Refonte d’un site e-commerce : ce à quoi il faut penser !

Un site qui évolue est un site qui réussit. L’anticipation est le meilleur des alliés pour aller tout droit, direction le succès. Cela revient à faire passer vos consommateurs en premier, et à prioriser leurs désirs.

Lorsque l’on parle de design pour un site e-commerce, ce que le consommateur désire est simple : la commodité.

Il faut voir l’industrie du e-commerce comme un supermarché : les allées jouent le rôle du moteur de recherche (où les mots clés aident les consommateurs à identifier leurs besoins). Les étagères peuvent être assimilées au positionnement. L’esthétique du site joue le rôle de l’emballage, et c’est là où tout se joue.

Vous l’avez compris : si vous voulez que vos consommateurs lisent les descriptions de vos produits et appuient sur « Ajouter au panier », il faut d’abord les attirer avec un graphisme joli et logique.

Voici donc quelques conseils utiles auxquels il faut penser avant toute refonte :

1- Concentrez-vous sur le ROI
La refonte d’une boutique en ligne est mise en place pour 3 raisons principales :

- Augmenter le trafic
- Augmenter le panier moyen
- Augmenter le taux de conversion

Il y a un 4ème objectif : celui de rendre la gestion du back office plus simple et plus efficace. Il s’agit d’ailleurs plus régulièrement de refontes pour optimiser (ou changer) la plateforme e-commerce que le design en soi. Il est courant de faire les deux parties en même temps.

2- Testez autant que possible
Si vous ne pouvez pas tester avant, essayez de tester après. Pour ce faire, veillez à mesurer les performances du site pendant au moins trois mois avant votre refonte et de donner ensuite la conception quelques mois avant de comparer des indicateurs de performance.

Voici quelques généralités qui s’avèrent être positives à chaque test :

- Rester simple
- S’assurer que les visiteurs se sentent à l’aise au fur et à mesure qu’ils avancent
- Penser à la reproduction et à la couleur des boutons, et effectuer des tests A/B
- Rassurer le consommateur du début à la fin

3- Pensez au mobile en priorité
Google est très attaché aux sites mobile friendly. Pensez-y absolument.

4- Faites l’inventaire et rappelez-vous des fonctionnalités
Faites l’inventaire de votre site du point de vue des caractéristiques et de la fonctionnalité. N’oubliez pas ce qui fonctionne déjà pour vous. À l’inverse, il est important de comprendre les éléments qui peuvent causer des frictions dans le processus de commande (les pages avec un taux de rebond élevé par exemple).

5- Mettez un point d’honneur sur les visuels
Par exemple, pensez à votre bouton « ajouter au panier » et aux éléments à afficher autour.

Source : Big Commerce – Ethan Giffin