Comment bien démarrer votre e-commerce ?

L’industrie du e-commerce vous tente. Cela n’est pas surprenant au vu des chiffres constatés ! Le mobile pose d’autres exigences et de nouveaux challenges.

Les startups en e-commerce se trouvent dans une position intéressante : d’un côté, elles peuvent s’adapter rapidement aux nouveautés car elles n’ont pas de problèmes existants. D’un autre côté, elles ont également besoin d’améliorer leur business avec ces nouvelles technologies (et donc dépenser davantage dès le début).

Voici 6 façons pour bien démarrer son e-commerce :

1- L’automatisation marketing
Malgré un catalogue chargé en références, il n’est pas évident que les consommateurs arrivent et achètent directement. Ainsi, l’automatisation du marketing vous aide à attirer et à convertir les clients, mais également à vendre plus et mieux.

2- Les analyses avancées
Les analyses ne se limitent pas au simple suivi des visites quotidiennes et de leur durée. Aujourd’hui, il est possible d’aller beaucoup plus loin pour déterminer le parcours du consommateur. Le but étant de remarquer les problèmes et de les corriger pour optimiser le chemin vers la conversion.

3- La personnalisation
Les consommateurs aiment se sentir flattés et une des manières de leur faire plaisir est de personnaliser chacune de leur expérience avec votre marque. Il y a la personnalisation poussée (mise en avant de produits en fonction des affinités par exemple) ou la personnalisation plus simple (changer automatiquement le langage et la devise par exemple).

4- Les agents conversationnels
Vous en voyez de plus en plus sur les sites e-commerce. C’est normal parce que cela fonctionne. Les consommateurs sont directement mis en lien avec un conseiller qui leur donne une réponse instantanée. Ainsi, la conversion est favorisée car l’intention d’achat n’est pas interrompue.

5- Le service client 2.0
Il est important de mettre en place un système qui permet aux e-commerçants de se connecter avec les consommateurs. Pourquoi ne pas installer un live chat de manière réfléchie, à l’abandon du panier par exemple ?

6- La protection contre la fraude
Tout d’abord, personne n’achètera sur votre site s’il n’est pas sécurisé donc armez-le ! De plus, vous êtes le perdant dans l’histoire car vous allez envoyer un produit pour un paiement qui sera bloqué. Il est donc fortement recommandé de mettre en place un système de détection des fraudes. Vous pouvez vérifier les données à la main dans un premier temps puis faire appel à un prestataire par la suite.

Dernier conseil : procurez une expérience utilisateur supérieure pour vous différencier de vos concurrents. Pensez ergonomie sur tous les supports !

Source : Entrepreneur.com