11 astuces performantes pour votre email marketing

18 juin 2019

Newsletter

L’email marketing est encore actuellement l’un des canaux les plus utilisés en webmarketing, découvrez comment en tirer partie avec ces 11 astuces !

Vous avez probablement déjà envoyé des emails marketing pour votre activité : campagnes emailing, newsletter, emails transactionnels… Mais ces pratiques ne fonctionnent pas forcément comme vous le souhaitez.

Pourtant, l’emailing reste en 2019 l’une des stratégies marketing les plus performantes : plus de 80% des entreprises utilisent l’envoi de courrier électroniques pour leur marketing et près de 60% le considèrent comme le levier marketing avec le meilleur retour sur investissement.

Alors pour en faire un outil puissant de votre stratégie marketing globale, voici 11 astuces performantes d’email marketing !

 

1- Renvoyer le même e-mail aux personnes ne l’ayant pas ouvert

Il y a toujours une part de vos abonnés qui n’ouvre pas vos emails, pas toujours pour les bonnes raisons. C’est pourquoi il faut renvoyer le même email mais avec un objet différent.

Le but n’est pas d’opportuner le destinataire de votre mail, mais de trouver un autre angle qui pourrait plus le satisfaire. Voici comment utiliser cette technique de « double envoi » :

  • Créez de meilleurs objets, plus captivants pour les personnes n’ayant pas ouvert votre premier email.
  • Optimisez le preheader, le texte affiché sous l’objet (parfois à côté) qui donne plus d’informations.
  • Faites attention au jour et à l’heure d’envoi.
  • Ne le renvoyez pas directement, attendez quelques jours dans l’idéal. Ils peuvent ouvrir votre email plus tard.

En renvoyant votre email à un autre moment avec un objet différent, vous avez plus de chance de toucher une personne potentiellement intéressée par le contenu de l’email mais qui ne l’a pas ouvert.

2- Créez un suspense dans l’objet du mail

Pour pousser les personnes à ouvrir un email et augmenter votre taux d’ouverture, vous pouvez être engageant et les inciter à cliquer, mais cela ne suffit parfois pas. Il existe une autre méthode, très utilisée dans le cinéma : la méthode du suspense ou du cliffhanger.

Tenez en haleine vos lecteurs dès le titre, en annonçant quelque chose ou en ne finissant pas une phrase. Exemple :

Le secret pour de superbes vacances…

En laissant la phrase en suspension et en annonçant une information importante, ce sujet incite à ouvrir l’email. Il ne faut cependant pas en abuser pour ne pas ennuyer vos abonnés.

3- Travaillez aussi votre preheader

Comme indiqué plus haut, le preheader est un extrait de texte qui s’affiche dans la liste des e-mails. Cela vous permet de rajouter du contenu lisible sans avoir à ouvrir le message.

S’il n’est pas rempli, il sera vide ou votre client de messagerie le remplira avec les premiers mots apparaissant dans votre email, qui sont souvent “Si vous n’arrivez pas à lire ce message cliquez sur ce lien”. Pensez donc à le personnaliser !

C’est un moyen supplémentaire d’augmenter l’engagement : vos abonnés veulent en savoir un maximum sur l’e-mail avant de l’ouvrir. Rajoutez du contenu qui complète l’objet.

4- Contextualisez vos call to action

Le but numéro un de vos campagnes emailing est généralement que les gens cliquent sur les liens importants. Ces liens sont, le plus souvent, des appels à action ou call-to-action (CTA). Mais si vous ne les personnalisez pas, vos campagnes ne vont probablement pas convertir.

Evitez donc les intitulés génériques comme “Acheter”, “Lire” ou “En savoir plus” et tentez de comprendre ce qui pourrait accrocher l’intérêt du lecteur. Rendez vos boutons descriptifs, incitatifs et difficiles à rater. Mais surtout placez vos CTA dans le contexte de votre e-mail et de votre campagne.

5- Utilisez des objets courts pour le mobile

51% des emails sont aujourd’hui ouverts sur mobile. Impressionnant, n’est-ce pas ?

Sachant que l’espace de lecture dans la boîte de réception y est plus réduit que sur ordinateur, il faut optimiser vos objets d’e-mails pour qu’ils s’affichent intégralement sur mobile, tout en les rendant captivants.

Pour y arriver, utilisez des emojis, personnalisez vos objets… Bref, soyez créatifs et mettez-vous à la place de vos abonnés.

6- Choisissez la bonne fréquence d’envoi

Comme pour tout levier marketing, il ne faut pas abuser de l’emailing et savoir doser la fréquence d’envoi. Presque la moitié des internautes sont susceptibles de se désinscrire ou de marquer votre email en spam s’ils estiment que vous êtes abusifs.

pourquoi les abonnés signalent vos emails comme spam

Il est possible sur certaines solutions d’email marketing de mettre en place un cap de fréquence, qui permet de limiter le nombre d’emails envoyés durant une période donnée.

Entre les newsletters, les campagnes promotionnelles, les emails transactionnels et le marketing automation, une même personne peut recevoir bien trop d’emails en peu de temps ! En mettant en place un cap, vous vous assurez qu’une même personne ne recevra pas plus d’emails dans ce laps de temps.

7- Créez des tests A/B

Pour aller plus loin dans l’emailing, un excellent moyen de voir ce qui marche ou non reste le split testing ou A/B testing. Plus vous mettez en place des tests en envoyant des emails qui diffèrent pour un seul élément et analysez les résultats, plus vos futures campagnes seront réussies.

On est souvent surpris par les résultats de ces campagnes de test, des éléments qu’on pensait plus adaptés sont dans les faits moins cliqués par exemple.

Voici quelques éléments à tester :

  • Nom de l’expéditeur
  • Objet
  • Preheader
  • Call-to-action
  • Contenu de l’email

Bien entendu il faut essayer qu’un seul élément à la fois, sinon vous n’aurez pas la possibilité de savoir pourquoi un e-mail marche mieux. Faites des tests et des analyses plutôt que de simplement prendre des décisions arbitraires.

8- Mettez à jour votre liste d’abonnés

Pour avoir de meilleurs résultats pour vos campagnes, il faut aussi régulièrement faire le ménage dans sa liste de contacts. Pensez à supprimer régulièrement les adresses emails qui ne reçoivent jamais vos messages, en particulier pour maintenir un bon taux de délivrabilité, mais aussi pour éviter d’être pénalisé plus généralement par les services de messagerie.

Si vous passez du temps à avoir de nouveaux contacts mais que vous ne prenez jamais le temps de trier ceux qui existent, vos efforts d’acquisition sont dilués dans la perte d’efficacité de vos emails.

9- Faites de l’engagement votre priorité

L’emailing n’est pas juste un moyen de booster vos ventes sur un temps réduit, vous devez penser au long terme. Créez une relation avec vos abonnés, donnez-leur des informations sur votre entreprise ou votre marque.

Vous aurez des résultats sur le court mais surtout sur le long terme, et c’est l’un des principaux avantages de l’email marketing.

10- Soyez concis

Ce n’est pas une information sûre à 100%, mais en général les e-mails plus courts ont plus de chance d’arriver dans l’onglet “Principale” de la boîte gmail, qui est l’un des principaux services de messagerie.

Au-delà de cette astuce ciblée, un e-mail plus court aura plus de chance d’être lu de bout en bout, et donc de convertir.

11- Réalisez une veille régulière

L’email marketing est l’un des plus vieux leviers du webmarketing, il a beaucoup changé depuis ses débuts et ne cesse d’évoluer. Ce qui marchait jusqu’à présent peut ne plus fonctionner, c’est pourquoi vous devez être continuellement à jour sur les bonnes pratiques emailing.

Restez alertés sur ce qui marche pour vous grâce à vos outils analytics, mais pensez aussi à consulter des articles et des études à ce sujet pour être toujours au top.

 

Pour prendre en main l’un des outils de marketing les plus performants, il faut se focaliser sur votre audience et leurs attentes. Concentrez-vous sur ce qui marche pour votre cible, analysez vos résultats, faites des tests, personnalisez vos messages… Il n’y a pas de science exacte, mais ces 11 astuces vous aideront à maîtriser ce canal.

Source : searchenginejournal – Reshu Rathi