L’e-commerce 2016 expliqué par la FEVAD

L’e-commerce dispose de nouvelles statistiques récoltées par la FEVAD. Quelles sont les perspectives 2016 ? Quels sont les chiffres à connaitre ?

Il faut savoir que le marché de l’e-commerce a progressé plus vite que prévu en 2015 avec une augmentation de 14,3%. Cependant, le panier moyen continue de chuter (-15% en 5 ans). Cela n’est pas aussi mauvais que l’on peut penser car cela signifie que les consommateurs s’habituent aux achats quotidiens sur Internet.

Il y a eu 25 000 sites actifs supplémentaires en 2015, soit 200 000 sites actifs en tout.

Autre tendance à noter : l’évolution du mobile, avec près de ¼ des ventes des sites leaders qui s’effectuent par des terminaux mobiles, soit +47% en 2015. 84% des e-acheteurs qui sont équipés d’un smartphone pensent acheter au moins une fois sur mobile en 2016.

La FEVAD met un point d’honneur sur la plateformisation, c’est-à-dire les market places, qui ont représenté près de 3 milliards d’euros en 2015 (9% des ventes en ligne).

60% des sites suivis par la FEVAD sont présents à l’international et 60% à partir de la France. Il faut savoir que cette internationalisation se traduit également par 15% des européens qui achètent sur des sites étrangers.

Qu’en est-il pour 2016 ?

+ de 36 millions d’e-shoppeurs, 1 000 000 000 de transactions, 71 milliards d’euros, plus de 200 000 sites et près de 10 milliards d’euros sur mobile, tels sont les chiffres et les tendances pour 2016, d’après la FEVAD.

Les services prioritaires des sites e-commerce pour 2016 sont la sécurité des transactions réalisées sur le site, la sécurité des données personnelles, la clarté des tarifs, les promotions proposées par les sites et la réactivité du Service Client en cas de problème.