Comment les e-commerçants peuvent tirer profit des magasins physiques ?

De nombreux commerçants ont opté pour la version en ligne uniquement. Pas de loyer à payer, pas de travaux, pas de contraintes publiques…

Cependant, les Grands du e-commerce pensent à ouvrir ou ont déjà ouvert un magasin physique réalisant que les économies réalisées ne valaient pas les retours diminués.

Voici quelques conseils pour vous assurer du succès et de la rentabilité de votre propre magasin physique :

- Connectez-vous avec la communauté locale
Le loyer peut être coûteux. Il y a cependant un R.O.I marketing qui peut être atteint en mettant en place des magasins physiques locaux. Votre présence concrète permet aux consommateurs de vous accorder leur confiance, plus rapidement que dans un monde virtuel.

- Détrompez-vous : vous n’avez pas besoin de stock
Avoir un magasin physique ne nécessite pas forcément d’avoir une pièce dédiée au stockage. Les consommateurs modernes ont l’habitude des livraisons à domicile et la plupart d’entre eux seront satisfaits de partir du magasin sans le produit.

- Travaillez sur une stratégie SEO de qualité
Les consommateurs vont toujours rechercher sur le Web avant de visiter un magasin physique, donc les pratiques SEO sont cruciales. Vous positionner sur des mots clés locaux est important.

- Proposez des éléments de motivation pour amener des consommateurs au pas de votre porte
Les clients aiment les offres spéciales. Les différentes motivations représentent un outil majeur pour encourager un achat expérimental. Le bouche à oreille est un levier marketing incontournable. Si vous proposez une bonne expérience à vos clients, soyez certain qu’ils parleront bien de vous et vous feront gagner de nouveaux clients.

- Construisez la fidélité à travers l’expérience utilisateur
Pour construire la fidélité envers la marque, les consommateurs cherchent plus qu’un rayon de produits en magasin. Ils sont à la recherche d’une expérience utilisateur unique et engageante qu’ils retrouveront lors d’un prochain achat.

Source : Forbes – Fan Bi