Le Webrooming : une opportunité pour les magasins

Il serait compliqué de stopper l’évolution du e-commerce : les options produits sont sans fin, c’est simple, plus pratique, souvent moins cher… Les magasins physiques en subissent les conséquences.

Il y a quelques années, les commerçants ont vu naitre le « Showrooming » qui consistait en la recherche de produits en magasin pour ensuite aller et l’acheter sur Internet.

Une nouvelle tendance est apparue : le Webrooming. Le principe est simple : les acheteurs rassemblent toutes les informations en ligne et vont en magasin pour acheter. Le Webrooming créé alors une opportunité d’évolution des ventes pour les magasins tout en laissant le e-commerce prendre de l’ampleur.

Voici 3 stratégies digitales à appliquer avant, pendant et après la visite des consommateurs en magasin :

1- AVANT : Donner des informations en ligne pour pousser des ventes en magasin
Les consommateurs achètent avec un objectif et font des recherches pour trouver ce qu’ils cherchent au meilleur prix. Tout comme un e-commerçant le ferait, le responsable marketing d’un magasin se doit de proposer des publicités en ligne pour attirer des acheteurs. Avec des leviers qui offrent la possibilité de segmenter (e-mails, réseaux sociaux…), les commerçants peuvent proposer du contenu pertinent. Les informations peuvent être des détails sur les produits, des prix, des avis clients, des coupons de réduction…

2- PENDANT : Utiliser des Beacons et le wifi pour convertir les visiteurs en acheteurs
Le Webrooming ne se fait pas seulement via les ordinateurs de bureau. Il se fait à 40% sur les supports mobiles, lors de la visite en magasin.
Pour augmenter les chances de conversion d’un visiteur, il existe maintenant des Beacons (petits capteurs en Bluetooth qui identifient et localisent les personnes présentes dans la boutique) qui envoient un message de bienvenue dès lors que le visiteur entre dans le magasin. Si ce dernier s’attarde sur un produit, il est fort probable qu’il reçoive un bon de réduction. Les Beacons peuvent être utilisés pour récompenser de fidèles clients. Ils permettent également de récupérer des informations sur les comportements et parcours des acheteurs.
Il est également rapporté que les magasins offrant le wifi gratuit ont plus de chances de convertir. Si un consommateur ne souhaite pas activer son bluetooth pour éviter l’intrusion des Beacons, il appréciera avoir la possibilité de surfer rapidement sur le web, dans le magasin.

3- APRÈS : Utiliser les données récoltées en magasin après le départ du client
Une fois le client parti, les informations collectées sur la manière dont il a appréhendé le magasin peuvent aider le commerçant à mieux segmenter son audience et engager davantage les clients une fois qu’ils sont de retour sur la Toile. Si le Beacon ou le wifi a détecté que le consommateur était attiré par une paire de chaussures mais ne l’a pas acheté, il est possible de recibler ce produit au consommateur via le Retargeting, qui s’effectue en ligne.

La relation commerce traditionnel/e-commerce devient de plus en plus interconnectée. Le Webrooming en est la preuve.

Source : Multi Channel Merchant – James Smith