6 indicateurs marketing qui devraient disparaitre

De nombreux marketeurs analysent leurs résultats en se basant sur des statistiques pas tout à fait pertinentes.

Voici une liste de 6 indicateurs marketing qui ont perdu leur sens :

1- Le nombre de « likes » d’une page Facebook
De nombreuses structures achètent des fans Facebook. La recherche organique de page Facebook est quasi inexistante. En effet, les publicités sponsorisées ont pris du galon sur les murs Facebook. À quoi bon analyser les personnes qui ont aimé votre page si elles ne voient pas votre contenu ? Et même, à quoi bon analyser le nombre de « j’aime » si vous avez acheté vos fans… ?

2- Le nombre d’affichages de vos bannières publicitaires
C’est important de savoir combien de personnes ont vu vos publicités. Malheureusement, le nombre d’impressions (= affichages), ne vous donne pas vraiment une idée du nombre de personnes qui ont réellement vu votre publicité. En effet, en Novembre 2013, nous apprenions qu’un tiers des impressions n’étaient pas visibles…
C’est un fait : le nombre d’impressions ne reflète pas vraiment le nombre de personnes qui ont vu votre annonce, car selon le positionnement ou le type d’annonce, elle ne s’affiche pas à un endroit visible par l’internaute.

3- Les classements de mots clés
De nombreux facteurs ont rendu inutile le classement des mots clés : personnalisation, géolocalisation, changements dans les algorithmes…

4- Tout ce qui est en rapport avec le trafic via les sites référents, les directs et les organiques
Le trafic issu des mobiles et de la recherche naturelle est caractérisé comme « direct ». Essayer de mesurer ces indicateurs ou de valider les efforts faits en SEO, serait inutile. Vous ne pouvez pas vous baser sur de la segmentation de données référentes en tant qu’indicateur. Ce que vous attribuez au trafic « direct » est le fruit de vos efforts en SEO et en marketing de contenu.

5- Le PageRank
La dernière fois que Google a mis à jour le PageRank, c’était en 2013 et par accident… Autant vous dire qu’il n’y a aucun intérêt à travailler dessus. Avant, le PageRank était un bon indicateur de performance. Mais c’était avant…

6- Une grande partie de Google Webmaster Tools
Google Webmaster Tools est génial sur certains points, mais inutile sur d’autres. Les chiffres donnés par Webmaster Tools sont inexacts (+/- 500%).

Source : Search Engine Journal – Larry Kim