5 techniques de test A/B

Les tests A/B sont relativement récents. La mise en place est relativement aisée. Cela devient un peu plus complexe d’extraire des résultats significatifs et de prendre des décisions qui découlent de ces tests.

Découvrez quelques astuces rapides et perspicaces pour améliorer vos tests A/B.

1- Arrêtez de faire des tests A/A
Dans les tests A/A, la même page est testée et comparée à elle-même. Cette pratique est utilisée pour vérifier si une expérience est bien ficelée et si elle fonctionne. Le test est positif du moment où la réponse des visiteurs est équivalente entre les deux versions A.
Ce type de test est une perte de temps car ils requièrent le même nombre de visiteurs, de temps et de ressources que de faire directement un test A/B.
Trouvez d’autres solutions pour effectuer vos expériences et vous assurer que vos nouvelles fonctionnalités marchent convenablement. Ou, éventuellement, optez pour un test A/B/A, c’est-à-dire un test A/A et un test A/B au même moment et dans la même expérience.

2- N’abandonnez pas vos tests non concluants
Cela arrive parfois : les tests ne donnent pas de résultats concrets et sont considérés comme nuls. Voici quelques conseils pour ne pas perdre ces derniers :
Diminuez les données : utilisez les données collectées comme les supports utilisés, les sources de trafic, la démographie des visiteurs et tout ce que vous pensez être utile à votre business.
Revoyez vos hypothèses : vos expériences sont basées sur des hypothèses qui ne sont pas toujours réalistes.
– Etudiez les micro-conversions : ce sont les petites actions que vos visiteurs ont effectué pendant leur parcours.
Continuez d’optimiser pour découvrir et apprendre : les expériences sont une source inestimable de compréhension de vos visiteurs.

3- Répétez les tests A/B
L’expérience ne s’arrête pas quand elle atteint une statistique satisfaisante. Un test devrait durer un cycle entier qui comprend des jours différents de la semaine, diverses sources de trafic et d’autres événements externes. De même, il est judicieux de répéter les tests après un certain temps (quelques semaines ou quelques mois selon votre business).

4- Vos tests A/B ont besoin de retours clients
Encore une fois, vos clients doivent être invités à donner leur avis sur les expériences vécues. Cela vous permettra de voir ce que les clients ont aimé et moins aimé. Lorsque les résultats analytics et le retours clients sont fusionnés, vos données prennent de la valeur.

5- Effectuez des tests pour les visiteurs mobiles exclusivement
Il est plus facile d’effectuer un test A/B sur votre trafic entier, une bonne fois pour toute mais cela ne vous donnera pas de résultats précis car :
– Les visiteurs sur mobile et sur PC n’ont pas les mêmes intentions
– Vos changements sur PC ne sont pas systématiquement adaptés pour les versions mobiles (Responsive Design)
– Vos objectifs ne sont peut-être pas les mêmes sur mobile et PC
– Les résultats obtenus peuvent s’annuler selon si un test A ou B fonctionne mieux sur PC que sur mobile

Source : Search Engine Land – Zarg