Avant de se lancer dans le e-commerce…

Vous êtes prêt à vous lancer dans le e-commerce. Cependant, il y a des notions qu’il faut que vous compreniez et que vous appliquiez avant de vous abandonner corps et âme à votre activité.

1-      Etude de marché

Avant d’entreprendre quoi que ce soit dans votre projet, il semble important d’évaluer le potentiel de votre activité. En somme, il est nécessaire de savoir si votre entreprise a des chances d’être rentable.

Pour cela, vous pouvez vous lancer dans une étude de marché ou en commander une auprès d’un prestataire externe.

Toute analyse de l’environnement passe par une étude de marché. Il s’agit d’un diagnostic externe.

Une étude de marché est un travail de collecte et d’analyse d’informations

L’étude se fait sur 4 niveaux externes à l’entreprise : qui / quoi / combien / comment ? :

- Concurrence : qui sont-ils?
- Circuits de distribution : quoi, quels types de distribution?
- Marché : combien, quel est le volume, évolution et tendances?
- Consommateurs : comment, quel est le processus de décision du client?

Les objectifs d’une étude de marché sont d’identifier les caractéristiques d’un marché (les habitudes et les perspectives) et de comprendre et anticiper les conséquences de l’évolution de l’entreprise.

Grâce à l’étude de marché, vous pouvez cerner le potentiel de chaque hypothèse et décider du positionnement du produit.

Si les résultats sont concluants, vous pouvez vous lancer plus sereinement.

2-      Plan marketing

Votre marché a un potentiel certain, vous avez vu comment vos concurrents fonctionnent.

Alors comment allez-vous fonctionner ?

C’est là où le plan marketing est important : il va déterminer les actions d’actions marketing entreprises pour atteindre les objectifs commerciaux fixés pour l’entreprise pour une période donnée.

En effet, en e-commerce vous avez préalablement défini des objectifs commerciaux, à savoir :

- Le ROI à réaliser
- Le nombre de visiteurs uniques par jour
- Le nombre de commande par jour
- Le taux de transformation
- Le panier moyen
- Le taux de plaintes à ne pas dépasser

Pour atteindre les objectifs fixés, il faut dire que vous existez à vos cibles, afin que ces derniers vous génèrent du CA.

Un plan marketing peut faire appel à une palette des moyens d’action marketing mobilisables (publicité, promotion, marketing direct, etc.).

Un plan marketing comprend généralement :

- un objectif global quantifié (CA, part de marché…)
- des moyens
- des objectifs par moyen d’action évoqué
- un budget global et ventilé
- un calendrier
- des responsables

       3-   Ressources

Avant de lancer la société, soyez bien certain de comprendre les ressources nécessaires au bon déroulement de votre activité.

Tout d’abord il va y avoir les ressources concernant la partie e-commerce (gestion de projets, experts solution, pilotage e-commerce, stratégie e-commerce…).

Ensuite, la communication sera également requise (stratégie de marque, campagne de communication, création et design). Les agences digitales seront aussi de la partie car elles permettent d’aider au web marketing, au social, au web analytics… et enfin l’ingénierie dans les domaines de l’ERP, du CRM, du développement…

4-      Création de la société

Lorsque vos différentes recherches et analyses ont démontré que votre projet a toutes les chances de réussir, vous pouvez passer à l’étape suivante : la création de votre société.

En effet, toute activité e-commerce nécessite un statut juridique : auto entrepreneur, SARL, SAS, SA… Ne choisissez pas à la légère et renseignez-vous comme il se doit sur les avantages et les inconvénients de chacune des formes, afin que vous fassiez un choix adapté à vos besoins et à vos attentes.

5-      Business plan

Une des parties les plus importantes lors du lancement d’une nouvelle activité est la création d’un Business plan.

Le business plan est un document de présentation chiffrée de la situation financière de l’entreprise et de son activité prévisionnelle, à savoir le bilan prévisionnel et le compte de résultat prévisionnel.

Voyons brièvement le contenu d’un business plan (dont la plupart ont déjà été expliquées avant) :

- La synthèse de votre projet de création d’entreprise
- L’équipe qui constitue le noyau (compétences, qualités, expériences…)
- La présentation de votre service ou de votre produit
- L’étude de marché préalablement réalisée
- La stratégie commerciale et marketing choisie (comment allez-vous atteindre vos cibles, comment allez-vous vous faire connaitre…)
- Les ressources nécessaires à votre projet
- Les étapes de votre projet
- Les prévisions financières (aussi appelées Business model, c’est-à-dire l’explication de comment la société compte gagner de l’argent)

Ce document vous permettra d’aller chercher des investisseurs et orientera vos décisions.

6-      Cahier des charges

Votre site internet doit refléter votre activité.

Pour ce faire, vous devez réaliser un cahier des charges regroupant les différents éléments que vous souhaitez voir apparaitre sur votre site ou les différentes fonctionnalités dont vous avez besoin pour le bon déroulement de votre activité.

Le cahier des charges va vous permettre de mettre par écrit les objectifs que vous souhaitez atteindre à travers votre site internet. Par exemple, souhaitez-vous vous imposer comme leader ou simplement être présent sur le Web?

Les questions à se poser sont alors :

- Quels moyens sont mis en œuvre?
- Combien de prestataires interviennent et pour quelles missions?

Un cahier des charges est généralement composé :

- Des objectifs (information, communication/promotion)
- Du public visé (clients, partenaires, adhérents…)
- Des perspectives
- Des interlocuteurs
- Des langues choisies
- Des spécifications techniques (nom de domaine, hébergement, site en animation flash…)
- Des aspects et qualités du site (prestigieux, ludique, vitrine, simple…)
- De la présentation (claire, intuitive, simple…)
- Du graphisme (fin, doux, flashy, sombre…)
- De la forme du design (coins arrondis, pois, lignes fines ou épaisses…)
- Des contraintes diverses (nombre de photos par page…)
- De l’interactivité (forum, email, chat, réseaux sociaux…)
- De l’arborescence et du contenu des pages
- Du référencement à prévoir
- De la maintenance à envisager
- D’un planning (date des réunions, date de la charte graphique terminée, date de mise en ligne du site… Bref les délais et les livrables)
- De la propriété intellectuelle
- D’un budget

           7-    Stratégie e-commerce

La stratégie e-commerce nécessite une construction progressive afin de :

- Disposer dès le commencement d’une plate-forme e-commerce
- De maitriser rapidement l’intégration avec l’ERP (logiciel de gestion commerciale) et les services tiers
- Favoriser la création de valeur métier à chaque étape
- Définir la conception graphique et ergonomique

Les étapes d’une création de site marchand, après la création d’un cahier des charges, sont :

- La mise en place de la plateforme e-commerce
- La création du catalogue produit et import de ce catalogue avec les prix et les stocks
- La gestion des comptes clients
- La gestion des commandes et du traitement logistique
- La présentation des produits
- La gestion de contenu et présentation globale du site

Faites des tests avant la fin du projet de création de site marchand, pensez aux modes de paiements et de livraison et, surtout, communiquez pour ne pas vous enfermer.

A l’issue du projet, vous pourrez alors superviser l’hébergement et effectuer de la maintenance en vue de corriger ou d’améliorer les outils.

Il sera alors tant d’animer votre site et votre web marketing, d’animer votre catalogue pour optimiser sa rentabilité, optimiser les performances de conversions et accompagner le développement de l’activité.