Du site mobile au site responsive design : la question des URLs

De plus en plus de sites s’orientent vers le responsive design et, lorsqu’un site mobile a déjà été créé, il est logique de se poser la question sur la gestion des URLs. Comment migrer proprement d’un site mobile vers un site responsive design ?

Google nous partage quelques recommandations pour déplacer vos différentes URLs vers des URLs responsive, tout en maximisant vos chances de bien vous positionner sur les résultats de recherche Google.

Les bonnes pratiques pour migrer vers un site responsive

Lorsque votre site en responsive design est prêt, vous pouvez penser à la migration des URLs de votre site mobile vers cette nouvelle version du site, en prenant en considération le fait que les URLs restent les mêmes pour la version PC.

Ainsi, tout ce que vous avez à faire est de configurer des redirections 301 de vos URLs mobiles vers vos URLs responsives.

Voici donc les étapes à effectuer :

1- Préparez votre site en version responsive design
2- Configurez vos redirections 301 pour que vos anciennes URLs mobiles pointent vers vos nouvelles URLs responsives. Chaque URL mobile doit être redirigée individuellement vers une URL responsive.
3- Supprimez toute configuration spécifique à votre site, telles que les redirections basées sur des règles automatiques ou encore l’optimisation du header (en-tête) pour le site mobile (appelé vary http header).
4- Mettez en place un rel=canonical sur les URLs du site responsive, pointant vers elles-mêmes.

Si vous utilisez le dynamic serving (c’est-à-dire que vous avez deux sites différents mais avec les mêmes URLs ; votre serveur web, préalablement configuré, qui envoie la version adaptée en fonction du support utilisé), et que vous souhaitez vous orienter vers un site en responsive design, vous n’avez pas besoin d’ajouter ou de changer vos redirections.

Les avantages d’une migration d’un site mobile vers un site en responsive design

Un site en responsive design vous facilite la maintenance et le reporting au quotidien. En plus de ne plus avoir à gérer des URLs séparées pour chaque page, il est également plus facile d’adopter les pratiques et technologies actuelles telles que le hrefland pour l’internationalisation, l’AMP pour la vitesse ou encore les données structurées pour les caractéristiques de recherche avancée.

Source : Webmasters.googleblog.com – Cherry Prommawin