Avez-vous bien configuré votre HTTPS pour le SEO ?

Alors que le certificat HTTPS n’améliore pas forcément le positionnement d’un site, il est possible qu’il le fasse régresser s’il est mal intégré.

Google a poussé les sites à passer au HTTPS pour crypter les données et sécuriser le monde du web. 34% des résultats de recherche sont en HTTPS.

Le HTTPS est rassurant pour le consommateur mais ne fait pas bénéficier d’un meilleur positionnement, ou du moins, pas de beaucoup. Cependant, certains sites ont vu leur positionnement chuter à cause d’une migration mal effectuée.

Mis à part le fait que de nombreux sites n’ont pas mis la version HTTPS du site par défaut et ont la version HTTP qui est toujours présente sur le Web, voici d’autres problèmes qui peuvent apparaitre en cas de mauvaise configuration du certificat :

– Le contenu dupliqué
Si les éléments canonicaux (ceux que Google doit prendre en compte) ne sont pas bien définis, Google verra 2 sites identiques qui circulent sur Internet. C’est considéré comme du contenu dupliqué. De ce fait, les deux versions (HTTP et HTTPS) sont indexées sur les moteurs de recherche et le positionnement en prend un coup.
Idem, si les deux url sont définies comme étant canonicales.

– La dilution des liens
Avoir les deux versions (HTTP et HTTPS) de votre site en ligne, même avec la définition de l’url canonicale, peut provoquer la dilution des liens. Différents utilisateurs vont naviguer sur les deux versions du site, en partageant et faisant pointer des liens sur l’un ou l’autre. Les signaux sociaux et le poids des liens peuvent être divisés sur deux url au lieu d’une seule.

– La perte de crawl des moteurs de recherche
Le budget « crawl » est le nombre de pages qu’un moteur de recherche va parcourir sur votre site (en fonction du nom de domaine, pas du HTTP ou HTTPS), à chacun de ses passages. Si deux versions du site existent, il va attribuer un budget à vos deux url et pas à une seule, donc il y aura moins de pages parcourues sur la version optimisée et plus travaillée.

La solution pour éviter ces 3 problèmes ?
Pensez aux redirections 301 de votre version HTTP vers la version HTTPS !

Source : Search Engine Land – Tony Edward