Les principaux facteurs de classement de recherche Google 2016

Searchmetrics a publié son étude annuelle des principaux facteurs de classement de recherche de Google.

Le « benchmark comparatif » pour les SEO montre à quel point les facteurs de classement deviennent plus personnalisés, la pertinence du contenu est primordiale, les facteurs techniques sont toujours aussi importants, et les backlinks connaissent une tendance à la baisse.

Facteurs de contenu

Searchmetrics a introduit un nouveau facteur de classement appelé pertinence du contenu au rapport de cette année, qui mesure le degré de pertinence du contenu à une requête de recherche. Il est mesuré sur une échelle de 0 à 100, et les données indiquent qu’un score de pertinence élevé peut être égal à une position meilleure dans les résultats de recherche.

Le nombre de mots est toujours un facteur de classement important, avec du contenu dans les meilleures positions dépassant 1000 mots en moyenne. Le niveau de détails compte autant que la longueur du contenu. Les pages qui sont dans les meilleures positions sont suffisamment détaillées pour être bien classées sur des mots-clés similaires.

Cela dit, l’utilisation délibérée de mots-clés s’avère être d’une importance secondaire, avec seulement 53% des 20 premières requêtes ayant des mots-clés dans la balise titre.

Signaux de l’utilisateur

Les signaux de l’utilisateur tels que le taux de clic, le temps passé sur le site et le taux de rebond sont considérés parmi les principaux facteurs de classement. Ces facteurs sont aussi importants car il s’agit d’un signal donné à Google quant à la satisfaction d’un utilisateur du contenu sur lequel il vient d’atterrir.

– Les pages occupant les positions 1-3 ont un taux de clic moyen de 36%

– Le taux de rebond moyen pour les URL de la première page de résultats est de 46%

– Le temps passé sur le site pour les 10 premières URL est 3 minutes et 10 secondes

Facteurs techniques

Le nombre de pages dans les 20 premières positions avec un H1 ou H2 est en hausse comparé à l’année dernière. L’utilisation des balises H2 a vu une hausse particulièrement notable dans les premières pages de destination cette année. Puisque l’utilisation de balises H2 n’est pas applicable à toutes les URL, Searchmetrics recommande de les utiliser pour obtenir un avantage concurrentiel.

Voici quelques points clés concernant les facteurs de classement techniques :

– Plus de 45% des pages des 20 premiers résultats étaient cryptées en HTTPS, contre 12% l’an dernier.

– 86% des pages dans le top 10 utilisent maintenant le .com.

– Les pages se classant bien sur les mobiles sont un tiers plus petites que les pages dans les mêmes positions sur PC

– Les pages du top 10 ont un temps de chargement de 7-8 secondes, en moyenne.

– Les première pages du classement ont généralement des URL plus longues, 53 caractères en moyenne.

– Les 100 premiers domaines sont tous mobile-friendly

Facteurs d’expérience utilisateur 

Les liens internes sont jugés comme étant les facteurs de classement d’expérience utilisateur les plus importants, d’ailleurs ils ne sont que très peu exploités. Searchmetrics dit que l’utilisation de liens internes a dramatiquement chuté en comparaison avec l’an dernier. Les liens internes aident à diriger à la fois les utilisateurs et les moteurs de recherche vers d’autres pages pertinentes du site, c’est pour cette raison qu’ils sont si importants. Les liens externes, le nombre d’images, et l’intégration de vidéo sont autant de facteurs qui s’ajoutent à l’expérience utilisateur, qui sont également des facteurs importants de classement.

Signaux sociaux

Selon Searchmetrics, il y a une forte corrélation entre les signaux sociaux et la position de classement. Facebook est toujours le réseau avec les signaux sociaux pondérés les plus élevés. Les signaux de Google+ sont apparemment les plus répandus quand il s’agit des premières et secondes positions, mais baissent significativement ensuite. Nous pouvons dire la même chose pour les signaux de Twitter et Pinterest.

Signaux backlink

L’époque où les backlinks étaient le principal facteur lié au classement des moteurs de recherche est désormais révolue selon Searchmetrics. En effet, les backlinks sont maintenant simplement des signaux contributifs, laissant place à des signaux plus importants tels que la pertinence du contenu et l’intention utilisateur. En fait, pour certains sujets de niche il est possible d’obtenir un rang important sans pour autant avoir beaucoup de backlinks de qualité.

Source : Search Engine Journal – Matt Southern