Le « droit à l’oubli » de Google fait l’objet de 10 000 demandes par jour

 

Après la décision de la Cour de Justice de l’Union Européenne concernant la suppression des résultats de recherche, Google a immédiatement reçu 12 000 requêtes. C’était avant que Google déploie un outil pour les personnes qui en font la demande.

 

En fin de semaine dernière, Google a sorti son outil, et le nombre de requêtes a explosé.

Google n’a pas à honorer toutes les requêtes, mais doit les prendre en considération. Le nombre de demandes baissera au fur et à mesure, bien qu’à l’heure actuelle, le nombre de requêtes soit gigantesque.

Google devrait engager de nouvelles personnes pour gérer les demandes.