Quel boom de l’e-commerce ?

Suite à l’accroissement de l’utilisation d’Internet, l’e-commerce est, aujourd’hui, une industrie prospère et convoitée.

Cependant, il a été observé un manque de vocabulaire commun, des jeux de données incomplets et du matraquage publicitaire qui entravent l’analyse juste du poids du e-commerce.

Le vocabulaire

Les termes « e-commerce » et « e-retail » sont souvent confondus. Le e-commerce correspond à la transaction de tous les biens et service en ligne, alors que l’e-retail est un sous-ensemble spécifique faisant partie du e-commerce, qui comprend seulement à la vente et à l’achat en ligne de biens par un consommateur final. De plus, les transactions concernant les voyages, l’immobilier, les loisirs et le B2B sont hors de l’environnement du e-retail.

La comparaison des pays

Le marché du e-retail est de $600 milliards.

Aux USA, le e-retail est estimé à $270 milliards (9% des ventes totales du e-retail), alors qu’il s’élève à $300 milliards en Chine (14% du secteur e-retail). En Inde, il représente $10 milliards.

La disparité vient de simples facteurs : des revenus plus élevés, des réseaux télécom plus rapides, des coûts de connectivités réduits, des smartphones bien implantés et des transactions digitalisées.

Source : The hindu business line – Abheek Singhi