Google divise son index de recherche, favorisant les mobiles aux PC

Google est en train de diviser son index de résultats de recherche dans des versions distinctes pour mobile et PC, un changement qui va s’opérer dans les prochains mois.

L’index de Google sera décomposé dans une version mobile mise à jour rapidement, et une version PC qui ne sera pas mise à jour aussi fréquemment.

Cette nouvelle a été annoncée par Gary Illyes de Google lors de l’événement Pubcon à Las Vegas, et encore confirmée sur Twitter suite à son discours.

Favoriser l’index de recherche mobile à celui des PC pourrait être vu comme une progression naturelle dans la quête de Google visant à créer une meilleure expérience de recherche mobile.

Il est juste de dire que Google est en train d’aller vers le « mobile-first » ; il s’agit de quelque chose que l’entreprise a longtemps encouragé de faire depuis l’infâme Mobilegeddon en Avril 2015. Google divisant son index de recherche est également un signe que l’entreprise s’adapte au changement de paradigme de la recherche mobile distançant la recherche PC.

Avoir un index distinct pour mobile donne l’opportunité à Googlebot de parcourir strictement la version mobile/responsive d’une page web et l’indexer en conséquence. Cela pourrait mener Google à fournir du contenu mobile davantage optimisé pour les personnes faisant leur recherche sur smartphone. En outre, avec une indexation accélérée, Google peut ébruiter des informations de dernières minutes aux utilisateurs encore plus rapidement que jamais.

Qu’est-ce que cela signifie pour les exploitants de site internet et les référenceurs ?

Avec cette annonce d’une scission à venir de son index de recherche, Google fait une déclaration catégorique que la recherche mobile est plus importante que la recherche PC.

Google privilégiant le mobile au PC envoie un message aux exploitants de site et référenceurs qui devraient faire la même chose. A tout le moins, cela signifie avoir soit une version mobile ou responsive de votre site. Néanmoins, c’est juste le strict minimum.

Avoir un site optimisé pour les mobiles ne suffit pas. La vitesse compte aussi, pas seulement pour l’algorithme de classement Google, mais pour les utilisateurs également. Selon Google, 53% des utilisateurs abandonnent un site ou une page web s’il/elle ne se charge pas dans les 3 secondes.

La meilleure façon d’optimiser la vitesse de votre site est de publier du contenu en utilisant la technologie « Accelerated Mobile Pages » (pages mobile accélérées). Si vous n’avez pas encore intégré les AMP, nous vous recommandons de vérifier régulièrement la vitesse des pages sur votre mobile en utilisant l’outil de test Google. Gardez le temps de chargement aussi bas que possible.

Si vous publiez régulièrement des actualités concernant votre secteur, obtenir une inscription dans Google Actualités est un must, si ce n’est pas déjà fait. Cela n’accélèrera pas seulement l’indexation de votre contenu, ça le rendra également plus visible dans les résultats de recherche.

Idéalement, les propriétaires de site devront avoir ces bases couvertes avant que Google divise son index de recherche. Aucun délai n’a été donné quant à la date de scission de l’index, mais dans ce secteur, il n’a jamais fait mal d’être proactif.

Source : Seach Engine Journal – Matt Southern