Quelles sont vos options pour vendre sur Amazon ?

Amazon est la plateforme de vente e-commerce par excellence. La marque dispose d’une visibilité et d’une notoriété telle, que de nombreux propriétaires de boutique en ligne souhaitent y être positionné.

Au vu de la forte demande, voici ce qu’il faut savoir avant de vous intégrer à Amazo. Il y a deux façons de travailler avec Amazon.

1- Sur la Market Place
La vente de vos produits se fait via le Seller Central. Vous gérez vos stocks, vos prix et vous répondez aux clients.

Pour un minimum de facturation de 39€ par mois et des commissions allant de 5 à 15% en fonction de la catégorie de produits, vos annonces sont affichées « Vendu et expédié + le nom de votre enseigne ».

En tant que marchand, vous êtes assez libre et il s’agit d’une bonne manière de débuter la vente sur Amazon.

2- Être partenaire Retail sur invitation d’Amazon
Dans ce cas, Amazon achète les produits directement au fabricant, les stocke, les vend et les expédie.
Cette option est choisie par le vendeur quand il y a écrit « Vendu et expédié par Amazon » sur la fiche produit. L’interface de gestion n’est plus le Seller Central mais le Vendor Central.

De là, le vendeur peut gérer ses fiches produit et consulter les ventes effectuées avec des données d’analyse limitées. En effet l’analytics plus poussé est payant.

Le problème de cette option est qu’Amazon peut fixer les prix, donc il peut y avoir un impact sur l’image d’une marque.

Le mode hybride existe : certaines marques sont présentes en Market Place et en mode Retail car Amazon ne prend en Retail que des produits où il a assez de marge. Cela permet aux marques de trier les produits pour lesquels ils veulent garder du contrôle et de laisser Amazon gérer les autres.

Que penser du Fulfillment par Amazon ?
Dans le cadre du « Expédié par Amazon », les frais de stockage sont facturés en fonction du volume moyen quotidien en mètre cube par mois. Les frais de logistique sont facturés en fonction du volume et du poids du produit emballé. Le mouvement de stock joue également sur la facturation. L’avantage c’est que les produit en Fulfillment (donc stockés chez Amazon) sont toujours mentionnés en Prime.

Et Prime alors ?

De nombreuses personnes, abonnées à Amazon Prime, cochent immédiatement le Prime lors de leurs recherches. Ainsi, une grosse visibilité est en jeu.

Sans le Fulfillment, il est possible de devenir Prime : le vendeur doit prouver par A + B qu’il peut offrir le même service que Prime et montrer que ses ventes sont bonnes et ses clients satisfaits. Pas évident…

Amazon pour se développer à l’international ?

Vous ne le savez peut-être pas, mais il existe l’option « Amazon Pan-Européen » qui permet aux vendeurs d’avoir leurs produits répartis et stockés dans des entrepôts Amazon de partout en Europe. Il s’agit d’une fonctionnalité peu exploitée par les marchands, qui permettrait pourtant de limiter les coûts et de se développer à l’international.