10 conseils pour écrire un article de blog de qualité

9 avril 2019

Newsletter

L’article de blog est un des meilleurs moyens d’attirer des prospects sur son site. Mais comment faire pour qu’il soit vu ? Voici 10 critères à respecter.

Tous les médias de webmarketing le répètent depuis des années : l’inbound marketing et particulièrement le blog est une méthode des plus efficaces pour susciter l’intérêt pour votre marque et vos produits/services. En offrant un contenu gratuit qui répond aux besoins de notre cible, on accentue nos chances de vendre.

Cependant pour convaincre votre cible de lire votre article et de s’intéresser à ce que vous vendez, il faut créer de la valeur. Pour écrire des articles de blog de qualité qui vous aideront à vendre, découvrez 10 étapes à suivre.

 

1- Demandez-vous pourquoi vous écrivez cet article

Cela peut paraître bizarre : si on commence à écrire un article, c’est qu’on sait pourquoi on le fait, non ? Ce n’est pourtant pas toujours le cas. Connaître votre objectif est la première chose à faire, tout le reste en découlera.

Le “pourquoi” de votre article dépend beaucoup du “pourquoi” de votre blog. Est-ce qu’il fournit des informations sur un sujet de niche ? Est-ce un leader d’opinion dans un secteur défini ? Est-ce une plateforme de partage de conseils et de ressources ?

Quand vous avez compris l’identité de votre blog, essayez de réfléchir à l’utilité de l’article. L’écrivez-vous pour :

  • Augmenter le nombre de vos lecteurs ?
  • Augmenter le nombre de vos abonnés ?
  • Obtenir des liens retours ou backlinks ?
  • Être partagé rapidement pour coller à une actualité ?
  • Être un article de référence dans le temps (ou evergreen) ?

2- Déterminez votre audience et ce qu’elle a envie de lire

Comme pour tout ce qui concerne le marketing, déterminez à qui vous parlez. C’est très important parce qu’il faut savoir ce que veut lire votre audience, pas ce que vous pensez qui pourrait les intéresser.

Définissez des personas, leurs intérêts et surtout leurs problèmes, que vous allez bien entendu résoudre. Les gens vont sur des articles parce qu’ils ont potentiellement trouvé une réponse à leur question ou un moyen de répondre à leurs problématiques.

Les gens veulent aussi qu’on leur parle à eux, avec le ton qui leur correspond, leur vocabulaire, leurs références. Cela fait partie de la définition des personas et c’est aussi important que le sujet de l’article !

3- Ne parlez que de ce que vous maîtrisez

Pour que votre article soit crédible et que votre marque fasse preuve d’autorité, il faut que vous ayez un minimum d’expertise dans le sujet traité. Ne donnez pas de conseils de placements boursiers si vous proposez des tutos DIY ou que votre marque vend des produits de sport.

Tâchez d’être un spécialiste du sujet traité, d’en maîtriser un maximum d’aspects, pour répondre au mieux aux problématiques de vos visiteurs. Votre connaissance de l’audience cible (voir point précédent) vous permettra de cibler les connaissances à avoir et les points à traiter.

Ainsi vous pourrez écrire le meilleur article possible, mais aussi le meilleur titre possible ! Car sans bon titre, donnant envie à votre cible de cliquer, vous n’aurez pas l’opportunité de montrer votre excellent contenu.

4- Citez des sources qualifiées

Tout comme dans vos rédactions de philosophie au lycée, vous devez citer un maximum de références dans vos articles de blog. Plus vos sources sont pertinentes et qualifiées, plus vos posts auront du poids, à la fois pour vos lecteurs et pour les moteurs de recherche !

Faites en sorte de citer un maximum les références avancées dans l’article, les arguments, les statistiques… Un article de qualité est un article bien sourcé, comme pour un journaliste. Vous aurez ainsi une plus grande crédibilité auprès de vos lecteurs, surtout si vous n’avez pas encore acquis de crédibilité et d’autorité.

Prouvez que vous savez de quoi vous parlez.

5- Soyez original(e)

Même si un sujet a déjà été traité maintes fois ou qu’il est tendance actuellement, ne veut pas dire que vous ne devriez pas en parler. Trouvez une nouvelle approche, un nouvel angle, un autre ton…

Si vous pensez que tout a déjà été fait, ce n’est pas vrai. Vous pouvez toujours vous approprier un sujet ou choisir un angle plus adapté à votre cible. Dans les sujets de niche, c’est souvent plus difficile, mais vous pouvez faire en sorte d’y arriver.

Vous pouvez par exemple utiliser :

  • Une approche légèrement décalée ;
  • Des données pour appuyer vos propos ;
  • Des images, des captures-écrans, des infographies… ;
  • Un storytelling, des expériences racontées ;
  • Différents points de vue.

Il ne faut pas tout utiliser sans réflexion : l’utilisation d’un ou plusieurs de ces éléments doit correspondre à votre audience et à vos objectifs. L’utilisation de beaucoup de statistiques ou de chiffres peut parfois être en opposition avec le fait de vouloir raconter une histoire, par exemple.

6- Répondez aux questions de votre audience

Ne vous leurrez pas : si les gens viennent sur votre blog, c’est souvent parce qu’un de vos articles a la réponse à leur question, pas parce que votre public est loyal ou que votre prose leur plaît. En tout cas ce sera le cas pour la majorité des gens.

En grande partie depuis l’explosion de la recherche vocale, le web (Quora en tête) et les moteurs de recherche en particulier sont focalisés sur la recherche de réponses aux questions posées par les internautes.

Connaissez les questions que se pose votre audience pour mieux l’aider, lui proposer des solutions. Le plus vous répondez à leur question, le plus vous asseoyez votre crédibilité et affirmez votre autorité de marque. Inspirez vous par exemple des questions que posent les gens sur Quora ou utilisez le site Answer the Public.

7- Ecrivez des articles à la longueur adaptée

On pourrait être tenté de croire qu’un article de qualité doit dépasser les 1000 mots, mais ce n’est pas nécessairement la taille qui compte.

Bien sûr, des études ont prouvé que les articles les plus longs avaient le plus de chance de se positionner en première page de Google. Si vous atteignez 2000-2500 mots avec votre contenu parce que vous savez quoi dire, allez-y. Si vous essayez d’étaler votre contenu pour atteindre le nombre de mots “idéal”, vous n’apporterez rien à vos lecteurs et votre contenu ne sera pas mieux référencé.

Adaptez vous au type d’article et à ce que veut lire votre lecteur : si c’est un dossier ou un tutoriel explicatif, un article de 500 mots ne suffira pas. Si c’est une recette, un petit tuto ou une retranscription d’une vidéo courte, pas besoin de surcharger la page. Soyez concis et sachez aller à l’essentiel.

La densité du contenu est plus importante que sa longueur.

8- Utilisez le ton adapté à votre audience

On ne parle pas à son patron de la même façon que l’on parle à ses amis ou sa compagne. De la même manière, on ne parle pas à une audience de niche pointue comme au grand public ! Connaître votre audience reste la clé.

Il faut bien sûr garder de la personnalité, ne pas se trahir ou essayer d’employer un ton qui ne nous correspond absolument pas. Mais il faut garder en tête que l’on parle à son audience, et que le but est de les convaincre.

Vous devez employer le ton et le vocabulaire de votre audience, en fonction de son âge, de son éducation, son lieu de vie… On peut être plus spécifique et employer du vocabulaire technique quand on est en B2B,  il faudra par contre avoir un langage plus commun et un ton plus conversationnel en B2C.

9- Soignez la présentation

Encore une remarque qui peut vous faire penser à l’école, mais la présentation d’un article est aussi essentielle que son contenu.

Il vous faut aérer votre texte…

 

…Mais pas trop non plus.

Les bases à ne pas oublier :

  • Utiliser 2 à 3 phrases par paragraphes en moyenne ;
  • Aérer son contenu avec des listes à puces ou numérotées ;
  • Diversifier le contenu avec des images et/ou des vidéos ;
  • Penser aux sous-titres ;
  • Utilliser une police, une couleur et une taille d’écriture lisibles.

C’est d’autant plus important dans les longs articles, comme les dossiers. La structure de votre contenu va beaucoup influer sur sa compréhension et l’envie de vos lecteurs de le finir.

10- Mettez régulièrement vos informations à jour

Une fois publié, votre article ne doit pas être oublié.

Pensez à mettre à jour votre contenu, surtout quand vous expliquez des choses qui évoluent dans le temps (évolutions techniques, sociétales…). Surtout pour les articles dits evergreen.

L’impact d’un article qui reste pertinent dans le temps sera bien plus important que celui d’un article court répondant à une tendance ou à un événement précis. Les deux sont importants, mais pensez à créer du contenu qui restera, et surtout à le mettre à jour pour qu’il reste toujours adapté à votre sujet et votre audience. C’est important pour vos lecteurs, mais aussi pour Google.

Vérifiez régulièrement vos articles les plus lus sur votre blog, et si c’est nécessaire mettez-les à jour, de préférence en affichant les modifications clairement et sans oublier de changer la date pour qu’ils soient toujours d’actualité.

 

Chacun doit s’approprier son blog tout en prenant en compte les besoins de son audience, sans oublier de respecter certaines règles valables pour tous. S’adapter est la clé, varier aussi, mais sans transiger sa ligne de conduite. En suivant ces 10 “règles”, vous pourrez créer de formidables contenus et rendre votre blog plus qualitatif que jamais !

Source : searchenginejournal – Shelley Walsh