7 raisons d’adopter les Progressive Web Apps

26 février 2019

Newsletter

Introduites en 2015 par Google, les Progressive Web Apps sont en train de se démocratiser. Voici pourquoi les PWA ou WebApp sont le futur du développement mobile.

En 2019 plus que jamais, tout se passe sur mobile. L’audience mobile a dépassé depuis plusieurs années déjà l’audience sur ordinateur, 73% des français sont équipés de smartphone et ces chiffres ne cesseront d’augmenter avec le temps.

Il y a peu de temps, il était uniquement possible de développer une application native, c’est-à-dire conçue pour une plateforme spécifique (iOS, Android…) et seulement utilisable en la téléchargeant depuis une boutique d’application (App Store, Play Store…). Et puis il y a eu les PWA.

Une Progressive Web App, WebApp ou PWA est une application construite avec les technologies web et accessible sur navigateur. Elle est donc accessible à la fois sur mobile et surdesktop, elle est crossplatform, tout en présentant les mêmes caractéristiques qu’une app native. Voici quelques raisons pours lesquelles les applications web progressives sont le futur du développement mobile.

1- Adaptabilité et accessibilité

C’est l’une de ses caractéristiques les plus intéressantes : la progressive web app est accessible depuis n’importe quel appareil et système d’exploitation. Ordinateur, mobile, tablette : du moment qu’un navigateur y est installé, vous pouvez y accéder. Que ce soit Chrome, Safari, Firefox ou Opera, votre navigateur web vous permet d’utiliser l’application comme si elle était installée sur votre smartphone, avec la même fluidité.

2- Moins de dépendance à internet

Une PWA peut être utilisée avec un débit internet moins important, parfois même hors ligne. Elle utilise notamment le cache de vos navigateurs pour afficher des données parfois complexes. L’app d’Uber permet par exemple d’accéder à ses services avec une connexion 2G, un débit de 50 kb pour la requête et la réponse au serveur.

3- Peu de mémoire nécessaire et un temps de chargement réduit

Une application native prend souvent beaucoup de place, parfois plusieurs gigas avec les données enregistrées. Cela pose souvent des problèmes de mémoire sur les smartphones à l’espace disque réduit. Les Web Apps sont conçues pour fonctionner sur le web et ne répresentent donc souvent que quelques kilooctets. Cela implique aussi un temps de chargement réduit, puisque le contenu est bien plus léger et est adapté à n’importe quel appareil.

4- Mises à jour automatiques

Comme pour un site internet classique, les Progressive Web Apps n’ont pas besoin de mises à jour à proprement parler puisqu’elles se font automatiquement en ligne. C’est toujours la dernière version de l’app qui est chargée, améliorant considérablement l’expérience utilisateur qui n’a aucun bouton sur lequel appuyer pour la mise à jour.

5- Expérience similaire à celle d’une app native

Comme les apps natives, une WebApp peut être placée sur l’écran d’accueil pour y accéder plus facilement. Et bien sûr les fonctionnalités et l’apparence sont les mêmes que si l’application avait été développée nativement.

6- Notifications Push

Bien entendu, vous pouvez quand même bénéficier d’un des principaux avantages des applications mobiles : l’envoi de notifications push. Même quand l’application n’est pas ouverte, vous pouvez générer des notifications sur le navigateur, ce qui peut augementer considérablement l’engagement avec votre contenu.

7- Facilité d’utilisation

Contrairement à une application native, vos utilisateurs ne sont pas obligés de la trouver dans l’app store, de la télécharger, de l’installer, de l’ouvrir et de s’identifier pour l’utiliser. C’est littéralement comme un site internet, accessible depuis une URL et probablement sur les moteurs de recherche si vous travaillez votre SEO mobile.
 
Avec tous ses avantages, la PWA est une excellente alternative aux applications natives. Si vous voulez proposer une meilleure expérience utilisateur tout en facilitant le développement de l’application, c’est une solution à envisager. Cependant, tout comme nous vous disions l’année dernière, ce n’est pas nécessaire si votre site responsive est suffisant ou si vous n’avez pas d’expérience mobile particulière à proposer.

Source : customerthink – Tarun Nagar