12 étapes pour optimiser vos Vidéos pour le SEO

23 juillet 2019

Newsletter

Les vidéos peuvent impacter les ventes de votre e-commerce, à condition que vous les optimisiez pour qu’elle soit trouvées et regardées. Voici 12 étapes pour travailler le SEO de vos vidéos !

La vidéo a en 2019 une vraie valeur ajoutée, notamment en e-commerce comme le prouve cette infographie de la FEVAD. L’un des chiffres les plus importants est celui-là : 64% des utilisateurs déclarent être plus susceptibles d’acheter un produit en ligne après avoir visionné une vidéo.

Mais pour qu’ils puissent visionner ces vidéos qui vont les pousser à l’achat, il faut encore qu’ils puissent les trouver. C’est ici que le video SEO a son rôle à jouer. Contenu, liens, plateforme de stockage, sitemap… Découvrez toutes les actions SEO à mener pour que l’on remarque vos vidéos !

1- Choisissez votre sujet

Vous devez créer vos vidéos pour un but précis, en proposant ce que veut voir votre audience. Des vidéos explicatives pour vos produits, des tutoriels, des vues à 360… Vous devez trouver des contenus qui sont adaptés aux besoins de votre audience, pas simplement faire des vidéos pour faire des vidéos.

A part si vous êtes une grande entreprise dont la marque est affirmée, il y a peu de chance que votre audience veuille regarder une publicité pour votre société. Concentrez-vous sur les thèmes et les mots clés qui sont pertinents pour votre audience, puis comment vous pouvez créer du contenu qui va l’intéresser.

2- Créez du contenu de qualité

Cela peut paraître évident et un peu répétitif, mais vous devez vous assurer de la qualité de votre contenu vidéo, c’est essentiel. Vérifiez la bonne structure de la vidéo et qu’elle remplisse bien les besoins de votre clientèle.

Mais n’oubliez pas que la qualité se ressent surtout dans la production. Une bonne vidéo doit avoir une bonne qualité d’image, un cadrage adapté, pas de tremblement de caméra ou de mouvement trop brusque (sauf si c’est voulu !), sans oublier un son audible. Le micro est le type de matériel dans lequel il faut investir, vous pourriez aussi le réutiliser pour un podcast professionnel.

3- Optimisez le nom du fichier et les métadonnées de la vidéo

Comme pour une page web, vous devez optimiser chaque élément d’une vidéo, notamment le nom du fichier et ses métadonnées : titre, description, mots-clés. Sur YouTube les mots clés sont à rajouter dans les Tags. N’oubliez pas non plus de choisir la bonne catégorie de vidéo.

Pour le nom du fichier, n’oubliez pas d’y ajouter le nom de votre site ou de votre chaîne, les mots clés principaux du sujet de votre vidéo, et éventuellement le mot « vidéo ».

4- Choisissez une vignette appropriée

La vignette de vidéo générée automatiquement montre souvent une personne en plein milieu d’une phrase (en général dans une position ne la mettant pas spécialement en valeur), ou un moment de la vidéo qui n’a aucun rapport avec le sujet principal. Il ne faut généralement pas se contenter de ces vignettes, car elles vous font perdre un appel à action important.

En effet, la vignette est l’élément le plus important de votre vidéo : le visiteur doit comprendre en quelques secondes de quoi elle parle, qui est impliqué… Vous vous assurez que les gens vont comprendre de quoi il s’agit avant de cliquer, pour avoir une audience qualifiée. Autrement, soit vous perdez un clic, soit les personnes reviendront aux résultats de recherche pour trouver une meilleure vidéo. Chacun de ces « rebonds » étant pris en compte par les moteurs de recherche, cela peut impacter votre positionnement à terme.

5- Choisir l’hébergement de vidéo adapté

En fonction de ce que voulez accomplir avec votre vidéo, vous devez choisir la meilleure option d’hébergement. Il en existe de nombreuses, voici quelques exemples pour vous aider dans votre décision :

  • Améliorer la notoriété de votre marque : Privilégiez YouTube, la plateforme numéro 1 en termes de vidéo et le deuxième plus grand moteur de recherche au monde. Ce qui implique que beaucoup de personnes peuvent tomber sur votre vidéo, via le moteur de recherche interne ou Google, qui met en avant les vidéos de sa plateforme YouTube. Le seul désavantage : en envoyant du trafic sur votre chaîne vous ne l’enverrez pas sur votre site e-commerce (même s’il est possible de le rediriger grâce à des liens dans la description ou dans les étiquettes).
  • Créer du trafic et des conversions sur votre site e-commerce : Hébergez la vidéo sur votre site, vous assurant que toutes les personnes regardant la vidéo verront aussi votre site. Assurez-vous d’utiliser un bon lecteur vidéo, que le chargement se fasse rapidement et en bonne qualité. N’hésitez pas à utiliser un service d’upload de vidéo, un CDN ou tout simplement YouTube – bien que cela risquerait de vous détourner de votre but principal puisque votre vidéo serait accessible ailleurs.
  • Augmenter le nombre de backlinks sur son site : Hébergez également la vidéo sur votre site. Quand des personnes créeront des liens vers cette vidéo, ils le feront sur votre domaine, où se trouve également votre boutique en ligne. Ces liens renforcent la page où se trouve la vidéo mais également tout votre site.
  • Tout à la fois : vous pouvez tout à fait utiliser des vidéos YouTube sur votre site comme vu plus haut, voire uploader la vidéo à la fois sur votre site et la plateforme de Google. Vous aurez probablement plus de vues mais probablement moins de liens et de trafic.

6- Structurez votre section vidéo

Comme si vous écriviez un article de blog, optimisez chaque page de vidéo en l’assignant à une catégorie. Faites-en sorte que chaque page catégorie soit liée à chaque page vidéo pour créer du maillage interne et une structure de navigation.

7- Optimisez votre page de vidéo

Optimisez chaque page de vidéo avec les bonnes balises title et meta description, surtout si vous l’hébergez vous-même. Donnez un maximum d’informations à votre audience et aux moteurs de recherche. Il faut aussi indiquer le titre de la vidéo ou du sujet principal dans une balise H1, ainsi qu’une description textuelle de la vidéo optimisée SEO.

8- Faites une transcription texte de la vidéo

Les algorithmes des moteurs de recherche ne sont pas – encore – capables de déterminer le contenu d’une vidéo automatiquement, d’où l’intérêt de créer une transcription textuelle. Rajoutez des sous-titres, voire quand c’est possible une transcription complète dans le contenu de la page. Une bonne occasion de rajouter les mots-clés pertinents.

9- Liens vers les fiches produits

Vu que votre but numéro un reste de vendre des produits, n’oubliez pas de lier vos pages vidéos à vos produits correspondants. L’idéal reste encore de créer une vidéo pour chaque produit important, directement intégrée sur la fiche produit.

10- Utilisez les données structurées de type vidéo

N’oubliez pas non plus les données structurées si vous l’avez hébergée, il existe le format VideoObject qui est consacré à ça. Cela permettra notamment d’afficher des extraits enrichis vidéos dans les résultats de recherche (même dans Google Images).

recherche vidéos dans google images et search

11- Créez un video sitemap XML

Le plan de site vidéo (ou video sitemap) référence toutes les vidéos postées sur votre site pour améliorer leur visibilité et la compréhension de la structure de toutes vos vidéos par les robots.

12- Faites la promotion de vos vidéos pour obtenir des vues et des liens

Partagez vos vidéos sur les canaux marketing que vous maîtrisez, comme votre newsletter, votre page d’accueil, votre blog, vos réseaux sociaux… Uploader un teaser ou une version courte de votre vidéo sur les réseaux sociaux (notamment Facebook) peut être un vrai plus, notamment si vous arrivez à créer l’engouement avant sa sortie.

Il faut également trouver un moyen de communiquer sur cette vidéo auprès des médias et des influenceurs pertinents pour votre activité. Sans oublier les forums, Quora, ou les blogs, si votre vidéo peut répondre à certaines questions. Proposez votre vidéo comme une ressource, en demandant un crédit voire un lien retour (backlink) vers votre page correspondante.

 

Peu importe le sujet de vos vidéos, vous devez respecter ces quelques points pour améliorer leur référencement naturel. La visibilité ainsi créée vous permettra également de mettre en avant votre site internet dans sa globalité et notamment vos fiches produits, pour augmenter vos conversions.

Source : practicalecommerce – Jill Kocher Brown