Pourquoi SEO et contenu pauvre sont incompatibles ?

Le contenu est une partie importante du positionnement. Il ne faut tout de même pas confondre quantité et qualité.

« Content is King » : vous connaissez la chanson et elle est véridique. Google a pour but ultime de délivrer la bonne réponse aux utilisateurs en un minimum de clics. Le contenu est un des tops facteurs de positionnement de Google, donc cela joue un rôle essentiel dans les stratégies SEO.

La quantité ne vaut pas la qualité

Ce n’est pas parce que vous allez faire beaucoup de contenu que vous allez être bien positionné d’un seul coup. Le SEO a évolué et les moteurs de recherche sont plus intelligents que jamais. Ainsi, privilégiez toujours la qualité à la quantité.

Qu’est-ce qui constitue un « bon » et un « mauvais » contenu ?

Le « mauvais » contenu est celui qui a été créé dans le but de faire de la promotion de sa marque et qui n’a pas grand intérêt pour le lecteur. Le contenu pauvre est généralement court ne répond pas aux besoins des utilisateurs.

Le « bon » contenu est difficile à déterminer car cela dépend de plusieurs variables. Le contenu sert votre audience. Ce qui fonctionne pour un secteur ne fonctionne pas forcément pour un autre. Il est essentiel de savoir pour qui vous travaillez.

Voici 4 points à retenir pour vous assurer de créer un contenu de qualité :

1- Servez l’intention des visiteurs : éduquez vos utilisateurs et aidez-les à résoudre les problèmes.
2- Procurez une bonne expérience utilisateur : un site bien pensé et joli aura un impact positif sur votre SEO.
3- Proposez votre contenu rapidement : votre site doit être rapide pour ne pas faire attendre les utilisateurs.
4- Gagnez la compétition : vous devez faire mieux que les autres pour les surpasser, donc vous devez dans un premier temps, les surveiller.

Source : Search Engine Land – Ryan Shelley