Etude : Les facteurs de référencement en Recherche Vocale et Locale en 2020

Une étude récente de SEMrush révèle les différents facteurs utilisés par les assistants vocaux pour les résultats de recherche locale en 2020.

A la base de cette étude conduite par SEMrush en 2020, une statistique : 58% des utilisateurs de recherche vocale l’utilisent pour des requêtes concernant des commerces locaux.

Pour mieux comprendre comment fonctionnent ces recherches vocales et locales, l’étude essaie de comprendre les algorithmes derrière les principaux assistants vocaux : Siri (Apple), Google Assistant et Alexa (Amazon).

Parts de marché des assistants vocaux en 2020

Parts de marché des assistants vocaux en 2020 – Source : SEMrush

Pour l’étude SEMrush s’est focalisé sur les trois principaux, recommandant d’ailleurs aux professionnels SEO et marketing de s’adapter à chacun d’entre eux vu leurs parts respectives assez proches. Ce qui n’est pas forcément facile vu les différences d’algorithmes.

Les facteurs de SEO vocal pour les entreprises locales : les principales choses à savoir

Pour résumer l’étude, voici ce qu’il faut principalement savoir :

  • Les réponses font en moyenne 23 mots (tous assistants confondus) ;
  • Google Assistant donne la réponse la plus longue avec 41 mots ;
  • Alexa est l’assistant qui a le plus de difficultés à répondre aux questions ;
  • Les stratégies SEO locales « classiques » servent aussi à optimiser son site pour Google Assistant ;
  • Siri favorise les commerces locaux ayant une bonne note sur Yelp et des avis clients positifs.

SEO pour Google Assistant

Pour commencer, il faut savoir que Google Assistant ne renvoie pas forcément le même résultat selon l’appareil utilisé, seulement 22% des réponses étaient les mêmes sur tous les appareils. L’étude a été réalisée sur un Google Home, un Google Home Mini, Google Home Hub et un smartphone Android.
Cependant la plupart du temps les réponses sont les mêmes mais formulées différemment.

La plupart des résulats de recherche vocale sur des entreprises locales sont logiquement tirés des « local packs », ces groupes de résultats enrichis liés à une recherche locale. Ce qui veut dire que vos actions pour du SEO local classique auront aussi des conséquences sur votre SEO vocal.

Autant dire que vous devez tout faire pour apparaître sur le pack local de Google.

Autre chose importante à savoir, pour l’instant Google Assistant ne semble pas proposer de résultats personnalisés. Peu importe l’utilisateur, qu’il soit connecté ou non, les résultats sont quasiment les mêmes.

En somme pour optimiser son activité locale pour Google Assistant, SEMrush recommande les actions suivantes :

  • Optimiser au maximum sa page Google My Business (et le mettre à jour régulièrement)
  • Utiliser les données structurées
  • Créer du contenu allant à l’essentiel et facile à comprendre.

SEO pour Amazon Alexa

Alexa est donc l’assistant vocal d’Amazon, utilisé sur des appareils comme le Echo Dot, mais aussi Echo Show (écran tactile connecté), Echo Auto (boîtier pour la voiture) et Echo Flex (pour les appareils connectés).

Et c’est le plus mauvais élève de la bande, incapable de répondre à 23% des questions posées, loin devant Google Assistant (autour de 3%) et Siri (2%).

Pourcentage des questions qui n'ont pas été répondues par assistant vocal

Pourcentage des questions qui n’ont pas été répondues par appareil – Source : Semrush.com

Alexa utilise des informations du moteur de recherche Bing (Microsoft), Yelp et Yext pour retourner ses réponses. Ce qui laisse supposer qu’Alexa est pour le moment plus un assistant pour la maison qu’un véritable moteur de recherche. Il n’y a donc pour SEMrush pas d’action particulière à entreprendre pour apparaître sur Alexa.

SEO pour Apple Siri

On l’a vu juste au-dessus, c’est l’assistant le plus en capacité de répondre aux questions avec 2% de questions sans réponse.

Siri se concentre quasi uniquement sur Yelp pour ce qui concerne les recherches locales, il est donc évident d’optimiser sa fiche sur Yelp, viser la meilleure note et avoir des avis positifs pour espérer être cité par Siri.

SEMrush a découvert 4 facteurs principaux de référencement pour les réponses de Siri (par ordre d’importance) :

  1. Distance du lieu
  2. Nombre d’avis sur Yelp
  3. Note (étoiles) sur Yelp
  4. Prix

Siri semble moins prêter attention au nombre total d’avis, il priorise le nombre d’étoiles moyen. Ce qui veut concrètement dire qu’un commerce avec une seule note de 5/5 aura plus de chances d’être choisi qu’un autre avec des dizaines d’avis et une note de 4,5/5.

Pour optimiser pour Siri, SEMrush recommande les actions suivantes :

  • Constamment travailler à avoir de nouveaux avis et de bonnes notes sur Yelp
  • Optimiser les principales informations sur Yelp :
    • Fournir des informations détaillées
    • Choisir la catégorie la plus adaptée
    • Avoir un maximum de photos
    • Ecrire des contenus sur votre page Yelp avec des mots clés ciblés
    • Mettre à jour régulièrement votre profil
    • Répondre aux commentaires et avis clients

A savoir qu’Apple a annoncé intégrer les notations de lieux dans son application Maps, ce qui laisse penser qu’à l’avenir il prendra ces informations en référence.

 

Cette étude dit donc en substance que pour augmenter vos chances d’être utilisé comme réponse par un assistant vocal pour une recherche locale, il vous faut travailler votre SEO local et miser sur les plateformes les plus susceptibles d’être utilisées en référence (Yelp, TripAdvisor, Google Maps, Apple Maps…). Et comme toujours, on rajoutera : surveiller, tester, analyser…

Source : SEMrush.com – Olga Andrienko

Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités en avant première.