Comment appréhender la recherche vocale et les assistants virtuels ?

Dans l’ère de la recherche vocale et des assistants, quelles stratégies sont à mettre en place pour rester compétitif ?

L’utilisation du clavier devient de moins en moins fréquente. En effet, l’utilisation de la voix sera, à l’inverse, de plus en plus régulière.

En étant dans le domaine du marketing et du e-commerce, vous vous devez de prendre en compte cette nouvelle tendance et d’adapter vos actions. D’ailleurs, « OK Google » est un des termes qui prend de la puissance dans Google Trends.

Pour bien vous adapter, vous devez commencer à ajuster vos stratégies à travers les média et les types de contenus tels que les textes, les images et les vidéos.

Pour votre contenu, cela peut être dans votre intérêt d’avoir des pages en langage naturel qui reprennent des spécificités de vos produits et qui rentrent dans le détail. Avec la recherche vocale, les termes génériques seront moins recherchés et les termes spécifiques tels que « OK Google, j’ai besoin d’une paire de chaussure à talons taille 37 couleur doré ».

Que disent les consommateurs à Google Voice ?

La première étape est de comprendre comment les gens utilisent la recherche vocale de Google. Pour le savoir, vous pouvez utiliser Google Adwords et son rapport sur les recherches puis filtrer avec « OK Google ». Que faut-il savoir sur les consommateurs et leur rapport aux assistants virtuels ?

– Ils leur parlent comme à des personnes, pas à des programmes et font des vraies phrases
– Ils ont des difficultés avec les bases de l’utilisation de l’assistant vocal
– Lorsqu’ils comprennent le fonctionnement de la recherche vocale, ils ont tendance à être extrêmement spécifiques dans leurs requêtes
– Ils sont honnêtes et deviennent proches de leur assistant vocal en posant des questions intimes ou en faisant des recherches délicates

Source : Marketing Land – Andrew Ruegger