Étude : Les types de publicité en ligne qui énervent le plus les internautes

3 septembre 2019

Newsletter

Si vous vous lancez dans la publicité en ligne et que vous ne savez pas quel format adopter, une étude américaine a été réalisée pour déterminer les types de publicité qui énervent les internautes.

La publicité reste l’un des modèles économiques les plus viables pour bon nombre d’éditeurs et de médias web, ainsi qu’un levier marketing digital efficace pour les annonceurs. Il paraît ainsi important de comprendre quels formats sont susceptibles de mieux fonctionner, et lesquels peuvent créer de l’agacement.

C’est dans cette optique que la société eMarketer a commandé un sondage en juillet 2019, demandant à un panel de consommateurs en ligne aux Etats-Unis quels types de publicité digitale les agaçait le plus. Pour savoir quels sont les types de publicités qui peuvent déranger et représenter un gaspillage de budget publicitaire, voire dégoûter votre audience de votre marque.

Résultats du sondage sur les publicités en ligne les plus énervantes

La question du sondage est la suivante : « Quel types de publicités en ligne trouvez-vous agaçantes ? ». Et voici les choix proposées avec le pourcentage de réponses correspondant :

  • Les vidéos qui se lancent automatiquement avec du son sur les sites (66,7%)
  • Les vidéos qui se lancent automatiquement sans le son sur les sites (55,0%)
  • Les publicités audio sur les services de streaming et les podcasts (47,4%)
  • Les publicités qui apparaissent (pop-up) basées sur mes recherches en ligne (42.4%)
  • Les images statiques ou bannières pour des produits que j’ai déjà achetés (36,7%)
  • Les publicités sur les fils d’actualité des réseaux sociaux, basés sur mes intérêts et comportements (36,3%)
  • Les images statiques ou bannières pour des produits que j’ai consulté mais pas acheté (34,2%)
  • Je ne considère pas les publicités en ligne embêtantes (10%)

Les 2/3 des sondés trouvent donc les vidéos en lecture automatiques ennuyantes, ce qui en fait le format le moins apprécié. Derrière, on trouve encore les lectures automatiques, avec cette fois les publicités audio que l’on retrouve sur des services de streaming ainsi que dans certains podcasts. Il paraît évident que les contenus vidéo et audio joués de manière automatique sont les plus intrusifs et agressifs, et donc les plus ennuyants.

Les publicités personnalisées sont moins critiquées, surtout si elles correspondent à des produits adaptés et pas encore achetés. Et qu’ils s’affichent de manière adaptée, de façon statique, comme par exemple dans un flux d’actualité de réseaux social.

>> Lire aussi notre article pour s’inspirer des publicités de vos concurrents sur Facebook

Enfin, il est quand même important de signaler que 10% des répondants ne sont pas du tout dérangés par les publicités en ligne.

Emarketer a de plus précisé que les personnes utilisant un ad blocker (à peu près la moitié des sondés) avaient pour beaucoup trouvé toutes les propositions ennuyeuses.

 

Cette étude montre une fois encore que les pubs intrusives et se lançant de façon automatique sont les plus critiquées. Pour réussir vos campagnes en ligne, privilégiez des formats statiques et personnalisés, à condition toujours de respecter le visiteur.

Sources : searchenginejournal – Matt Southern et emarketer