Comment l’apprentissage automatique impacte le SEO

Les professionnels du SEO travaillent sur les URLs canonicales, les robots.txt, l’optimisation des balises H1, l’hébergement…

Mais toutes ces habitudes vont être chamboulées par l’apprentissage automatique.

Qu’est-ce que l’apprentissage automatique ?

L’apprentissage automatique, appelé Machine Learning en anglais, est la science relevant des ordinateurs autoprogrammés. C’est-à-dire qu’il s’agit d’une sorte d’intelligence artificielle qui permet à un ordinateur d’apprendre de lui-même quand de nouvelles données sont présentées. En bref, l’apprentissage automatique est la science de faire agir l’ordinateur sans réellement le programmer.

L’apprentissage automatique est déjà présent :

- dans les voitures qui s’auto-conduisent : le logiciel de la voiture a un programme par défaut et doit s’alimenter lui-même, avec ses propres données et expériences.

- avec Facebook qui contrôle ce que vous faites, ce que vous regardez et ce avec quoi vous interagissez : l’algorithme est pensé de manière à s’alimenter seul et a pour but de personnaliser l’expérience utilisateur.

Comment l’apprentissage automatique impacte le SEO ?

L’apprentissage automatique a déjà changé de façon massive et irréversible le référencement.  À l’heure actuelle, il est le troisième facteur le plus important dans l’algorithme de Google : RankBrain, un système d’apprentissage algorithmique de Google qui s’adapte aux requêtes basées sur l’interprétation plutôt que la recherche directe.

Comment adapter le SEO à l’apprentissage automatique ?

Toujours plus ou moins présent en SEO, l’apprentissage automatique va prendre de l’ampleur :

1- Attendez-vous à un changement de la recherche

Le référencement a connu d’énormes changements au cours de ces dernières années. Toutefois, nous entrons maintenant dans une période de changement, et donc d’adaptation, puisque Google a changé l’algorithme soudainement et sans avertissement. L’intelligence artificielle conduira à un changement par réponse et processus.

2- Continuez l’optimisation pour les humains

L’humain règne. Les machines apprennent des données rentrées par les humains. Ainsi, la recherche humaine est apprise par RankBrain. Il est donc primordial de continuer à optimiser pour les consommateurs. Oubliez l’algorithme ! Ce qu’il va apprendre, comment  il va s’adapter, comment il va se transformer… Il se base sur l’Homme, donc aussi longtemps que vous optimiserez pour l’Homme, vous serez sur la même longueur d’onde !

Il n’y a aucune raison de paniquer, et il n’y a aucune raison de changer radicalement ce que nous faisons déjà.

Source : Search Engine journal -  Neil Patel