E-Commerce : Comment optimiser ses fiches produits pour le SEO ?

29 janvier 2019

Newsletter

La fiche produit est l’élément principal de votre site e-commerce, il est donc essentiel de connaître les optimisations SEO à mettre en place pour augmenter votre visibilité et vos conversions.

Quand on crée une fiche produit pour son site e-commerce, on cherche toujours à trouver cet équilibre entre créer du contenu engageant pour l’utilisateur et satisfaire les algorithmes de Google. Il faut créer des descriptions percutantes et complètes pour l’utilisateur tout en restant SEO-friendly.

En plus de cette contrainte, il faut faire avec la concurrence toujours plus forte des autres e-commerçants, qui sont de plus en plus nombreux et de mieux en mieux armés. Les résultats de recherche étant le point de départ d’une écrasante majorité des achats, il vaut mieux pouvoir se faire une place parmi vos concurrents.

Découvrez en quelques points comment créer la fiche produit qui vous placera dans les premiers résultats de recherche, pour augmenter votre trafic et vos conversions. Le tout sans être un expert SEO !

1- Connaissez votre cible

En e-commerce peut-être plus qu’ailleurs il est nécessaire de connaître au mieux votre marché. Connaître le plus précisément votre audience vous permettra de poser les bases solides de votre référencement tout en créant une meilleure expérience client.

Comprenez votre audience cible et identifiez les bénéfices uniques que vos produits peuvent lui apporter. C’est qu’une fois cette étape passée que vous pourrez déterminer les mots clés correspondant aux termes de recherche utilisés par vos clients potentiels. De là découlera tout votre contenu, qui sera ciblé et adapté à votre audience afin de les accompagner vers l’achat.

Pour arriver à cette meilleure compréhension de votre marché, posez-vous ces questions :

  • Quel(s) problèmes vos clients essaient de résoudre ?
  • Quelles solutions existantes n’ont pas marché pour eux ? Pourquoi ?
  • Où vos consommateurs cherchent-ils des solutions ?
  • Quels termes utilisent-ils pour les chercher ?
  • Comment votre produit peut résoudre leurs problèmes ?
  • En quoi est-il meilleur que celui des concurrents ?
  • Quel est le facteur clé qui a fait choisir votre solution ?
  • Qu’ont dit et que disent actuellement vos clients à propos de vos produits ?

Adaptez en conséquence votre choix de mots clés pour votre SEO, afin de mettre en valeur les bénéfices de votre produit dans leur description. Par exemple si vous vendez des manteaux pour femme et que vous apprenez que vos clients potentiels sont particulièrement intéressés par des habits pas chers, mettez en avant le prix de vos vêtements dans votre description produit.

2- Cherchez vos mots clés

Une fois que vous connaissez votre cible et ses besoins, lancez-vous dans la recherche des mots clés. Ne faites pas l’erreur de choisir des mots clés trop simples, trop courants, bien qu’avec un gros volume de recherche. Plutôt que de choisir des mots clés larges comme « manteau femme », choisissez des mots clés plus longs mais aussi plus adaptés, tels que « manteau femme pas cher » ou « manteau femme petit prix ».

Utilisez des outils adaptés comme SEMRush ou des outils gratuits comme Ubersuggest pour rechercher vos mots clés SEO. Vous pourrez connaître le nombre de recherches mensuelles des termes de recherche ciblés ainsi que leur degré de compétiton, c’est-à-dire la difficulté que vous aurez à vous positionner pour ces mots clés.

Si vous avez bien cerné votre audience, vous connaitrez ce qu’ils cherchent et ce qui peut les convaincre. Faites des tests sur vos outils SEO en utilisant des mots clés évidents associés à vos produits, afin de créer des combinaisons pour les rendre plus pertinents.

Faites enfin une recherche sur votre moteur de recherche préféré (pour toucher un maximum de personnes on vous conseille quand même Google) avec vos mots clés pour regarder les résultats. Comment se placent vos concurrents ? Quels mots utilisent-ils ? Est-ce que ces termes sont adaptés à vos produits ?

N’oubliez pas le nom de la marque de votre produit, cela peut souvent être déterminant dans le choix des mots clés.

3- Suivez les bonnes pratiques SEO e-commerce

Intégrer vos mots clés dans votre contenu doit se faire en respectant les bases SEO en e-commerce. C’est le b.a.-ba à respecter pour espérer se positionner dans les SERP.

  • Title et meta description: pensez à intégrer vos mots-clés à l’intérieur des balises meta sur vos pages produits, c’est essentiel pour Google.
  • Liens internes: le maillage interne est très important, tant pour le référencement naturel que pour l’incitation à l’achat. Reliez les contenus en rapport (produits connexes, liste…) avec des liens internes.
  • Titres descriptifs: intégrez du contenu unique et engageant le plus possible, en faisant en sorte qu’il soit bien visible, notamment dans les balises titres (h1, h2, h3…).
  • Données enrichies : avec les extraits enrichis vous pouvez permettre à Google de mieux comprendre votre contenu et d’améliorer son affichage dans les résultats (avis clients, prix, disponibilité…).
  • Texte alt sur les images : on n’y pense trop rarement mais les images ont une importance clé dans le référencement. Rajoutez vos mots clés dans les attributs alt des images de produits, dans une phrase courte de préférence.
  • Vitesse de chargement : ce n’est pas toujours le plus évident à corriger sur un site e-commerce, mais le temps de chargement d’une page est crucial en SEO. Réduisez au maximum le « page speed » de vos fiches produits sur tous les appareils, de préférence avec votre prestataire technique.

4- Ajoutez des images et des vidéos

Créez du contenu visuel à la fois attractif et qui apporte de la valeur à votre fiche produit, afin que vos clients puissent se faire une idée précise de ce qu’ils vont acheter. En plus d’être d’excellents moyens d’intéresser vos visiteurs et de les maintenir sur votre site, les images et les vidéos sont d’autres moyens de se référencer.

Une vidéo Youtube de présentation ou des images de mise en situation de votre produit peuvent se positionner dans les résultats de recherche, afin de créer de nouvelles sources de visite vers votre site. Et donc, potentiellement, de nouveaux achats.

5- Optimisez les appels à action (ou call-to-action)

Les appels à action doivent être aussi adaptés à votre produit et votre clientèle que vos mots clés et votre contenu global. Ne vous contentez pas d’inciter à acheter avec des boutons « S’abonner », « Ajouter au panier » ou « Acheter », faites en sorte d’être créatif-ve. Par exemple en intégrant le nom du produit dans le bouton d’achat, en incitant à un essai gratuit ou à une rencontre…

6- Vérifiez les performances de votre SEO

Le SEO ne consiste pas juste en une liste de choses à faire et à ne plus toucher à rien une fois tout mis en place. Vous devez constamment vérifier que vos actions ont eu une incidence pour valider ou modifier votre stratégie de référencement naturel.

Pensez bien sûr à installer un outil comme Google Analytics pour suivre les comportements et le profil de vos utilisateurs, le trafic, les sources de visites… Cela vous permettra de voir quelles pages fonctionnent bien et quelles pages méritent des ajustements. Créez aussi des objectifs adaptés qui vous permettront de suivre vos conversions et de vous concentrer sur ce qui fait vendre.

Mettez aussi régulièrement à jour vos mots clés et surveillez vos concurrents, encore une fois rien n’est figé et tout peut aller très vite.

 

Vous l’aurez compris, la personnalisation est la clé de la réussite de votre stratégie de référencement pour votre site eCommerce. Il n’y a pas de guide définitif et global de SEO, vous devez adapter vos mots clés, vos contenus et vos actions à votre cible. Sans oublier de rester alerte sur votre taux de conversion, votre concurrence et les différentes évolutions e-commerce.

Source : magentoblog