Pourquoi vos campagnes d’emails marketing sont vouées à l’échec ?

Malgré la popularité du média social qui apparaît comme un outil marketing incontournable, le monde de l’email marketing se porte toujours très bien.

40 fois plus efficace que les plateformes Facebook et Twitter en termes d’acquisition de nouveaux clients, l’email marketing continue de prouver son succès et sa fiabilité dans un marché en pleine expansion. De nombreux marketeurs sont toutefois réticents à exploiter le potentiel de l’email marketing. 40%, en fait, signalent un échec pour obtenir des ROI positifs. Ils composent assidument leurs messages et mettent en forme le design pour au final recevoir de mauvais résultats.

Si vous faites partis de ce pourcentage de marketeurs qui ont découvert que leur stratégie d’email marketing était inefficace, c’est une bonne nouvelle, vous ne le faites simplement pas comme il faut. Pour revoir vos efforts, prenez en compte les principales erreurs qui sont susceptibles de compromettre vos campagnes d’emails :

Erreur 1 : vous n’avez pas eu l’autorisation
Il vous est sûrement déjà arrivé de faire l’objet d’une campagne d’email marketing non autorisée. De la même façon, vous pouvez certainement comprendre pourquoi un consommateur nettoie sa boîte de réception et commence à cliquer sur les boutons « se désinscrire » des emails. Quand les clients sentent qu’ils ont été piégés en recevant des tonnes d’emails de marketeurs, ils ont typiquement le sentiment que leur intimité a été envahie. La plupart du temps, ils supprimeront vos emails, se désinscriront de votre liste, et dans le pire des scénarios, vous signaleront comme spam.

Evitez d’avoir vos messages bloqués et automatiquement redirigés dans la poubelle d’emails indésirables en obtenant l’autorisation de votre audience cible à la place.

Commencez par mettre en place un protocole d’opt-in binaire qui demande aux souscripteurs d’accéder à vos à vos emails et puis confirmez-leur qu’ils ont fait cette demande. Les recherches montrent que les abonnés du double opt-in ont une augmentation de 75.6% des messages ouverts au total et une 114% en termes de clics.

Erreur 2 : vous avez recueilli des mauvaises adresses email
Si vous ne validez par vos listes avant de cliquer sur le bouton « envoyer », cela signifie que vous faites mal vos campagnes d’email marketing. Des outils comme Yesmail ou LeadSpend vous permettent de vérifier les comptes de vos utilisateurs et vous assurer que les souscripteurs n’ont pas abandonné ou fermé leurs adresses.

Rappelez-vous, utiliser un fournisseur de service de messagerie réputé et envoyer des messages à de mauvaises adresses email peuvent vous présenter deux problèmes. Tout d’abord, sachez que si vous êtes facturés au nombre de personnes sur vos listes, vous êtes essentiellement en train d’envoyer votre argent par la fenêtre ; vous ne verrez jamais de retours. De façon plus importante, vous risquez d’avoir votre compte blacklisté par les fournisseurs de service de messagerie comme Google et Yahoo, qui pénalisent les marketeurs qui envoient trop de messages à des adresses inactives. Assurez-vous de purger régulièrement votre liste de diffusion pour éviter d’être jeté dans la poubelle de spams.

Erreur 3 : vous vous répétez trop
Quand il s’agit de l’email marketing, il est essentiel que les annonceurs reconnaissent à quel point le contenu est essentiel à leurs efforts. Aussi tentant que cela pourrait être de couper le fouillis d’une boîte de réception avec un sujet accrocheur tel que « prix minis », n’agissez pas si vous n’êtes pas à la hauteur du sujet. Gardez à l’esprit que les consommateurs se méfient des publicités. Si vous réussissez à gagner la confiance de vos consommateurs pour obtenir leurs adresses email, ne coulez pas votre bateau en profitant de cette confiance. Plus vos consommateurs se sentent déçus quand ils ouvrent votre email et se rapprochent de votre contenu, plus ils seront poussés à le supprimer, se désinscrire et signaler vos messages. Soyez toujours sûr de vous engager sur ce que vous dites dans le sujet. Rappelez-vous, sacrifier l’intégrité de votre marque ne vaut jamais quelques clics.

Erreur 4 : vous ne personnalisez pas vos messages
Tenez compte du nombre de fois que vous avez ouvert un email et trouvé votre nom d’une police et couleur différentes que le reste du texte, ou que vous avez lu quelque chose comme « Bonjour vous ». Le monde marketing d’aujourd’hui s’efforce à fournir des expériences plus personnalisées aux clients dans le but de produire de meilleurs résultats. Malheureusement, la plupart sont encore en train de gruger le système et d’essayer de dissuader les clients qui sont rapides à capter à les inciter à acheter un produit. Bien sûr, il n’est pas toujours possible d’obtenir des infos très personnelles pour la personnalisation, mais il est essentiel de faire les consommateurs de sentir uniques, le plus précisément possible.

La prochaine fois que vous écrivez un email pour votre audience qui promet une sélection de produits « sélectionnés juste pour eux », assurez-vous de bien mettre les points sur les I et les barres sur les T. Améliorez l’efficacité de vos campagnes en ajustant vos messages pour qu’ils soient le plus naturel et distinctif possible.

Source : AJ Agrawal – Customer Think