Pénalité pour contenu dupliqué : mythe ou réalité ?

Comment est réellement géré le contenu qui existe en double sur Google ? Il y a-t-il, comme le mythe le prétend, des pénalités lourdes si un site dispose de contenu dupliqué ?

Le contenu dupliqué est largement redouté. Savez-vous vraiment de quoi il s’agit ?

Le contenu dupliqué est décrit par Google comme étant des blocs de contenus (quasiment) identiques au sein d’un même ou d’un autre nom de domaine.

En réalité, il y a plus de peur que de mal car les contenus dupliqués sont seulement filtrés dans les résultats de recherche. Vous pouvez voir cela par vous-même en ajoutant &filter=0 à la fin de l’url pour retirer le filtre.

Bien qu’il soit recommandé qu’il n’y ait aucune page avec un même contenu, il est constaté que les deux pages identiques sont indexées et seule la plus pertinente est affichée. Ainsi, le site ne se fait pas concurrence.

Il semblerait que 25% à 30% du web est en contenu dupliqué et 29% de ces contenus dupliqués sont des pages en double.

Que pense Google sur le contenu dupliqué ?

– Le contenu dupliqué ne pénalise pas le site
– Google sait que les utilisateurs veulent de la diversité dans les résultats de recherche et pas le même article encore et toujours. Google choisit donc de consolider et d’afficher une seule version.
– Google met au point des algorithmes pour ménager les webmasters du contenu dupliqué.
– Faire du contenu dupliqué n’est pas condamnable sauf si l’intention est de manipuler les résultats de recherche.
– Le risque de ces filtres est l’apparition dans les résultats de recherche d’une version de la page moins avantageuse.
– Google essaye de déterminer la source originale du contenu pour l’afficher en priorité.
– Il est possible de demander la suppression d’un contenu dupliqué sans autorisation via le Digital Millennium Copyright Act.

Source : Search Engine Land