Le webmarketing : qu’est-ce que c’est ?

Vous en entendez parler régulièrement mais vous n’arrivez pas à en donner la définition. On parle également de « marketing digital » ou « e-marketing » pour exprimer le marketing sur Internet.

Le marketing traditionnel est la base du webmarketing. En ce sens, les objectifs sont les mêmes :

– Créer une stratégie et un plan marketing autour d’un produit ou d’une marque
– Acquérir du trafic
– Analyser les performances
– Fidéliser les clients

Le marketing traditionnel utilise de nombreux canaux de distribution, dont Internet, qui a ses propres réseaux de communication. Ainsi, le webmarketing est une branche du marketing, comme le sont les médias tels que la télévision ou la radio par exemple.

On distingue plusieurs types de sites concernés par le webmarketing :

– Les sites institutionnels, qui présentent les produits et services d’une entreprise
– Les magazines sur Internet, qui présentent des informations et qui affichent de la publicité
– Les sites e-commerce ou boutiques en ligne, qui présentent et vendent des produits et services directement sur Internet

Quels sont les leviers webmarketing disponibles pour chaque objectif ?

1- Créer une stratégie et un plan marketing autour d’un produit ou d’une marque
La rédaction d’une stratégie de webmarketing couvre l’analyse de la demande, la veille stratégique sur les produits et services proposés, et les axes de positionnement du site (comment positionner le site en termes de prix, de classement sur les moteurs de recherche, de concurrence…).

2- Acquérir du trafic
Le webmarketing permet, entre autres, d’augmenter les visites sur un site. Les principaux leviers disponibles sont :
– Le référencement naturel, aussi appelé SEO, qui consiste en l’optimisation technique et rédactionnelle de son site pour « plaire » naturellement aux robots des moteurs de recherche.
– Les liens sponsorisés (SEA), qui se gèrent depuis Google Adwords ou encore Bing Ads et qui affichent des annonces textuelles configurées par vos soins et qui sont facturés au CPC (coût par clic).
– Le display, qui permet de faire de la publicité visuelle et graphique.
– L’emailing qui permet d’envoyer un email à une série de destinataires.
– Les réseaux sociaux qui consistent en la création d’une communauté autour d’une marque et qui contribuent à la notoriété.
– Le marketing de contenu, qui consiste en l’ajout de textes, vidéos, infographies, blogs… pertinents sur le site.
– L’affiliation, qui permet l’affichage de bannières publicitaires ou d’annonces textuelles sur un site en relation directe avec votre thématique, et qui se rémunère généralement à la commission.
– Le vidéo marketing, qui permet de sponsoriser des vidéos (présentation d’un produit ou d’un service, tuto…) sur les diffuseurs comme Youtube.

3- Analyser les performances
Le principe du marketing (et du webmarketing) est de tester pour analyser. En effet, une fois vos campagnes déployées depuis un certain temps, il est temps de faire le bilan : Qu’en est-il de votre visibilité ? Du trafic ? Est-il qualifié ? Quelles sont les ventes générées (taux de conversion) ? Quel est le retour sur investissement de mes campagnes ? Quelles données ont été collectées et comment puis-je les réutiliser ? Quel est mon taux de rebond et quel est l’intérêt des utilisateurs sur mon site ?

4- Fidéliser les clients
On ne le répètera jamais assez : un client fidèle coûte beaucoup moins cher qu’un nouveau client. Ainsi, il est tout autant judicieux de se concentrer sur la fidélisation de vos clients que sur l’acquisition de nouveaux clients. Pour ce faire, vous avez quelques leviers à disposition comme l’animation de votre site : Si on passe devant une boutique dans la rue, et que c’est toujours la même devanture, est-ce qu’on est vraiment tenté d’aller plus loin ou on passe devant sans regarder ?
De même, les emails sont une bonne source de fidélisation : proposez des bons d’achat, des réductions, des ventes privées… Enfin, pourquoi ne pas créer une communauté autour de votre marque grâce à un forum ou aux réseaux sociaux ?

Vous avez vu les principaux leviers webmarketing. Il y en a d’autres qui peuvent s’avérer importants pour votre secteur d’activité. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir davantage et obtenir une réponse personnalisée.

Source : Bizyell