Les marketplaces chinoises nous montrent-elles l’avenir de la logistique ?

Récemment, Alibaba et JD.com ont annoncé des projets importants qui auront une incidence sur l’avenir du e-commerce en Chine.

L’e-commerce chinois est l’un des marchés les plus intéressants : ses grandes entreprises génèrent des milliards de dollars de revenus selon leur place sur le marché. Alibaba, JD.com et VIPShop sont tous des leaders du marché, mais en termes de propriété du marché, Alibaba est de loin dominant dans l’écosystème de e-commerce.

Bref aperçu sur les 2 grands acteurs

Alibaba

Alibaba est la holding qui présente Alibaba.com (transactions B2B), TMall (marketplace B2C) et Taobao (marketplace C2C). Il n’y a pas de comparaison réelle en termes de marchés occidentaux car Alibaba est unique. Alibaba est la plus grande marketplace au monde qui se rémunère sur les commissions et la vente de publicité pour les entreprises afin de booster leurs produits sur les différentes parties de l’écosystème. Alibaba investit désormais dans la logistique via sa plate-forme Cainao puisque Alibaba dépend actuellement de tiers pour livrer les colis à ses clients. AliExpress est une marketplace qui n’a généralement pas beaucoup de couverture, mais est très populaire pour les clients mondiaux, car ils fournissent des produits sans marque à des prix bas.

Le groupe Alibaba a connu, au cours des 18 derniers mois, des luttes importantes avec des produits contrefaits vendus sur leurs plates-formes. Le groupe a investi dans la technologie et les partenariats pour aider à combattre le problème de la contrefaçon. Pourquoi le problème de contrefaçon est-il un gros problème ? Alibaba est en train de lutter pour fournir à l’industrie de la mode la raison pour laquelle ils utilisent leurs différents marchés pour vendre aux clients chinois. Taobao figure actuellement sur une liste noire des marchés notoires des États-Unis en raison de leur incapacité à gérer le problème de la contrefaçon.

Le principal rival d’Alibaba en Chine est JD.com ou Jingdong qui a progressé de façon régulière sur Alibaba au cours des 12 derniers mois.

JD.com

JD.com est l’anti-Alibaba. Il utilise sa propre logistique et ses entrepôts pour expédier les produits à ses clients partout en Chine. JD.com est très similaire à Amazon puisqu’il utilise sa logistique comme un avantage sur Alibaba. JD.com est également considéré comme une marketplace plus stricte, car ils ont réussi à mieux maîtriser le problème des contrefaçons.

Ce qui rend JD.com très différent d’Alibaba est leur partenariat via l’actionnariat de Tencent et Walmart. JD.com a vendu 15% de son entreprise aux réseaux sociaux et au géant de la messagerie Tencent pour bénéficier d’un allié très puissant dans la bataille contre Alibaba. Tencent possède WeChat qui est une plate-forme répandue. L’accès à un segment client très important fournit à JD.com un partenaire qui peut les lier à des clients qui n’achètent pas nécessairement chez Alibaba.

L’autre partenariat significatif que JD.com est avec Walmart. Walmart a lutté pour conquérir l’écosystème commercial en ligne de manière significative en Chine. Yihaodian a été confronté à des querelles internes et à des allégations de corruption. En vendant l’entreprise à JD.com après avoir acheté une part de 5% à JD.com, Walmart a fourni à JD.com l’accès à des produits de grande consommation et à d’autres produits vendus rapidement qui augmenteront la croissance à long terme.

L’avenir de la logistique en Chine

Récemment, les 2 géants du e-commerce chinois ont permis aux clients d’examiner l’avenir. Alibaba a collaboré avec des constructeurs automobiles qui seront utilisés pour alimenter la logistique de la filiale logistique d’Alibaba, Cainiao.

Dans le but d’accroître l’efficacité et la convivialité environnementale de l’industrie de la logistique en plein essor de la Chine, les constructeurs automobiles se sont engagés à produire des fourgonnettes électriques équipées de matériel informatique et de logiciels basés sur la big data et des algorithmes avancés de Cainiao, proposant aux chauffeurs des itinéraires de livraison optimale, et des infos sur le trafic et les commandes en temps réel.

L’ampleur de cette opération est énorme car Alibaba souhaite que les constructeurs automobiles créent 1 million de véhicules électrique de livraison qui utiliseront l’intelligence artificielle et la reconnaissance vocale pour proposer des livraisons plus rapides via de meilleures routes en Chine.

JD.com a annoncé son intention de créer des drones qui pourront transporter 1 tonne de marchandises. JD.com est parvenu à un accord avec le gouvernement local du Shaanxi pour construire le plus grand réseau logistique de drones à basse altitude en Chine.

JD.com est le plus grand détaillant en Chine et ses drones seront de taille similaire, ce ne sont pas vos drones Amazon avec une capacité de chargement de 5 lb, les drones de JD.com pourront transporter de façon autonome une tonne de charge utile ; ils vont être énormes. L’objectif est de transporter des produits de e-commerce vers des zones éloignées. En outre, « les routes peuvent être très difficiles, parfois il faudra peut-être quelques heures, lorsque les drones peuvent le faire en quelques minutes ».

Les annonces visent à aider les entreprises à gérer l’activité accrue du e-commerce en Chine. Selon AliResearch, le groupe de recherche d’Alibaba, actuellement environ 80 millions de colis sont livrés par jour en Chine, même si ce nombre pourrait passer à 1 milliard par jour.

Les deux entreprises ont utilisé leurs ressources pour résoudre un véritable problème dans l’e-commerce chinois ; la logistique. Les véhicules électriques et les drones apporteront comme des solutions aux problèmes rencontrés par les deux marchés. Ces 2 entreprises essaient de gagner leur part du e-commerce chinois d’une taille estimée à 750 milliards de dollars.

Source : ecommerce platforms – Hendrik Laubscher