Le SEO en 2018 : la recherche vocale à la Une

Tout comme on parlait de SEO pour mobile, le référencement naturel pour la recherche vocale existe. Est-il vraiment différent du SEO « classique » ? Faut-il adopter une stratégie dédiée à la recherche vocale ?

Les utilisateurs ont une manière de rechercher des produits ou des services. Force est de constater que les procédés sont quasiment équivalents entre une recherche sur PC et une recherche sur mobile. Il en est plus ou moins de même pour la recherche vocale. En effet, il y a quand-même quelques optimisations à effectuer pour bénéficier d’un meilleur positionnement sur les résultats de la recherche vocale.

1- Une meilleure visibilité pour les extraits de site
Google Home et Google Assistant lisent les extraits de site (featured snippets) qui sont classés en position 0 dans la SERP. C’est la raison pour laquelle il est intéressant de les optimiser. Ainsi, vous pourriez obtenir un meilleur positionnement dans les résultats de la recherche vocale. Google veut donner une réponse pertinente aux utilisateurs pour garder le monopole sur le marché. Le fait d’optimiser vos snippets s’inscrit donc dans une démarche « gagnant-gagnant ». Vous gagnez de la visibilité et Google gagne des parts de marché.

2-  L’amélioration de la réponse aux consommateurs et l’intention de recherche basée sur le contexte
Lorsque les recherches mobiles et PC ont été comparées, il en est ressorti deux phénomènes : les mêmes mots clés sont utilisés mais certains d’entre eux sont plus souvent utilisés sur la recherche mobile que sur la recherche PC (inversement), et de nouvelles catégories de recherche sont apparues avec les fonctionnalités qu’offraient le mobile (la géolocalisation par exemple). Certains types de requête sont propres à l’utilisation du mobile comme « xxxxxx pas loin ». Il en est de même avec la recherche vocale qui va davantage être assimilée à de vraies phrases qu’à une suite de mots clés.

3- Le potentiel de la recherche vocale
Vous devriez vraiment vous pencher sur la question de la recherche vocale car, bien que nous n’ayons pas de données très parlantes sur son utilisation, une fois que la machine sera officiellement lancée, vous pourriez faire partie des premiers à l’utiliser, et donc à vous positionner. Bref, vous pourriez être les précurseurs d’une nouvelle ère. Pensez aux gains que cela pourrait engendrer pour votre business !

Source : Search Engine Land – Bryson Meunier