Tag Archives : ereputation

Les derniers articles publiés

Tracker ses URLs pour mesurer ses campagnes dans Google Anlaytics - Tuto e-commerce & webmarketing - Market Academy

Tutoriel vidéo gratuit

L’outil de création d’URL de google vous permet d’ajouter des paramètres à vos URL afin de tracker vos campagnes. Ainsi, lorsqu’un internaute clique sur un de vos liens, ces nouveaux paramètres sont envoyés dans votre compte Google analytics. Vous pouvez alors mesurer l’impact de vos campagnes et leur ROi.

Vous voyez qu’ici dans Google Analytics Acquisition > Toutes les campagnes, nous avons tagué différentes campagnes via l’outil de création d’url de google afin d’en ressortir les statistiques.

Comment avons-nous fait ? Voyons comment créer des URL personnalisées dans le but de tracker vos campagnes :

Tout d’abord quelques conseils :

- Il est conseillé de remplir le formulaire de création d’url dans le navigateur Chrome.
- Autre recommandation : évitez d’utiliser les accents ou caractères spéciaux et nommez toujours les choses de la même façon, y compris majuscules/minuscules.

Création des urls personnalisées :

- allez sur https://support.google.com/analytics/answer/1033867?hl=fr ou taper Outil de création d’url dans Google.

- rendez vous sur la partie Formulaire associé à l’outil de création d’URL

- indiquez l’url du site web, la source de la campagne UTM_SOURCE (par exemple Google),

le support de la campagne UTM_MEDIUM (par exemple cpc),

terme de la recherche (optionnel) UTM_TERM pour donner les mots clés de l’annonce trackée (par exemple, bijou+or),

contenu de la campagne (pour les annonces Display et les test A/B) UTM_CONTENT pour différencier les annonces qui renvoient vers la même url (par exemple lienpageX ou lienlogo)

et nom de la campagne UTM_CAMAPIGN pour identifier une campagne.

- appuyez sur Générer une url

Raccourcir l’url :

- copiez l’url trackée dans Google url shortener
Vous n’avez pas toujours besoin de faire cette manipulation.
Si la campagne à traquer est la même à chaque fois mais que l’url de destination est différente, vous avez juste à changer cette url de base et laisser les variables personnalisées que l’outil de google vous a générées.


Droits et devoirs du e-commerçant - Tuto e-commerce & webmarketing - Vidéo Market Academy

Tutoriel vidéo gratuit

Avoir un site en ligne signifie être soumis au droit du commerce électronique.

Le contenu est le premier niveau.

En effet, il faut faire attention à différentes notions telles que les droits d’auteur (image, design, contenu rédactionnel…) et le droit des marques (logo/slogan, nom de la marque, à déposer à l’INPI).

Lorsqu’un site accède aux données personnelles d’une personne (enregistrement et conservation), comme c’est le cas pour une boutique en ligne, il est impératif de faire une déclaration auprès de la CNIL, Commission Nationale Informatique et Libertés.

Cela implique une obligation particulière de sécurité de l’hébergeur par rapport aux données personnelles stockées.

Le site de la CNIL propose une déclaration simplifiée de fichier. Cela s’applique à tous les sites. En cas de collecte de données sensibles ou de traitements dédiés à des finalités spécifiques, la procédure classique et plus complexe est requise.
Vérifier, sur le site de la CNIL, dans quel cas vous vous trouvez.

La Loi Hamon prévoit de nouvelles règles pour tous les e-commerçants afin de sécuriser le secteur de la vente en ligne et protéger les consommateurs.

La réglementation vise à favoriser le développement des échanges sur Internet et à respecter la neutralité absolue par rapport aux contenus stockés ou transmis. Il est donc possible que des internautes diffusent du contenu sur votre site.

La passivité et la neutralité du fournisseur d’accès et de l’hébergeur vient en contradiction avec la maîtrise intellectuelle que détient l’éditeur sur le contenu qu’il met en ligne.

A l’inverse de l’éditeur, l’hébergeur est responsable que s’il a eu connaissance des infractions commises sur son site et s’il n’a pas agit délibérément pour retirer les informations litigieuses.

L’hébergeur se doit de lutter contre la diffusion d’apologie de crimes contre l’humanité, l’incitation à la haine raciale, la pornographie enfantine, l’incitation à la violence.
Il doit également mettre en place un dispositif permettant à toute personne de porter à sa connaissance ce type de données. De plus, l’hébergeur doit informer promptement les autorités publiques et conserver les données utiles pour identifier l’origine des contenus.

La liberté d’expression est le moteur pour l’éditeur de contenu. Cependant, l’entreprise a le droit de réponse :  « toute personne nommée ou désignée dans un service de communication au public en ligne dispose d’un droit de réponse » (art 6, paragraphe IV, alinéa 1).
Les blogs et forums ne sont pas concernés car les visiteurs peuvent exercer leur droit de réponse par eux-mêmes.
Le droit de réponse doit être formalisé par une lettre recommandée avec accusé de réception ou par un moyen permettant d’identifier le demandeur et apportant la preuve de la réception de la demande.
Le délai du droit de réponse est de 3 mois à partir de la diffusion du message.

L’injure est un autre contenu éditorial mentionné dans la loi. Ainsi, « toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l’imputation d’aucun fait est une injure ». Les éléments constituant une injure sont la désignation de personnes identifiées, l’intention de nuire, la publicité de propos injurieux ou outrageants.

Dernier point dans cette partie éditoriale : la publicité.
Celle-ci doit être un service de communication identifié comme tel. La personne physique ou morale qui fait sa publicité doit être clairement identifiable.

Enfin, les mentions légales sont des informations obligatoires sur l’entreprise qui doivent être présentes sur le site internet :

Lorsqu’il s’agit d’une entreprise :

- Dénomination sociale
- Adresse du siège social
- Numéro de téléphone
- Numéro de RCS
- Numéro déclaration CNIL
- Capital social
- Nom du directeur de publication
- Dénomination, adresse, numéro de téléphone de l’hébergeur

Cette obligation est sanctionnée pénalement.


Suivi de conversion simple AdWords - Tuto e-commerce & webmarketing - Vidéo Market Academy

Tutoriel vidéo gratuit

Vous utilisez AdWords, mais vous ne savez pas comment mesurer efficacement vos campagnes ?
En effet, vous n’avez pas encore paramétrer le suivi de conversion !
Restez avec nous, et suivez le guide !
Une conversion a lieu lorsqu’un visiteur accède à une page de confirmation sur votre site Web. Une conversion peut être un acte d’achat, une inscription à une newsletter, une prise de contact via un formulaire…

Connaitre les performances de ses mots clés est extrêmement important pour avoir une visibilité sur la rentabilité des campagnes Adwords.

Si vous avez un compte AdWords, que vous avez un site internet et que vous avez les droits pour effectuer des modifications sur le site, c’est le moment d’y aller !

Apprenez à configurer le suivi de conversion Adwords de la manière la plus simple qu’il soit.


Conseils webmarketing - Tuto e-commerce & webmarketing - Vidéo Market Academy

Tutoriel vidéo gratuit

Le webmarketing, vous connaissez !
Mais oui, attirer des visiteurs sur son site, se faire connaitre, mettre des produits en avant pour vendre mieux… Tout cela en utilisant l’outil super puissant qu’est Internet.

Dans ce petit tuto, voyons les éléments essentiels à prendre en compte lorsque l’on parle de webmarketing.
1- EXPERIENCE UTILISATEUR

Tout d’abord, l’expérience utilisateur !

Certes, vous avez envie d’un site beau, porté sur l’esthétique et la technique. Mais être trop porté sur l’esthétique peut être néfaste.

Ces sites sont souvent mal perçus par les internautes car l’ergonomie est mauvaise et la navigation difficile.

De plus, les beaux sites sont souvent mal référencés car ils ne répondent pas à toutes les attentes des moteurs de recherche.

Ainsi, si votre objectif est d’augmenter le taux de conversion, vous devriez vous concentrer sur la conception d’un site clair, facile à comprendre et, bien entendu, agréable à regarder.

 2- POSITIONNEMENT

Autre point important dans le webmarketing : le positionnement !

Les internautes utilisent des mots clés pour trouver ce qu’ils cherchent, ils ne tapent, pas dans la barre de recherche, directement le nom de votre site.

Ainsi, il n’est pas bon de choisir la facilité et de se concentrer uniquement sur l’achat de mots clés avec Google Adwords pour gagner en visibilité.

Il vaut mieux être actif sur d’autres leviers : le référencement naturel et les réseaux sociaux par exemple.

Pour augmenter la visibilité de votre site et ne pas dépendre d’un seul levier, il est conseillé d’être sur tous les fronts.

3- PROSPECTION

Parlons de la prospection.

Certains site veulent seulement prospecter mais en oublient la qualité de la relation client et le ROI. Il s’agit uniquement de prospecter, mais rien de plus !

Il y a de multitudes façons d’acquérir des prospects (adresses @) : Adwords, Référencement Naturel, bannières publicitaires (encarts sur site), communiqués de presse, location de fichiers, jeux concours….

Ca peut être très coûteux (CPM, CPL, CPC).

Si vous voulez convertir les prospects en clients, il faut penser aux leviers qui permettent de collecter des prospects durables

4- BASE DE DONNÉES CLIENTS

Vous avez une base de données mais vous ne savez pas comment l’exploiter ?

Pourtant, l’email marketing reste un levier performant pour communiquer auprès de ses clients et de ses prospects.

Pour augmenter son chiffre d’affaire et se rapprocher du client, il est conseillé d’exploiter la base de données clients

 5- PERFOMANCES

Element essentiel du webmarketing : il faut évaluer l’efficacité de vos actions.

Ne perdez pas votre temps à faire des analyses trop poussées de tout les chiffres récoltés.

Fixez-vous 3 ou 4 indicateurs principaux, aussi appelé KPI, comme le CA, nombre de VU, taux de transformation… pour réaliser des rapports utiles.

 6- FIDÉLISATION

Qu’en est-il de la fidélisation ?

Source de rentabilité durable, la fidélisation de vos clients est un facteur clé du webmarketing.

Pour favoriser la relation clients et fidéliser les clients, il est recommandé d’appliquer une stratégie CRM, c’est-à-dire de penser à une stratégie de relation client efficace.


Catégorie

Archives