Besoin de plus de conversions ? Revoyez vos appels à l’action

Les pages de votre site nécessitent un appel à l’action définitif. Nous vous présenterons dans cet article ce qu’est l’appel à l’action (« Call To Action » en anglais) et l’importance de son design et son placement.

Nous verrons par ailleurs des exemples de CTA pour déterminer ce qui fonctionne le mieux pour votre boutique en ligne.

Qu’est-ce qu’un appel à l’action ?

Un appel à l’action indique aux acheteurs ce qu’il faut faire. L’action peut être d’en savoir plus sur un produit ou de finaliser un achat par exemple. Sur une page produit, le CTA serait probablement le bouton « Ajouter au panier ». Sur une landing page, il pourrait s’agir d’un bouton « En savoir plus » ou « Personnaliser votre article ». Idéalement, c’est l’action la plus importante que vous voulez que le client choisisse.

Le CTA n’est pas nécessairement une invite à l’achat. Il peut être utilisé pour la collecte de données (comme par exemple encourager un visiteur à rejoindre une liste de diffusion) ou pour déterminer ce que votre audience souhaite (en posant des questions).

Comment utiliser les appels à l’action ?

Les CTA peuvent être utilisés pour faire une ou plusieurs des actions suivantes :

Promouvoir l’achat direct d’un produit : via « Ajouter au panier » ou « Commander maintenant ».

Promouvoir la connaissance d’un produit : « En savoir plus » ou « Afficher tout ».

Partager avec d’autres : liens de partage de réseaux sociaux ou boutons.

S’inscrire à des newsletters email, des SMS ou des concours.

Mettre en avant les articles en promo et en déstockage : un CTA « Promotion » peut être utilisé pour ajouter de la valeur au site ou à la marque, tandis qu’un CTA « Déstockage » peut être utilisé pour faire de la place aux nouvelles gammes de produits.

Demander des informations : en demandant aux visiteurs des questions spécifiques, ils seront invités à partager des informations, telles que des détails sur une expérience personnelle ou des photos. Ce type de CTA pourrait être utilisé pour en savoir plus sur le client ou comme contenu généré par l’utilisateur sur le site. Des questions peuvent également être posées dans le but d’améliorer l’engagement, tout comme un blogueur peut demander à d’autres personnes de se joindre à une discussion.

Promouvoir les upsells : souvent présentés sous forme d’add-ons ou de fonctionnalités additionnelles, les upsells contribuent à augmenter la valeur d’une commande. Les CTA correctement mis en œuvre peuvent aider à stimuler les conversions en diminuant les abandons de panier ainsi qu’en augmentant les valeurs moyennes des commandes.

Selon votre audience, vous pourriez mettre en place un ou plusieurs des éléments ci-dessus ou tester d’autres types de CTA. Quoi qu’il en soit, la façon dont le CTA est formaté joue un rôle important. Les CTA doivent être convaincants, et cela inclut à la fois le design et le texte qui apparaît au-dessus, en-dessous, et dans le bouton ou la bannière ; oui, les bannières peuvent être utilisées. L’action doit être claire, et une formulation à la première personne fonctionne mieux. Un sentiment d’urgence est essentiel dans la plupart des situations, qu’il s’agisse d’un prix de vente, d’un inventaire disponible ou d’offres spéciales. Enfin, le CTA idéal est impossible à manquer sur une page. Il se démarque de tout le reste sans être trop distrayant.

Test de CTA

Il est essentiel de tester plusieurs éléments d’appels à l’action :

Couleurs : il n’y a pas de couleur décisive qui convertit le mieux, et les couleurs dépendent du jeu de couleurs existant sur le site. Dans la plupart des cas, il s’agit d’inclure un espace blanc autour du CTA et utiliser une couleur qui fait ressortir le bouton.

Simplicité : n’allez pas trop loin dans la conception et la formulation des boutons. Si vous ne pouvez pas créer un bouton simple et marqué, les rectangles et les carrés fonctionnent toujours. Le bouton lui-même ne devrait comporter que quelques mots.

Narratif : la narration à la première personne (« Enregistrez-moi », « Envoyez-moi des emails » etc.) fonctionne mieux qu’à la troisième personne (« Obtenez le vôtre », « Passez votre commande »). L’absence de narration ne semble pas avoir beaucoup d’incidence, mais votre analyse montrera probablement qu’un simple changement comme celui de « S’enregistrer » à « Enregistrez-moi » augmente les clics CTA.

Emplacement : les CTA devraient toujours être placés au-dessus de la ligne, c’est-à-dire la partie supérieure de l’écran pour tous les appareils.

Pop-overs : malgré les plaintes des visiteurs, de nombreux e-commerçants utilisent des pop-overs. Assurez-vous de tester les taux de sortie, les taux de rebond et les conversions par rapport à l’utilisation de CTA de pop-over.

Tous les tests n’ont aucun sens si vous ne planifiez pas de suivre les changements et analyser les résultats. Dans Google Analytics, utilisez des annotations pour suivre le succès des modifications CTA. Allez dans Comportement > Contenu du site > Toutes les pages et localisez la page où la modification a été effectuée.

En bref, les CTA définitifs sont essentiels pour maximiser les pages vues et les conversions. Sans eux, les visiteurs voient les pages du site en tant que sources d’information, plutôt que des passerelles vers le check-out.

Source : PracticalEcommerce – Pamela Hazelton