faut savoir que les coûts globaux de vos campagnes seront toujours moindres sur les réseaux sociaux que sur les médias plus « classiques ». Chaque plateforme propose des coûts plus ou moins équivalents excepté pour certaines possibilités plus inédites, donc plus onéreuses (Snapchat). En règle générale, le paiement se fait au clic (CPC), à la performance de la publicité et à l’interaction. Il peut se faire aussi à l’affichage, coût pour mille impressions (CPM) et au coût par vue (CPV) pour les vidéos (Twitter/Facebook/Pinterest/Instagram). L’annonceur doit fixer un budget quotidien avec une mise minimale mais il peut également y avoir des systèmes d’enchères pour une course vers la visibilité maximale (Linkedin/YouTube).

2 – Le choix d’un réseau social adapté.
Il est important de concrétiser vos chances de conversion sur les réseaux sociaux, quitte à promouvoir plusieurs campagnes au même moment ! Définissez une stratégie marketing et des objectifs sans négliger votre budget. Vous devrez ensuite choisir les réseaux sociaux qui répondent à vos critères. Posez-vous les bonnes questions :

Quelle est l’audience cible ? Quels sont les réseaux sociaux où l’audience est présente ? Quel réseau social répond le mieux à mes objectifs de marque ?

Faisons un tour d’horizon des réseaux les plus utilisés en France :

– Facebook
Avec 33 millions d’utilisateurs en France, Facebook est incontournable. Surtout sur les évolutions de format publicitaire (taux de clic 8,1 fois supérieur qu’une publicité classique /9,1 sur mobile). Les campagnes prennent la forme de bannières, images, articles, vidéos dans des collections, carrousel, diaporama, canvas, prospect, offres, interactions, page, événements et plus récemment grâce aux boutons d’action présent sur les posts, les fils d’actualité et dans Messenger. Vous avez accès à un gestionnaire de publicités qui comprend les statistiques de chaque campagne : résultats, budgets, courbes de progression selon les objectifs, taux de clics, coût par mention j’aime…

-YouTube
Avec 19 millions d’utilisateurs en France, YouTube (Google) est le deuxième acteur social le plus sollicité par les internautes. Pour faire de la publicité sur Youtube, il faut passer par Google Ads (ancien Google Adwords). Il existe différents types de campagnes vidéo et bannières pour promouvoir son produit ou son service sur Youtube avec 3 formats vidéo spécifiques :

 Instream : vidéos diffusées avant une autre vidéo avec possibilité d’ignorer pour les utilisateurs et facturation dès la première interaction
 Bumper Ads : diffusion avant ou après une vidéo – 6 secondes obligatoires – et facturation au nombre d’impressions
 Discovery (image et texte) au clic sur l’annonce

Les publicités sont efficaces pour rémunérer les créateurs de contenus. En 2015, 100% des 100 premières marques mondiales ont mis en place des campagnes YouTube. Bien que Facebook soit le média le plus privilégié pour faire des campagnes vidéo pour les petites entreprises, YouTube est également un très bon levier de communication.

-WhatsApp
Avec 14,5 millions d’utilisateurs en France, WhatsApp (Facebook) arrive en 3ème position. Cet été, le réseau social de messagerie instantanée s’est attiré la colère des internautes en s’ouvrant à la publicité. La possibilité de mettre en place des relations directes, entre les entreprises et les utilisateurs, est de mise. Il en va de même pour Messenger. Affaire à suivre.

-Instagram
Avec 12,1 millions d’utilisateurs en France, Instagram dispose d’une communauté très active (Facebook). En pleine croissance, le réseau social a conclu des partenariats avec de grandes marques et influenceurs.

Les formats publicitaires proposés (carrousel, vidéo unique, diaporama et Canvas ) sont intégrés directement à l’expérience utilisateur, choisis en fonction de son intérêt. Notez que la mémorisation des publicités sponsorisées sur Instagram est 2,9 fois supérieure en moyenne. Instagram déploie également des « Call to action » dans les publications. Des outils de mesures statistiques sont accessibles aux annonceurs. Ils permettent de connaître les indicateurs liés à la campagne publicitaire et aux performances des posts sponsorisés.

-Twitter
Avec 10,3 millions d’utilisateurs en France, Twitter est l’un des pionniers du déploiement de la publicité sur le mobile. Les campagnes prennent la forme de tweets sponsorisés, compte sponsorisé, tendance sponsorisée, vidéos, ou encore « Quick Promote » pour les TPE et les PME.

Comme sur Facebook, Twitter permet de créer une campagne autour d’objectif précis. Vous avez accès à un outil d’analyses de statistiques pour connaître le taux de conversion, le taux d’engagement des internautes ainsi que le coût au clic selon le budget. Le réseau social déploie également, un éditeur de publicité, à destination des professionnels et des annonceurs qui gèrent de nombreuses campagnes. De plus, Twitter déploit son bouton “Acheter”, disponible sur la plate-forme pour les entreprises situées aux États-Unis pour le moment.

– Snapchat
Avec 10,9 millions d’utilisateurs dans le monde, Snapchat possède une expérience de la publicité sponsorisée particulière plus ou moins coûteuse (CPM/CPC) : Des Géofiltres et lenses : filtres sponsorisés pour faire des Selfies et vidéos publicitaires, des vidéos Discover, des pub Snap Ads, des Live Stories ou encore chaîne discover de marque. Snapchat s’adresse essentiellement aux plus grandes marques à l’international…

– Linkedin
Avec 9,7 millions d’utilisateurs en France, le réseau social BtoB (Linkedin Adversiting), propose également 4 formats de publicité pour mettre en avant votre entreprise : Text Ads, Display Ads, Dynamic Ads, Sponsored inmails (mails, bannières, textes) …

– Pinterest
Avant tout un réseau dédié aux partages et aux commentaires d’images sur des tableaux, Pinterest se lance dans la publicité en proposant des « promoted pins », ou « épingles sponsorisées » et l’aide à la vente avec ses boutons « acheter » apparus cet été. Dans le monde, 250 millions de personnes créatives utilisent Pinterest et sont prêts à acheter ! En effet, ils utilisent ce média comme liste d’envies ou de panier d’achat. Les épingles sponsorisées apparaissent ensuite dans les résultats de recherche et dans les catégories concernées.

3 – Pourquoi devriez-vous vous lancer ?
Vous hésitez encore à vous lancer sur les réseaux sociaux ? Vous vous demandez si votre campagne sera efficace et touchera votre cible ?
Avec les réseaux sociaux, vous gagnerez en visibilité et en prospects. Si vous faites de la publicité, vous aurez plus de chances de réussir vos objectifs de vente, car les campagnes généreront du trafic sur votre site. Cela augmentera vos chances de conversions sur une audience précise.

Il est désormais incontournable d’intégrer les réseaux sociaux dans sa stratégie marketing. Pour les coûts mais aussi parce que c’est un canal de communication indispensable à notre époque.

Mais attention à ne pas trop en faire, vos utilisateurs n’ont pas envie d’être spammés et leurs données personnelles se doivent d’être absolument protégées.
Respectez vos internautes pour pouvoir les fédérer autour de votre communauté sereinement. L’humain doit être au cœur de vos échanges et de votre communication avant tout !






Source : Ruche&pollen / Hootsuite – Brunette Nsimba / CCM / Idéematic – aboussajra / ADMaker