Google sort un outil de création de site web destiné aux PME

Google a officiellement sorti un outil de création de site web « one page » conçu pour les petites entreprises. Le nouvel outil, simplement appelé « Site Web », est gratuit et permet aux petites entreprises de créer et éditer des sites web en quelques minutes sur un PC ou un mobile.

Selon Google, 60% des petites entreprises dans le monde n’ont pas leur propre site web. Google tente clairement de diminuer ce nombre avec le déploiement de son nouvel outil de création de site web.

« Site Web » est une extension de Google My Business (GMB), ce qui signifie que vous devrez avoir une fiche GMB complètement remplie pour utiliser l’outil. Google récupérera automatiquement les informations de votre liste GMB pour créer le site web, qui peut ensuite être personnalisé avec des thèmes, des photos et du texte.

Si c’est votre première demande d’inscription GMB, Google vous invite automatiquement à commencer à créer un site web. Si vous avez déjà une fiche, connectez-vous à Google My Business, cliquez sur « Gérer l’établissement », puis sélectionnez « Site Web » dans le menu. Alternativement, vous pouvez commencer à créer votre site web.

Suivez les instructions à l’écran, et lorsque vous êtes satisfait, vous pouvez aller de l’avant et le publier aux yeux de tout le monde. Par défaut, les sites créés avec « Site Web » suivront la structure du domaine suivante : « nomdevotreentreprise.business.site ». Un domaine personnalisé peut être acheté dans le menu « Paramètres » de votre compte et Google va automatiquement connecter votre site avec le nouveau domaine.

Après avoir publié votre site, la mise à jour est aussi simple que la mise à jour de votre fiche GMB. Toute mise à jour faite dans votre liste GMB sera automatiquement appliquée à votre site web.

L’outil de création de site web de Google est définitivement limité par la conception ; il manque de nombreuses fonctionnalités que vous trouverez dans un CMS plus robuste. Cependant, c’est le compromis que vous obtenez en utilisant un outil gratuit et user-friendly qui propose également un hébergement gratuit. Ce n’est pas une solution parfaite, mais c’est sans doute mieux que d’avoir aucun site web.

Pour plus d’informations, consultez le document d’aide de Google.

Source : Search Engine Journal – Matt Southern