Informations et infobésités : le duo choc !

Depuis plusieurs années, les nouvelles technologies ont permis une augmentation sans précédent de l’info en continu sur tous nos supports digitaux, à condition d’avoir un accès internet.

Entre la multitude d’emails que nous recevons par jour, les articles, les SMS, les réseaux sociaux, les blogs, les vidéos, les notifications en tout genre ou encore les tutoriels, tout le monde peut accéder à une incroyable source de connaissances et cela, instantanément.

Mais qu’en est-il des conséquences ? Comment faire le tri parmi ce flux incessant de nouvelles ? Comment ne pas tomber dans une surcharge informationnelle paralysante ?

Accessibilité = Infobésité

L’infobésité se caractérise par un volume d’informations dépassant la capacité d’assimilation donnée à un être humain. Pour faire simple : trop d’informations tue l’information. Cette overdose entraîne une baisse de qualité intellectuelle, relationnelle et peut même vous faire plonger dans un burn-out. En effet, l’effet zapping (instantanéité) dégrade la concentration et la mémoire.

Troubles de l’attention

À qui cela n’est jamais arrivé d’aller se renseigner sur un sujet précis pour finir 1h plus tard sur une page dont le sujet n’a aucun rapport avec la recherche initiale ? Quelle perte de temps ! Nous voulons tout savoir au point de ne plus rien retenir. Notre mémoire décline, nos pensées se limitent…

Dans le cas contraire, à force de zapper l’information, celle-ci se banalise et peut également provoquer une forte indifférence vis-à-vis de l’actualité.

Notre attention sur-sollicitée est parasitée et peut biaiser nos capacités mentales. Cyberaddiction aux réseaux sociaux, paresse intellectuelle, nous devenons progressivement des « zombies » du web. Nous passons d’une conversation à l’autre, nous nous dispersons, ce qui affecte notre travail. L’overdose est bien là.

Fake news

Du simple canular à la désinformation volontaire, toutes les informations se basent sur des faits et ne sont jamais totalement neutres selon qui les raconte. Il existe un certain nombre de personnes ou de sites internet qui font circuler des rumeurs ou de fausses informations (faux chiffres ou images retouchées). Ces sources d’informations peu scrupuleuses les déforment pour en changer le sens ou les inventent, souvent dans le but de faire passer un message politique ou d’attirer le plus de lecteurs possibles pour générer des revenus publicitaires… (Les sites sensationnalistes ou «Usines à clics»).

Malgré cet océan d’informations qui constitue un levier de sensibilisation, de connaissance et de rassemblement, internet est également un redoutable outil de manipulation. En donnant la possibilité à chacun de s’exprimer sans aucune contrainte, sans obligation de vérifier ses données, les Fakes News nous envahissent et nous polluent davantage. En France, un texte de loi visant à les éradiquer est en cours de préparation.

Définition FAKE NEWS

Une FakeNews est comme son nom l'indique une fausse information ou "intox". Elle peut être involontaire par manque de sources ou d'informations...

Lutter contre l’infobésité

Se déconnecter pour couper de cette surcharge d’informations digitales peut être une solution quand l’addiction est trop forte. Néanmoins, pour éviter la saturation avant l’overdose, réagissez et apprenez à prendre le meilleur de la technologie sans tomber dans les excès.

Faites le tri et prenez du recul ! Admettez qu’il est impossible de tout savoir sur tout et trouvez l’équilibre. Résiliez vos abonnements, notifications et newsletters inutiles. Prenez vos informations sur des médias moins anxiogènes, plus positifs.

Au travail, construisez votre propre système d’information afin de travailler sur une veille plus productive. Évitez l’envoi d’e-mail pour des mercis ou des infos inutiles et privilégiez les échanges directs (faites des pauses) ! Diminuez la quantité et concentrez-vous sur la qualité. Choisissez des sources fiables et dédiez des moments précis à la recherche tout en diminuant votre temps de connexion. Vous mettrez votre cerveau en condition pour trier rapidement les informations.

L’infobésité est bien présente et nous ne pouvons pas y échapper, mais ce n’est pas une fin en soi. Inutile de vous déconnecter complètement, il vous suffit d’adopter des habitudes et un cadre plus strict dans vos recherches pour ne pas tomber dedans !

Sources : Lettres Numériques – Mélissa Haquenne / Colibris Le Mag – Jessica Robineau – Kaizen Magazine / 1min30 – Gabriel Dabi-Schwebelw / Clemi – Adrien Sénécat

Cet article est disponible en vidéo

Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités en avant première.