Détecter et résoudre les erreurs de données structurées

L’utilisation des données structurées est un élément essentiel en SEO. En effet, ces dernières aident les moteurs de recherche à comprendre votre contenu.

Les données structurées sont également un ticket d’entrée pour faire apparaitre des Extraits de site (appelés Rich Snippets) dans la page de résultats de recherche.

La vérification de vos données structurées devrait être une de vos missions principales et régulières dans votre stratégie de SEO.

Si vous avez des difficultés à trouver comment il est possible de détecter des erreurs et, surtout, comment les résoudre, c’est par ici !

1- Utilisez un outil de données structurées pour détecter les erreurs
L’outil de Google reste le plus conseillé : il se trouve dans votre Google Search Console dans l’onglet Webtools puis Outils de test puis Outil de test des données structurées. Ici, vous pouvez soit entrer une URL dans la partie Explorer l’URL, ou copier/coller du code de données structurées dans la partie Extrait de Code. Vous trouverez une liste détaillant toutes les erreurs ainsi que des informations détaillées sur les données structurées que Google détecte sur votre site.
En complément, vous pouvez utiliser un autre outil de Google : le test des résultats enrichis. Ce dernier vous permet de savoir si vos données structurées sont éligibles à l’affichage via les extraits de site.

2- Donnez une priorité aux éléments obtenant le plus d’erreurs
Une fois les résultats obtenus, vous pourrez commencer par résoudre les types de données avec le plus d’erreurs.

3- Remplissez les champs manquants
Les erreurs les plus constatées (et les plus faciles à résoudre) sont les champs manquants.
Pour résoudre les champs manquants, remplissez les informations manquantes directement dans le menu des informations à afficher. Taggez vos pages en fonction du contenu (« articles » si c’est un post sur votre blog, « produits » si c’est du e-commerce…). Si nécessaire, remplissez les champs manquants tels que le titre, l’auteur et la date de publication.
Bon à savoir : Google accepte que le nom de l’entreprise soit le nom de l’auteur.

4- Indiquez clairement les avis
Google dispose d’un guide spécifique lorsqu’il s’agit de l’utilisation des données structurées pour les avis : indication obligatoire des meilleures notes mais aussi des pires notes, préférence de Google à assigner des avis de société tierce sur des produits (pas sur une liste de produits ou sur une catégorie), indication des avis restreinte aux pages appropriées (avis sur les produits présents que sur les pages produits et avis sur l’entreprise présents que sur les pages Qui sommes-nous, ou Témoignages clients), chaque avis doit être unique, obligation d’avoir au moins 5 avis pour afficher les avis…

5- Réparez les pages avec des actions manuelles
Google peut effectuer des actions manuelles à l’encontre de certaines de vos pages. Cela ne signifie pas obligatoirement que votre page n’apparait plus dans les résultats de Google, mais c’est un problème important qu’il faut résoudre rapidement.

6- Optimisez l’utilisation des données structurées
Si vous voulez injecter davantage d’indications dans des pages de votre site, utilisez le guide de Google. Vous aurez toutes les informations nécessaires pour mettre en place des données structurées propres.

7- Testez et vérifiez vos indicateurs mis à jour
Enfin, entrez votre URL dans l’outil de test de Google pour voir où en sont vos données mises à jour. Dans l’idéal, vous avez éliminé toutes les erreurs de toutes vos pages.

Pour finir, assurez vous que les données structurées existent sur les versions mobile et PC de votre site.

Source : Search Engine Journal