Le meilleur moment pour envoyer un Email marketing

Envoyer un email au bon moment peut augmenter votre taux d'ouverture et de clics, et permettre d'atteindre vos objectifs d'email marketing. Mais pour le connaître pas de recette magique : il faut s'adapter à votre audience et prendre tous les facteurs en compte.

Envoyer un email au bon moment peut considérablement augmenter le taux d’ouverture et le taux de clics, à l’inverse, un email envoyé à un moment inadapté peut occasionner des désinscriptions. Mais il faut savoir quel moment est adapté à votre audience.

On voit souvent fleurir des articles et des conseils marketing en tout genre donnant LE bon moment pour envoyer son email marketing, peu importe la situation, peu importe le pays, peu importe le type d’audience… Pourtant, même si ces articles peuvent donner une indication, le bon moment dépend de nombreux facteurs.

Nous allons voir ensemble comment déterminer ce ou ces moments où votre audience sera plus réceptive à votre campagne emailing.

1- Définir les objectifs de l’email

Avant toute chose, comme souvent en marketing, il faut connaître le but de la campagne. Les performances de vos emails dépendront de ces objectifs, il n’y a pas un seul bon moment pour une audience.

Les objectifs les plus communs ont été étudiés et il existe donc des premières indications sur les jours qui fonctionnent mieux :

  • Amener du trafic sur votre site. En général, les emails visant à créer des visites sur votre site sont plus efficaces en milieu de semaine (mercredi en général), en milieu de matinée (10-11h) ou milieu d’après-midi (14-15h). Oui, c’est une histoire de juste milieu ! Les lundi et les vendredi peuvent aussi fonctionner, puisque ce sont les deux extrêmités de la semaine pour le travail en bureau.
  • Inciter à visiter un commerce physique ou un lieu. Si vous voulez faire venir des personnes dans votre magasin ou à un évènement local, les emails sont plus efficaces le soir et le week-end. Ces emails sont en général lus sur mobile.
  • Encourager les achats en ligne. En analysant les performances de vente précédentes, vous pourrez reconnaître des patterns, c’est-à-dire des tendances répétées. Par exemple, si vous vendez des maillots de bain, vous verrez probablement un pic d’achat à la fin du printemps.
  • Abandon de panier. Les emails automatiques d’abandon de panier ou de sessions sont efficaces quand ils sont envoyés rapidement après, si ce n’est immédiatement.
  • Demander un avis ou un retour client. Pour avoir le plus de chance d’avoir un avis ou un feedback, choisissez les moments où votre audience a le plus de temps à y consacrer. En général en milieu de semaine ou en début de soirée, après le repas du dîner.
graphique des performances globales des emails par jour de la semaine – Source : PracticalEcommerce | Chiffres : Campaign Monitor

Comparaison des performances globales des emails par jour de la semaine – Source : Practical Ecommerce | Chiffres : Campaign Monitor

2- Utiliser les données de vos outils d’emailing

Peu importe l’outil que vous utilisez pour envoyer vos emails, vous devez avoir un outil qui vous permet d’envoyer vos emails indépendamment pour chaque contact à l’heure adaptée. En analysant les heures qui amènent le plus d’ouvertures et de clics pour chaque personne, vous pouvez ainsi personnaliser ce moment d’envoi pour qu’il soit le plus performant pour chacun.

Certains services de messagerie comme Yahoo permettent même d’envoyer un e-mail au moment où chaque contact est connecté. Selon Verizon Media, la société qui détient Yahoo et AOL, cela multiplierait par 4 les taux d’ouverture. Yahoo et AOL étant peu utilisés en France, ce n’est pas forcément l’outil le plus utile si vos clients et prospects s’y trouvent.

La plupart des outils ont aussi une section « analytics », qui permet de voir les performances des emails. Selon votre plan et l’outil marketing, vous pouvez parfois dégager des tendances générales sur les heures et les jours qui ont les meilleures performances. Encore une fois, ne prenez pas ces tendances pour argent comptant : de nombreux autres facteurs rentrent en ligne de compte.

N’oubliez pas d’utiliser ces différentes tendances et horaires adaptés pour des objectifs similaires, sinon cela peut être contreproductif. Il faut aussi évidemment avoir envoyé assez d’emails pour avoir un historique suffisant à être analysé.

3- Prendre en compte les facteurs locaux

Vous avez déjà les grandes lignes et les statistiques plus générales, maintenant il faut s’adapter aux facteurs locaux ! Si votre audience a les mêmes principales caractéristiques mais se trouve à des endroits différents du monde, vous n’aurez pas les mêmes résultats.

Vous devez prendre en compte :

  • Les crises et évènements. La crise du Covid-19 est un très bon exemple (et encore d’actalité qui plus est) de ce que ce type d’évènement peut causer comme impact sur votre email marketing. Pensez à adapter vos campagnes à ces évènements, et si vous avez des emails automatiques pensez à vérifier qu’ils soient toujours nécessaires et qu’ils aient un contenu approprié. Cela concerne aussi d’autres exemples plus joyeux comme des évènements musicaux, sportifs, des fêtes ou festivals…
  • La météo. Si une partie de votre audience se trouve dans un pays ou une région qui subit une tempête violente en plein été, évitez de leur proposer des maillots de bain. Pour des phénomènes météorologiques moins graves, vous pouvez adapter votre message en montrant de la compassion et en proposant un code promo pour la fin du mauvais temps, par exemple.
  • Les vacances. Ayez toujours un temps d’avance sur les vacances en envoyant des emails suffisamment tôt pour que les destinataires puissent commander et recevoir vos produits à temps. Et comme pour la météo, pensez aux spécificités des régions : envoyer un email « prêt pour les vacances ? » à une zone qui s’apprête à les finir n’est pas une bonne idée.
  • Fuseaux horaires. La plupart des outils d’emailing permettent d’ajuster l’heure d’envoi au fuseau horaire du destinataire. Si vous voulez que vos contacts reçoivent votre email après manger par exemple, ils le recevront tous à l’heure voulue dans leur fuseau horaire. Si votre plateforme d’emaling n’a pas cette fonctionnalité, pensez à segmenter vos listes en fonction de la localisation de vos contacts.

 

Il n’y a pas d’heure magique commune ni de tendance universelle pour l’emailing comme pour toutes les pratiques marketing. Mais en vous basant sur les statistiques globales, en vous adaptant à vos objectifs et votre audience, ainsi qu’en exploitant les outils de personnalisation de vos plateformes d’email marketing, vous devrez réussir à envoyer les emails aux bons moments et améliorer vos performances.

Source : practicalecommerce.com – Carolyn Nye

Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités en avant première.