Comment bien utiliser Facebook Ads ?

Vous avez déjà fait de la publicité sur Facebook ou du moins vous aimeriez en faire.
Voici quelques éléments qui pourront vous aider.

Les avantages :
- Ciblage précis et qualifié
- Personnalisation des messages
- Coût par clic possible
- Concurrence moins rude qu’Adwords
- Meilleure image de l’entreprise (moderne)

Les inconvénients :
- Moins de visibilité que sur Google Adwords
- Connaissance de ses clients nécessaires
- Si l’activité s’adresse aux seniors, mieux vaut ne pas se lancer
- Impossible d’exclure des mots clés ou des profils/personnes lors de la diffusion des annonces
-  Moins propice à la vente
-  Pas de choix d’horaires de diffusion des annonces

 

Tout le monde peut annoncer sur Facebook, du moment que vous connaissez vos clients, que vous avez des annonces précises pour chaque type de profil et que vous connaissez les habitudes des utilisateurs.

Le modèle de rémunération est le CPC ou le CPM (coût pour mille impressions), autant vous dire qu’il est plus intéressant de choisir le CPC.
Le budget minimum est de $1 par jour, et plus vos enchères au CPC sont élevées, plus vous êtes visibles par vos cibles.

Les petits + de vos annonces :
-  Mettez une image qui pourrait détourner l’attention et attirer le consommateur
-  Utilisez un ton léger
-  N’utilisez pas les majuscules à tout va, au risque que votre annonce soit refusée
-  Ciblez de manière pertinente en gardant en tête que pas tous les membres Facebook précisent leurs intérêts et que si vous ciblez trop, vous pouvez passer à côté de clients potentiels
-  Testez différentes annonces sur des intervalles de 2 jours pour choisir la ou les meilleures

Il est bon de savoir que si vous décidez de mettre une enchère à 0.5€ alors que l’enchère maximale est à 0,3€, vous ne payerez que 0,51€ le clic et pas le prix maximum choisi.

Pour analyser les résultats de vos campagnes, voici ce qu’il faut connaitre :
-  Le nombre d’affichage (« Portée » dans l’interface de Facebook)
-  Le nombre de visites (« Clics vers le site web » dans l’interface de Facebook)
-  Le taux de clic (« TDC » dans l’interface Facebook)
-  Le CPC moyen (« Coût moyen par clic » dans l’interface Facebook)
-  Le CPM (coût de la campagne / nombre d’affichages)
-  Le nombre de conversions (Google Analytics ou autre système de tracking)
-  Le taux de transformation (Google Analytics ou autre système de tracking)
-  Le panier moyen (CA/nombre de clients dans la même période)
-  Le coût d’acquisition client (coût de la campagne / nombre d’achats)
-  Le prix de vente réel (coût moyen d’un produit – coût d’acquisition client)

À vous de jouer !

Demain, nous verrons s’il est vraiment intéressant de communiquer sur Facebook ;)