Webmarketing : le mobile et ses conséquences

Dans le monde du marketing au CPC, il y a énormément de fonctionnalités, mais l’avenir de la publicité au CPC reste encore incertain.

En effet, le coût par clic sur la publicité de recherche a été un record en 2015, mais les recherches sur ordinateur de bureau sont à la baisse.

L’année du mobile, c’est maintenant et pour toujours.

Depuis 2009, il a été déclaré que quelle que soit l’année, elle doit être certainement l’année de la téléphonie mobile. Depuis la sortie de l’iPhone, on remarque une augmentation de la quantité de contenu optimisé pour mobile, ou encore l’augmentation du succès des campagnes publicitaires sur mobiles.
En mai 2015, Google a confirmé que les recherches sur mobiles dépassent les recherches sur les ordinateurs de bureau. Si vous n’avez pas commencé l’optimisation de vos campagnes pour vos visiteurs mobiles, ils recherchent déjà ailleurs. Peu importe les mesures que vous prenez, rappelez-vous qu’à partir de maintenant, chaque année est l’année du mobile.

Le spectre des bloqueurs de publicité

Bien que les mobiles aient introduit beaucoup de nouvelles possibilités en terme de publicité, ces opportunités sont sévèrement mises en danger sur les ordinateurs de bureau avec l’augmentation des bloqueurs de publicités.
Bien que les mobiles et iOS aient souvent été considérés par les annonceurs comme des espaces sécuritaires  où les annonces ne peuvent pas être bloquées, cela a changé avec l’introduction de « blocage de contenu » dans iOS 9. Cela ne bloque pas seulement les annonces mais également les cookies, les images, les pop-ups, les vidéos en lecture automatique et autre type de contenu qui peut être bloqué si l’utilisateur le choisit.
Le blocage de contenu n’a pas encore prit son envol sur mobile – seulement 1 ou 2% – mais cela reste une menace à prendre au sérieux. Bonne nouvelle pour les annonceurs : le blocage de contenu ne fonctionne que dans Safari, les autres navigateurs web ne sont pas affectés.

La guerre entre Google et Facebook

Facebook et Google ont développé de nouveaux produits publicitaires :

- Google offre la « correspondance clients » qui permet de télécharger une liste d’adresses mail de prospects et de les cibler dans vos campagnes. Il s’agit d’une fonctionnalité que Facebook offre depuis un certain temps.

- Google a introduit la possibilité de cibler une audience semblable à la liste téléchargée. Une autre caractéristique que Facebook a déjà offerte.

- Facebook a ouvert la publicité sur Instagram à tous les commerçants avec de nouvelles fonctionnalités.

Source : Unbounce – Brad Tiller