Amazon n’est pas le seul nom dans l’e-commerce

Amazon est le leader du commerce en ligne, mais n’est pas le seul qui bénéficie de la croissance de ce secteur.

Le commerce électronique est une tendance globale qui ne cesse de se développer.

Quand les investisseurs pensent au monde du e-commerce, le premier nom qui leur vient en tête est sûrement Amazon. Devenu le plus gros commerçant, Amazon détient un quart du marché.

L’entreprise réinvestit dans les affaires : collaboration avec une société de transport des airs pour booster les livraisons et la logistique, achat de contenu pour son service de vidéos en streaming ou encore investissement dans de nouveaux dispositifs.

D’autres grands du e-commerce existent, vous ne les connaissez peut-être pas :

- Start Today, un e-commerçant japonais spécialisé dans la mode
- Overstock.com, un site e-commerce généraliste
- Shopify, la plateforme e-commerce canadienne pour les TPE et PME
- Priceline (US), Expedia (US), Makemytrip (Inde) et TripAdvisor (US), agences de voyage en ligne
- Jumei International, site e-commerce chinois dédié à la beauté
- Blue Nile, boutique en ligne chinoise spécialisée dans les bijoux
- Just Eat Plc, service de livraison de nourriture à domicile anglais

Les investisseurs ne devraient pas se concentrer sur Amazon en pensant au marché du e-commerce. Il est préférable de :

- Diversifier les investissements sur les 3 segments en pleine croissance : la vente en ligne, les places de marché en ligne et les voyages en ligne
- Participer à l’accélération du potentiel de croissance alimenté par des tendances comme la croissance mobile par exemple
- Accéder à des possibilités de business en ligne hors U.S

L’univers des opportunités est plus large et plus diversifié qu’Amazon.

Source : Seeking Alpha – Jane Edmondson