Google modifie sa politique pour les pages AMP

Pour améliorer l’expérience utilisateur via les résultats AMP, Google effectue quelques changements concernant la politique de parité des contenus. En effet, dès le 1er Février 2018, la nouvelle règle exigera que le contenu de la page AMP soit comparable au contenu de la page originale. On vous explique !

En 2015, le projet AMP (pages accélérées pour mobile) a vu le jour. Des millions de sites ont depuis, implémentés le format AMP et plus de 4 milliards de pages AMP ont été publiées. Ce net progrès s’explique par la prise de conscience d’un constat simple : au mieux les utilisateurs sont servis, au plus ils s’engagent.

Dans certains cas, les éditeurs publient 2 versions de leur contenu : une page originale (canonicale) (qui ne repose pas sur l’AMP), et une page AMP. Dans le meilleur des cas, ces deux pages ont un même contenu de qualité menant l’utilisateur à obtenir la même chose mais avec une expérience améliorée et accélérée sur la version AMP.
Cependant, il arrive que le contenu présent sur la page AMP n’est pas celui qui existe sur la page canonicale.

Dans quelques cas isolés, les pages AMP sont utilisées comme teaser. Les utilisateurs doivent alors cliquer 2 fois pour arriver au vrai contenu, celui qui les intéresse. Cela conduit à une mauvaise expérience utilisateur.

Les pages AMP ont été conçues pour améliorer la performance du web et pour délivrer un contenu pertinent rapidement. Dans cette optique, Google a décidé de renforcer ses règles et de demander un certain niveau de parité entre le contenu affiché sur la page originale et celui proposé sur la page AMP.

S’il est constaté que les pages ne délivrent pas les mêmes contenus, les utilisateurs seront automatiquement redirigés vers la page non-AMP.

Le positionnement n’est pas impacté par cette nouvelle règle. Il faut simplement prendre en considération que les pages ne seront pas indexées pour la recherche spéciale AMP. En parallèle, Google avertira l’éditeur via la Console d’administration pour lui donner la possibilité de résoudre le problème.

Pourquoi cette nouveauté ? Car Google souhaite garantir la parité des contenus pour assurer une meilleure expérience client et pour satisfaire davantage les utilisateurs.

Source : Webmaster.googleblog.com – Ashish Mehta