Le guide technique des problèmes SEO fréquents de Magento

Magento est souvent considéré comme une plate-forme e-commerce difficile pour atteindre l’excellence technique. Mais malgré son système de réécriture complexe, sa base de code, ses URL et son contenu dynamiques, les marques mondiales leaders telles que Burger King et Coca-Cola utilisent toutes cette solution.

Magento possède un certain nombre de grands succès tels que l’augmentation des ventes et l’heure des utilisateurs sur le site, ainsi que la rationalisation des processus de commande. Cependant, Magento a certains problèmes SEO.

La majorité de ces problèmes connus de Magento sont assez simples à réparer. Néanmoins, beaucoup d’entre eux ont besoin d’aide de développeurs.

Actuellement, il y a beaucoup d’activité dans la communauté Magento, car les webmasters se préparent à migrer loin de Magento 1, qui ne sera plus maintenu après l’été 2018.

Cet article explique les problèmes principaux de SEO inhérents à Magento, ainsi que la façon de les surmonter.

Problèmes SEO généraux de Magento

Dans un monde mobile où la vitesse du site devient de plus en plus importante, Magento est une plate-forme lente et, dans certains cas, cette vitesse de chargement lente et ses performances peuvent avoir un impact négatif sur la recherche organique.

Ce n’est pas seulement parce qu’un site lent n’est pas bon pour les utilisateurs, mais un site web lent a également une incidence sur l’exploration du site par les moteurs.

Pour accélérer votre installation de Magento, voici quelques corrections qui peuvent être appliquées avant et après la configuration :

– Utilisez un serveur avec suffisamment de RAM et configurez-le correctement.

– Désactiver les logs Magento (par défaut) et activez le nettoyage des logs dans le back-office.

– Utilisez un réseau de distribution de contenu comme Cloudflare, et si vous avez un site web à fort trafic, il pourrait être intéressant d’utiliser leur produit Argo.

– Compressez les actifs et les images du front-office en utilisant un service de compression. Cela ne compromettra pas la qualité, mais réduire le poids des actifs pour les charger, peut faire une grande différence, en particulier sur les appareils mobiles.

Nous vous recommandons vivement de faire en sorte que votre site web soit chargé le plus rapidement possible sur tous les périphériques.

Problèmes SEO produit

Produits simples et configurables : corrections canoniques

Comme la plupart des e-commerçants, vous voudrez utiliser des produits simples avec des produits configurables.

Parce que beaucoup de produits sont configurables ; par exemple, un pull peut être disponible dans un certain nombre de couleurs. Beaucoup d’utilisateurs de Magento créeront le même pull comme un produit simple pour montrer les différentes variantes du pull sur la page de liste de produits.

Si vous prenez cette approche, il est également peu probable que vous réécrivez le contenu sur chacune de ces pages.

Pour résoudre ce problème de duplication, vous devez utiliser la balise canonical, avec un lien vers le produit configurable de base, pour indiquer à Google qu’elles sont des variantes en double du même élément.

Balises Title et Heading (H1, H2…) des produits

Par défaut, Magento a tendance à créer des balises Title moins optimisées et à abuser des balises Heading.

La balise Title Magento est juste le nom du produit, qui pourrait à la fois être ambigu et inutile.

Il est préférable d’assigner manuellement une balise Title. De cette façon, vous pouvez l’optimiser comme vous le souhaitez.

Cela étant dit, les gros sites e-commerce peuvent avoir des centaines ou des milliers de produits et demander à quelqu’un d’écrire toutes ces balises Title ne sera pas une utilisation efficace de leur temps.

Nous vous recommandons, pour les produits, de définir une convention pour inclure les variables du produit, telles que le type de produit (pull), la couleur (bleu marine) et le genre et éventuellement la marque. Ensuite, pour les produits clés dans la gamme, optimisez manuellement leurs balises Title.

Bien que l’utilisation de la balise Heading ne soit pas la plus importante, beaucoup de développeurs laissent la boîte vide lors de l’élaboration d’un site web ou d’un template Magento. Il est fréquent de voir des pages de liste de produits avec d’innombrables H1 et d’autres sans balises Heading du tout.

Bien qu’il y ait des choses plus importantes à réparer et à prendre en compte, pour être 100% excellent techniquement, cette boîte doit être cochée et les balises Heading de la page suivre la hiérarchie correcte.

URL des produits

Il existe une option dans vos paramètres Magento pour utiliser uniquement les URL de produit de niveau supérieur, plutôt que d’inclure toutes les hiérarchies de catégories et de sous-catégories dans l’URL elle-même. Il est judicieux de le faire.

Si vous utilisez les URL hiérarchiques, vous pouvez faire face à un problème de duplication car vous aurez plusieurs variantes du produit sur les URL individuelles. Ce n’est pas seulement un problème auquel Magento est confronté, mais aussi plusieurs plates-formes e-commerce (notamment WooCommerce).

Cette approche permet également d’avoir une seule version d’un produit qui peut être imbriquée dans différentes catégories.

Si vous utilisez déjà des chemins de catégorie dans vos chaînes d’URL, assurez-vous d’utiliser des canonical pour identifier la version principale de chaque produit.

Si vous déplacez des chemins de catégorie vers les URL de produit de niveau supérieur, assurez-vous de mettre à jour tous les liens internes et de faire en sorte que votre développeur écrive les règles de redirection nécessaires et qu’elles soient mises en place lors de la transition.

Navigations par facettes et URL de paramètres

Les navigations par facettes sont connues pour créer des problèmes de contenu dupliqué, quel que soit la plate-forme. Magento n’est pas différent et les URL de paramètres générées par la navigation par facettes sont souvent indexées.

La navigation par facettes n’est pas le seul coupable lorsqu’il s’agit de générer des URL de paramètres, un certain nombre de modules les utilisent également pour créer des répertoires, quelque chose dont vous devez évaluer si vous utilisez Manadev.

Le gonflement de l’index (« indexation bloat ») est un problème, car Google n’explore qu’une partie de votre site à la fois, et vous souhaitez qu’il se concentre sur les principales pages qui fournissent la valeur de l’utilisateur (et ont de la valeur pour l’entreprise). S’il y a des centaines ou des milliers de paramètres d’URL à affronter, vous n’êtes pas optimisé pour l’exploration.

Alors, qu’est-ce qui peut être fait pour résoudre les paramètres figurant dans l’index de Google ?

Gestion des paramètres dans Google Search Console

Une façon rapide pour résoudre le gonflement de l’index causé par les paramètres d’URL est de modifier la façon dont Google gère l’URL dans Google Search Console.

En déclarant comment le paramètre modifie le contenu de l’utilisateur et en indiquant à Google Bot de ne pas explorer, vous pouvez empêcher le problème.

Vous pourriez également bloquer le paramètre dans le fichier robots.txt, mais cela peut causer des problèmes avec vos campagnes PPC et autres campagnes programmables, alors il est conseillé de vérifier avant de le faire.

Liens de navigation par facettes Nofollow

Une autre astuce favorite consiste à ne pas suivre (nofollow) les liens derrière la navigation par facettes.

En ajoutant un nofollow à ces liens, Google ne les explorera pas. Cela étant dit, si elles sont liées à partir du sitemap ou d’autres parties du site, les URL peuvent encore être découvertes et apparaissent dans l’index de Google.

 Navigation AJAX

Cela peut être un cauchemar de mettre en place cette solution, surtout si vous n’avez pas de développeur Magento expérimenté.

L’utilisation d’une navigation AJAX permettra aux utilisateurs de modifier le contenu de la page de liste de catégories/produits sans modifier l’URL. Il existe un certain nombre d’autres problèmes techniques que cela peut causer, comme la création d’un excès de JavaScript, qui affecte la vitesse du site.

Réécriture d’URL Magento

La réécriture d’URL, et comment Magento crée les URL, est un problème.

Un problème courant est que Magento peut produire des URL de catégorie ou de produit qui reviennent à l’original/catalogue/chemin, et duplique les URL produites en fonction du titre de la page.

Ces URL devraient être bloquées (via Robots.txt) et devraient être surveillées, surtout lorsqu’elles sont actualisées, car certaines peuvent revenir sans raison et aucune redirection 3xx ne sera appliquée.

Numéro d’appendices

Un autre problème commun avec les réécritures est l’habitude de Magento d’ajouter un numéro à la fin de l’URL.

Cela se produit lorsque l’URL est déjà utilisée et que les réécritures remplacent l’ancienne URL sans la modifier. Cela peut provoquer un certain nombre d’URL en double (toutes ajoutées par un nombre) et peuvent dans certains cas être un gros problème si elles ne sont pas détectées et non résolues.

Cela peut également être dû à la mise à jour des produits via un CSV. Si tel est le cas, c’est un problème simple à résoudre et tout ce que le développeur doit faire est de supprimer les réécritures de la table de réécriture.

Pagination

Les pages de liste de produits (sont correctement) divisées en pages, ce qui est bon pour l’utilisateur, mais peut conduire à des blocs de texte dupliqués.

En 2011, Google a introduit les balises rel= »next » et rel= »prev » pour permettre aux webmasters d’indiquer les pages paginées.

Pour aller plus loin, je présenterais également une balise robots = « noindex, follow »  sur les pages paginées.

Conclusion

Il est important de se rappeler que toute mise en place de Magento est différente. Les modèles personnalisés peuvent entraîner de nouveaux défis SEO qui ne peuvent être identifiés au cas par cas.

Un SEO technique devrait être inclus le plus tôt possible dans le processus de construction du site et rester impliqué tout au long du développement et du lancement pour s’assurer que tous les aspects du site Magento sont optimisés.

Source : Search Engine Journal – Dan Taylor