ℹ️ Pendant la crise sanitaire, l’agence reste ouverte, vous accompagne et vous soutient ! Lire nos ressources

Pourquoi les Constructeurs de Site peuvent être Mauvais pour votre SEO

Les constructeurs de site ou website builder sont pratiques, mais ont de nombreux défauts qui peuvent impacter l'expérience utilisateur mais surtout votre référencement naturel. Découvrez vite ces inconvénients qui peuvent plomber votre SEO !

Les website builders ou constructeurs de site fleurissent sur internet depuis quelques années déjà, avec l’avènement de plateformes comme Wix ou Weebly.

Ces CMS et logiciels sont pensés WYSIWYG : What You See Is What You Get, c’est-à-dire grosso modo que vous n’avez pas à créer du code pour générer du contenu, tout se fait grâce à un éditeur de page visuel. Vous créez et déplacez où vous voulez vos blocs de contenus, la plateforme créera automatiquement le HTML, PHP, CSS et Javascript correspondant.

Si c’est très pratique et permet d’avoir un site avec un design de qualité très facilement, même pour les débutants, cela peut avoir plusieurs incidences négatives sur votre SEO. Une étude réalisée en 2018 a montré qu’un site Wix se positionne en moyenne pour 3,5 mots clés contre 417 pour un site réalisé avec WordPress, par exemple.

Shopify, Magento et toutes les plateformes e-commerce étant avantagées par la multitude de produits et donc de mots clés liés, rien n’explique en revanche la différence flagrante entre des plateformes à visée similaire que sont WordPress et Weebly ou Wix. L’étude montre aussi que l’impact des backlinks et du PageRank est moindre sur le trafic organique pour les sites construits avec ces plateformes. C’est-à-dire que si un site Wix a les mêmes backlinks qu’un site Magento par exemple, il aura probablement moins de trafic lié au référencement naturel car il aura moins de chance de se positionner .

Ces problèmes sont pour beaucoup liés à un souci majeur des constructeurs de sites comme Weebly et Wix : leur HTML et le code de manière général. Découvrez les principaux problèmes liés à ces constructeurs de pages qui peuvent impacter directement votre référencement.

1- La vitesse de chargement est ralentie

Vous le savez, un site qui est rapide à charger permet notamment de créer une bonne expérience utilisateur, en ayant aussi un impact sur :

  • Le temps que passent les visiteurs sur votre site ;
  • Combien de visiteurs convertissent ;
  • Combien vous payez par clic pour vos annonces payantes ;
  • Où vous vous positionnez en recherche organique.

Quand on se concentre sur la vitesse de chargement, on pense en général d’abord à la taille des images, les formats vidéo, le nombre et la taille des scripts, l’hébergement des ressources externes… Mais trop souvent on oublie l’impact que le balisage HTML peut avoir sur cette rapidité de chargement.

Chaque élément de votre HTML est traité comme un noeud individuel. Plus il y a de noeuds sur votre page, plus le navigateur va prendre du temps pour traiter et afficher la page après son chargement. Et ce problème est décuplé quand il y a des éléments imbriqués.

Et les constructeurs de pages arrivent à obtenir certaines mises en page en multipliant les imbrications inutiles d’éléments.

imbrication d'éléments html pour un titre sur wix

Exemple avec ce titre sur un site Wix, qui se décompose en 4 éléments : une div, une balise h2, une span et une autre span. Alors qu’une simple balise h2 suffit.

Les interfaces en drag and drop (glissé-déposé) se concentrent seulement sur l’apparence finale de votre page, pas sur le code source et donc le chargement de vos pages. Un design réussi peut parfois être le résultat de milliers d’éléments avec un page builder, alors que cela peut être fait simplement avec quelques centaines.

Contrairement à ce qu’on peut croire, les plateformes comme Wix ne sont pas si rapides à charger, en grande partie à cause de cela. Mais pas seulement.

2- Le balisage HTML est mauvais

Un code HTML validé W3C est important, car une page avec un HTML valide a plus de chance de mieux s’afficher et de fonctionner normalement. C’est aussi important car votre balisage HTML envoie certains signaux aux moteurs de recherche pour mieux interpréter votre contenu. Le mieux les moteurs de recherche comprennent votre page, le plus vous avez de chance de bien vous positionner de façon organique.

Le but n’est pas non plus d’avoir un site 100% compatible W3C, avec un HTML parfait. Il peut y avoir des erreurs, parfois nombreuses, qui n’ont pas une incidence dramatique sur l’affichage de votre page et son référencement. Mais certains constructeurs de site génèrent un nombre effarant d’erreurs.

Il est inconcevable d’avoir un site internet professionnel qui contient près de 1000 erreurs de validation HTML

Parmi ces erreurs il y a à la fois des problèmes d’apparence, de fonctionnalité et de balisage pour votre SEO. En plus de mettre en péril votre référencement naturel, cela dégrade l’expérience utilisateur UX et donc potentiellement vos conversions.

Le pire dans tout ça ? Vous pouvez connaître les erreurs HTML, mais vous ne pouvez pas les corriger.

3- Vous n’avez pas accès au code de votre site

Pour comprendre et corriger les erreurs techniques de votre site, vous devez avoir accès au HTML de votre site. Mais ce n’est pas le cas avec ces plateformes. Vous avez seulement accès à la partie front end (la partie visible) avec un éditeur visuel WYSIWYG.

Quand vous utilisez WordPress, Magento, Drupal, et d’autres CMS open-source, vous avez la possibilité de faire absolument ce que vous voulez sur votre site, même si ces plateformes ont aussi leurs défauts de conception. C’est important de pouvoir accéder au code source à n’importe quel moment car chaque site a ses besoins et ces besoins peuvent évoluer au fil du temps.

Il y a constamment des évolutions à prendre en compte pour le SEO, des petits modifications à apporter : titres, données structurées, URL canoniques, metadonnées… Certains constructeurs prennent en compte une partie de ces éléments, via des paramètres à remplir en général, ou permettent de rajouter du code HTML dans une page, mais ne vous permettent pas d’éditer le code existant pour ajouter ou modifier ces éléments comme vous le souhaitez.

Quelques cas concrets.

Par exemple, il peut arriver de devoir modifier la structure URL de catégories sur le site, ainsi que le fil d’Ariane qui va avec pour prendre en compte la modification. Cela implique de modifier le code PHP des templates qui génèrent dynamiquement ces pages. Impossible sur les constructeurs de pages.

Vous pouvez aussi avoir besoin de mettre en place des règles de redirection, suite à une migration ou à la suppression de plusieurs pages. Sur les constructeurs de site, vous serez obligés de configurer vos redirections une par une (dans le meilleur des cas), au lieu de modifier directement le fichier .htacess ou web.config.

Cela peut aussi être pour :

  • Changer le balisage d’une partie de votre site, par exemple pour ajouter des données structurées à du contenu existant ;
  • Ajouter ou enlever un élément présent sur tout le site (ce qui peut impacter votre SEO) ;
  • Mettre à jour un lien au sein du contenu de plusieurs pages.

L’optimisation on-page est particulière : ce qui marche pour un site peut desservir un autre. Cela demande des essais, des erreurs, mais avant tout un accès complet au code. Tout cela est impossible à faire avec ces créateurs de site internet, qui sont très ergonomiques mais très limités en terme d’accès aux « coulisses » de votre site et au final très peu personnalisables sur ces sujets.

 

Il y a tout simplement trop d’inconvénients avec ces constructeurs de site, surtout quand on les utilise pour des besoins professionnels.

Si vous n’avez pas les moyens de faire développer le vôtre, privilégiez des plateformes open source, qui ont un code accessible, de nombreuses extensions pour correspondre à vos besoins et la possibilité de faire ou faire faire par un professionnel absolument ce que vous voulez.

Bien entendu cela dépend encore une fois de vos besoins et de votre activité : si vous avez simplement besoin d’un site vitrine éphémère pour un évènement, ou un site très design sans trop de contenu qui n’a pas spécialement besoin d’être bien référencé, ce type de plateforme peut suffire. Mais si vous avez de plus grandes espérances sur le long terme et que vous avez la volonté d’optimiser un maximum votre référencement naturel, alors optez pour des solutions plus adaptées.

Sources : searchenginejournal.com – Jeremy Knauff / seotraininglondon.com – Danny Richman

Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités en avant première.