5 façons pour les magasins physiques de démarrer dans l’e-commerce

Malgré ce que vous avez pu entendre, pas tous les détaillants vendent en ligne, pas tous les magasins physiques sont en train de fermer, et certains magasins de vente au détail à succès souhaitent démarrer dans l’e-commerce mais ne savent pas toujours comment s’y prendre.

Il existe de nombreux exemples de magasins de vente au détail à succès. Regardez autour de vous, dans votre quartier. Il y a probablement un magasin d’accessoires pour animaux de compagnie indépendant, une chaîne de quincaillerie locale et quelques magasins vendant des systèmes audios pour voiture.

Ces entreprises peuvent servir leurs communautés, proposer un bon rapport qualité/prix et prendre soin de leurs clients. Mais ils n’offrent pas encore une expérience client omnicanal. Ils peuvent don avoir des préoccupations légitimes sur l’e-commerce et la vente au détail omnicanal.

Préoccupations à propos du e-commerce

Il est vrai que l’e-commerce est plus facile à appréhender pour les très grandes entreprises de vente au détail ou les très petits vendeurs présents uniquement sur le web que pour les entreprises de taille moyenne avec des magasins physiques établis.

Un petit détaillant du e-commerce peut rapidement être rentable. Pour une nouvelle entreprise e-commerce pure-player, le stock peut être conservé dans un garage, une unité de stockage ou par le biais d’un service logistique tiers. Les frais généraux sont bas.

La société va probablement choisir une plate-forme e-commerce en mode SaaS qui coûte moins de quelques centaines d’euros par mois. Il y a presque une ligne droite entre l’optimisation des moteurs de recherche, la publicité CPC et le profit. Un propriétaire unique et un petit nombre d’employés sont pleinement engagés dans l’e-commerce, et seulement quelques ventes généreront un bénéfice.

En bref, les petites entreprises du e-commerce ont des frais généraux relativement faibles et sont construites pour vendre en ligne.

À l’inverse, il existe d’importants détaillants comme Auchan et Carrefour. Ces entreprises peuvent investir des centaines de millions d’euros dans des employés, des entrepôts et des logiciels spécifiques au e-commerce. Ils ont d’importantes ressources pour créer des expériences client omnicanal réussies. Ces géants de la vente au détail peuvent également supporter des pertes pendant que leurs ventes en ligne se développent.

Et il y a les entreprises au milieu.

Un détaillant de milieu de gamme n’a pas les frais généraux faibles et se concentre dans une petite opération e-commerce. Il n’a pas les ressources d’une grande entreprise, pour embaucher des employés e-commerce, acheter des logiciels ou subir des pertes pendant que les ventes augmentent.

Il doit comprendre comment ajouter la brique e-commerce au travail de tout le monde. Il doit trouver des moyens efficaces pour qu’un employé de marketing puisse également comprendre Facebook Ads, de sorte que le Manager IT du magasin puisse également choisir une plateforme e-commerce et que le Manager logistique puisse recevoir les marchandises, les stocker et les expédier directement aux clients.

Il n’est pas étonnant que certains détaillants aient des inquiétudes à rajouter l’e-commerce à leur stratégie.

L’e-commerce est impératif

Toutefois, l’e-commerce est impératif. En 2016, les ventes en ligne ont augmenté d’environ 10%, tandis que les ventes au détail ont augmenté d’environ 1,4%. Ainsi, l’e-commerce de détail augmente de près de 7,5 fois plus vite que la moyenne de l’industrie.

Pour au moins quelques magasins traditionnels, l’ajout d’un canal de vente en ligne stimulera la croissance future de l’entreprise.

La question n’est donc pas de savoir s’il faut ajouter l’e-commerce mais comment démarrer avec succès dans l’e-commerce. Voici 5 façons qui vous permettront de commencer dans l’e-commerce.

5 façons de commencer

Proposer le click-and-collect. L’expédition est chère et difficile pour certains détaillants. Vous devez investir dans l’emballage, acheter une échelle, trouver de l’espace dans un entrepôt et embaucher du personnel pour les expéditions. Vous devrez négocier les tarifs d’expédition, et être prêt à perdre de l’argent sur certaines expéditions pour commencer à tisser des relations avec les clients.

Ou vous pouvez facilement vous lancer dans l’e-commerce et proposer simplement le click-and-collect ; les clients peuvent commander des articles en ligne et recevoir ces articles en magasin. Vous pouvez même commencer avec des produits « sélectionnés », puis ajouter d’autres options au fur et à mesure que votre entreprise se structure.

Expédier depuis un magasin. Pas d’espace dans votre entrepôt ? Vous ne voulez pas garder un stock séparé pour vos ventes en ligne ? Essayez l’expédition depuis un magasin.

Choisissez l’un de vos magasins les mieux gérés et créez un petit poste de travail e-commerce dans la réserve. Équipez-le de cartons, d’une imprimante d’étiquettes et de tout ce dont vous avez besoin.

Proposer des services d’abonnement. Les services d’abonnement peuvent être un excellent Business model pour les ventes en ligne. Votre magasin n’aura pas nécessairement à rivaliser avec Amazon ou Walmart. Les clients ne s’attendent pas à une livraison rapide, et vous pouvez vous concentrer sur seulement quelques produits.

De nombreuses plateformes e-commerce peu coûteuses peuvent faire fonctionner votre entreprise rapidement et à moindre coût avec des abonnements.

Dropship. Beaucoup de fournisseurs seront heureux d’expédier directement aux clients en votre nom.

Par exemple, un magasin qui propose des vêtements de travail de la marque Berne peut demander à son fournisseur Berne de traiter les commandes en ligne. La commande provient du site web du détaillant et Berne se charge de préparer la commande et l’envoyer directement au client.

Vendre sur les marketplaces. Si vous avez peur de décevoir les clients avec une expérience médiocre pendant que vous apprenez les tenants et les aboutissants du e-commerce, essayez de démarrer sur une marketplace comme Amazon.

Vous pouvez sélectionner seulement quelques produits à vendre, et apprendre ce qu’il faut pour gérer une entreprise e-commerce avant de commencer à vendre sur votre propre site.

Source : PracticalEcommerce – Armando Roggio