8 secrets pour un bon plan de communication

La communication est un univers comprenant des stratégies significatives. Pour s ‘assurer de prendre la bonne direction, il est nécessaire de s’organiser en amont. Réussir son plan de communication demande de la rigueur dans son déploiement.

Le plan de communication représente les actions opérationnelles et structurées relatives à un projet. Il permet de définir, de cadrer et de piloter votre stratégie de communication.

Pour l’élaborer, vous devez analyser les enjeux de votre communication par rapport à votre stratégie d’entreprise. Interrogez-vous sur votre image, votre positionnement vis-à-vis de vos partenaires et publics cibles. Il est important de fixer une ligne directrice d’actions à partir de scénarios prospectifs. Cela vous permettra de lister les possibilités pour obtenir le résultat escompté tout en résolvant les problèmes de communication que vous pourriez rencontrer.

Voici 8 étapes pour un plan de communication itératif, qui s’adapte selon les nécessités du projet.

1 – Analysez le contexte global de votre projet

Définissez un mandat en vous posant cette question : Quelles sont mes ressources ? Vous devez définir votre budget, les parties prenantes, le temps à consacrer, les contraintes, etc…

Ensuite, quels sont les défis et les problèmes à résoudre ? Dans le cas d’une action récurrente, prenez en compte l’évaluation de l’action précédente. Vous pourriez faire de la veille concurrentielle, recueillir des données lors d’un sondage, etc…

2 – Objectifs de communications

Définissez un objectif ! Quel résultat voulez-vous atteindre avec la communication du projet ? Le mandat peut porter sur votre visibilité, une campagne de sensibilisation, une communication interne, une promotion, un souci d’engagement…

Trois grands axes existent :

– Faire connaître, sensibiliser informer sur un produit ou un service.
– Connaître l’attitude des clients face au produit ou service (un changement attitude)
– Faire passer à l’action, donc modifier un comportement (adhérer à une cause)

Identifiez vos buts et mettez en place des indicateurs pour déterminer si vos objectifs seront atteints.

3 – Les groupes cibles
Listez les groupes cibles (groupes ou sous-groupes) que vous souhaitez atteindre avec votre projet. Analysez et segmentez vos groupes cibles pour adapter votre communication aux besoins de chacun. Quel est le profil démographique et sociologique de vos cibles ? Vous pouvez anticiper les réponses possibles de chaque groupe. Plus vous serez précis et en lien avec vos objectifs, plus vos actions seront impactantes. Par la suite, déterminez l’approche, le style et le contenu des communications.

4 – L’axe de communication
Définissez votre thème qui se déclinera dans tous vos supports via un plan de communication visuel (ligne du temps) ! Votre axe dessinera votre ligne éditoriale. Sur quoi souhaitez-vous communiquer et quel message souhaitez-vous faire retenir à votre cible ? Vous devrez définir le moment et les moyens adaptés (canaux) pour communiquer à l’aide d’un planning de communication. Contrôlez vos actions sur la base de votre analyse des groupes cibles. Vérifiez si elles correspondent aux conclusions que vous avez tirées lors de cette analyse.

5 – La stratégie de communication
En définissant votre axe de communication vous déterminerez automatiquement votre stratégie. Il est important de bien sélectionner les outils de communications les mieux adaptés pour atteindre vos objectifs. Que ce soit en organisant un événement, des relations de presse, une campagne sur les médias sociaux, par le biais de la publicité ; tous les moyens sont envisageables. Le public et le message orienteront vos choix médias, techniques et supports appropriés.

6 – Élaborer le message
Votre message devra être cohérent et transparent. Son rôle est d’informer, de sensibiliser, de persuader, de convaincre, de promouvoir, mais surtout de séduire. La rigueur est primordiale lors de sa conception. Quel contenu pour quel groupe cible ? Pour chacun d’entre eux, utilisez le ton et le langage adéquat. Veillez à bien identifier vos messages primaires et secondaires et à les rédiger avec clarté.

7 – Budget
Comme nous vous l’avons dit plus haut, qu’elles soient humaines, matérielles ou financière, évaluez vos ressources. Faites-le pour chaque moyen de communications que vous envisagez. Il est important de le définir dès le début pour faciliter le déploiement de votre plan de communication.

8 – Évaluer les résultats
Durant vos campagnes, il faudra bien surveiller les évolutions. Il faudra vous demander si les messages sont biens compris par les différents groupes cibles et ajuster si nécessaire (faire un feedback permanent). Vous devrez mesurer et connaître les impressions générales (notoriété, croissance de ventes, compréhension…) et renouveler les analyses à chaque correction. Si vous n’arrivez pas à obtenir vos objectifs, demandez-vous pourquoi et comment améliorer cela dans l‘avenir. Vous le saurez pour la prochaine fois ! Faites un débriefing de vos actions et communiquez vos résultats pour faire avancer la stratégie de l’entreprise.






Sources : Fedweb Bosa / capital image