E-commerce : ce qui devrait changer !

Le marché du web et du e-commerce devient mature. À quoi faut-il s’attendre dans les prochaines années ? Gareth Knight nous en dit plus.

Tout d’abord, la limite entre le « en ligne » et le « hors ligne » va complétement s’estomper ! En 2020, le consommateur s’attendra à acheter en ligne sur un mobile et se faire livrer où il le souhaite. Ils ne reconnaitront plus la différence entre une marque en ligne et hors ligne. Les consommateurs prendront des décisions en fonction de l’opinion de la foule plutôt que par le marketing du e-commerçant.

Ensuite, les marges du marché « en ligne » vont se resserrer. En effet, jusqu’à il y a peu, on fournissait des efforts pour trouver ce que l’on cherchait, et le prix en était justifié (puis franchement, quand on court une après-midi entière pour trouver un produit, peu importe le prix, on l’achète). Maintenant, il est possible de faire un achat confortablement assis dans son canapé. Alors, oui, le prix a toute son importance surtout qu’il n’y a plus qu’une seule option d’achat, mais des centaines. Pour être concurrentiels, les e-commerçants vont baisser les prix et donc leurs marges.

Enfin, les marques traditionnelles et les fabricants se rendront compte qu’ils peuvent et devraient aller directement vers le consommateur. Dans les 5 à 7 prochaines années, les marques qui ont fidélisé leurs clients à travers des produits de grande consommation, utiliseront Internet pour aller directement vers le consommateur. Les marchés en ligne et hors ligne devront trouver un moyen de fidéliser au maximum leurs clients. Les fabricants traditionnels feront comme Samsung ou Asus et produiront des produits dont ils ont la propriété. Ils investiront également dans la technologie, la mise en place d’une équipe et la notoriété de la marque.